Déconfinement: la reprise des activités économiques scindée en deux phases à partir du 7 juin    Manifestations aux Etats-Unis : une neuvième soirée plus calme,Trump critiqué pour sa gestion de la crise    L'Alliance libre européenne appelle le Maroc et l'UE à mettre fin à l'occupation du Sahara occidental    La consommation d'eau en Algérie a augmenté de 10% depuis le début de la crise de la Covid-19    Un "dangereux" terroriste capturé par les services de sécurité à Aïn Temouchent    Coronavirus: 98 nouveaux cas, 79 guérisons et 8 décès en Algérie durant les dernières 24h    Accord Opep+ : une action décisive afin d'empêcher un effondrement total du marché    Gaz: Sonatrach adapte sa stratégie pour faire face à la concurrence croissante du marché mondial    Les essais cliniques sur l'hydroxy-chloroquine repris: l'Algérie confortée dans sa position    Barça : Une inquiétude pour Lionel Messi ?    Elle a décidé de régler les contentieux vis-à-vis de la FIFA : La FAF au secours des clubs professionnels    Djamel-Eddine Damerdji relève la «complexité» d'un retour à la compétition    Affaire de l'enregistrement sonore : Le procès reporté au dimanche    Hommage à Guy Bedos : Il fera tordre de rire les anges    Chengriha rappelle le soutien de l'ANP à Tebboune    Le Care critique les choix du gouvernement    Les travaux s'éternisent    Vers un intérimaire à la tête du MPA    La CAF propose de nouvelles formules pour les compétitions interclubs    Le stade 5-Juillet "parmi les plus chauds au monde"    L'épreuve    Naples : Le successeur de Koulibaly déjà identifié ?    7 ans de prison requis contre Yamani Hamel    Le gouvernement libyen tente de reprendre l'aéroport de Tripoli    Bras de fer au sommet sur la diplomatie en Tunisie    Plusieurs localités durement touchées    Projet d'évitement de la ville d'Azeffoun : Deux ans de travaux pour un tronçon de quatre km    Plus de 500 migrants bloqués au large de Malte    Des familles de victimes de la répression réclament justice    Vu à Souk-Ahras    " Détruisons les murs, construisons des ponts "    J'accuse Apulée, saint Augustin, Ibn Khaldoun et les autres !    Oulkhou : Recueillement à la mémoire de Tahar Djaout    Quatre réseaux de crime organisé transfrontaliers démantelés: 115 kg de kif, 58.602 comprimés psychotropes et 450 millions saisis    Trafic de drogue, 2 arrestations    Un déni français    Ce n'est pas à Sonatrach de repenser sa stratégie, c'est au HCE de le faire    Accompagnement des entreprises    Ces profils atypiques qui veulent se faire une place en politique !    SpaceX, l'espace n'est plus un bien commun de l'humanité    Hirak : Mouvement ? Soulèvement ? Révolution ?    La fin d'une ère    Mise à plat du moral national    Les articles sur l'identité et la nature du régime ne seront pas amendés    Le ministère du Commerce dément    Détournement de foncier agricole et abus d'affluence : Hamel rejette toutes les accusations portées contre lui    ENVOI DE TROUPES DE L'ANP A L'ETRANGER : Laraba apporte des précisions    Allocution du président de la République devant les cadres et personnels de l'ANP    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Conseil constitutionnel célèbre son 30e anniversaire
Publié dans Algérie Presse Service le 23 - 02 - 2020

Le Conseil constitutionnel a célébré dimanche le 30e anniversaire de sa création, en se remémorant les plus importantes étapes qu'il a franchies et les efforts qu'il a consentis dans l'objectif de préserver les droits et libertés et imposer le respect de la Constitution.
A l'occasion, le président du Conseil, Kamel Fenniche a fait part, dans son allocution lors de l'ouverture des festivités de célébration du 30e anniversaire, de sa fierté du Conseil qui "s'est érigé, tout au long des trente années passées, en défenseur des libertés et droits dès le début et depuis sa toute première décision concernant la surveillance des élections, le 22 août 1989, date à laquelle, il a mis en avant l'inconstitutionnalité de l'atteinte aux droits de candidature et d'élection et a défendu le principe d'égalité entre les citoyens devant la loi, conformément à la Constitution et aux chartes internationaux pertinentes ratifiées par l'Algérie".
Le Conseil constitutionnel a continué à défendre les droits et libertés dans le cadre de l'exercice de ses prérogatives en matière de contrôle à priori et conformément au nouveau mécanisme 'exception d'inconstitutionnalité, entré en vigueur il y a un an, a ajouté M. Fenniche, soulignant la détermination du Conseil à la mise en oeuvre de ce mécanisme en vue "d'assainir notre système législatif de ce qui ourrait l'entacher comme dispositions susceptibles de violer les droits et libertés garantis par la Constitution".
L'intérêt accordé par le Président de la République, M. Abdelmadjd Tebboune à la célébration de l'anniversaire de création du Conseil constitutionnel témoigne de "sa considération quant à l'importance de la mission dont s'est acquitté notre institution, tout au long des décennies écoulées, à savoir, précise M. Fenniche, veiller au respect de la Constitution et à la protection des droits et libertés et la contribution de ceci à l'instauration de l'Etat de Droit annoncé par le Président, comme un objectif suprême qui bénéficie de la priorité pour l'instauration d'une nouvelle République qui repose sur l'équilibre entre les Pouvoirs et l'indépendance de la Justice, le respect des droits et libertés ainsi que sur la moralisation de la vie publique et la lutte contre la corruption".
C'est pourquoi - ajoute M. Fenniche - vient le choix du thème de la Conférence internationale sur "la Justice constitutionnelle et la protection des droits et des libertés", en consécration de la jurisprudence du Conseil il y a 30 ans durant laquelle il s'est penché sur la protection des droits et des libertés ainsi que les efforts des présidents qui se sont succédé à sa tête, en cette matière.
Le président du Conseil constitutionnel a salué les "grands efforts" fournis par les membres et présidents du Conseil durant les décennies passées en ce qui concerne les droits de l'Homme et ceux de la femme, les élections législatives, le contrôle du règlement intérieur du Parlement, les lois organiques de la Constitution et plusieurs autres décisions où il a prononcé l'inconstitutionnalité.
Le Conseil constitutionnel a tenu, à cette occasion, à rendre hommage au président de la République Abdelmadjid Tebboune en reconnaissance à "ses grands efforts visant l'instauration d'un Etat de droit", ainsi qu'aux ex présidents du Conseil décédés à savoir les défunts Abdelmalek Benhabylès, Boualem Bessaih et Mourad Medelci.
Un film documentaire a été projeté retraçant le parcours du Conseil constitutionnel durant les trente dernières années, ainsi que les principales évolutions survenues en vertu des précédentes constitutions.
A souligner que les travaux de la Conférence internationale sur "la Justice constitutionnelle et la protection des droits et des libertés" se poursuivent jusqu'à lundi avec la participation de délégations étrangères.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.