Référendum constitutionnel : début du vote dans les bureaux itinérants de zones reculées au sud    West Ham : Des débuts frustrants pour Benrahma    La manifestation pacifique à El-Guerguerat contrecarre les plans du Maroc    Référendum : affluence appréciable dans les bureaux de vote au Royaume-Uni et en Irlande    Le wali d'Alger inaugure le parking à étages et la station multimodale de la commune de Kouba    Coronavirus: 291 nouveaux cas, 187 guérisons et 8 décès    L' ANIE veillera à assurer la régularité et la sécurisation de l'opération de vote    "Leur Algérie" remporte le Prix du meilleur documentaire arabe    L'Association "Ouled El-houma" se recueille à Alger à la mémoire des martyrs    20 décès et 308 blessés durant les dernières 48 heures    Les opérations de Hammam N'baïl et Medjez Sfa, une proclamation du déclenchement de la révolution à Guelma et Souk Ahras    La permanence a largement été assurée    136 milliards de centimes de créances impayés    Les agences commerciales d'AT ouvertes dimanche dans les chefs-lieux de wilaya    Début du vote pour les nomades    L'Algérie va-t-elle récupérer ses islamistes radicaux ?    Huawei perd sa couronne de premier fabricant mondial    22 policiers ont été tués dans les manifestations d'octobre    Nouvelle réunion de médiation à Genève    L'Algérie condamne    "Nous ressentons une pression qui s'exerce sur nos ressources"    Les islamistes reviennent à la charge    Dr Bekkat Berkani : «le Championnat peut reprendre, mais...»    La FAF recadre Tahar Belkhiri du MCA    Juma en abandon de poste    El-Mellali condamné à six mois de prison avec sursis    Les cas de Covid-19 en hausse    Ce qui risque de plomber le référendum    L'ONU publie une lettre envoyée à Tebboune    Beauté : le saviez-vous ?    Quiche lorraine au fromage    Les mesures sanitaires élargies à 20 wilayas    30 nouveaux notaires prêtent serment    Sécuriser la grande mosquée    Plafonnage des prix des semoules    «La colonisabilité», c'est quoi au juste ?    Mosquée d'Alger : munificence de l'ouvrage, mais ardoise «secrète»    NED Emmouk !    "On s'est battu pour la liberté, aujourd'hui, elle nous manque"    Retour imminent d'Al-Jazeera    CSA – CRA : L'AGO le 9 novembre    MC Oran : Le Mouloudia se frotte à la Réserve du WAT    Mégaprojet d‘exploitation du phosphate à Tébessa : Le lancement prévu pour le premier trimestre 2021    Nouvelles de Saïda    Mawlid Ennabaoui : Plusieurs incendies enregistrés suite à l'utilisation de pétards    Malgré que la crise sanitaire s'accentue : Les mesures préventives peu respectées dans les commerces    Disposant de l'un des principaux marchés de gros du pays : Gué de Constantine en quête d'un développement local harmonieux    Un puissant séisme fait au moins 26 morts en Turquie et Grèce    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nationalisation des hydrocarbures: nécessité de réaliser la sécurité et la transition énergétique
Publié dans Algérie Presse Service le 25 - 02 - 2020

Les nouvelles batailles à mener dans le domaine des hydrocarbures consistent en la réalisation de la sécurité et la transition énergétique en Algérie, a affirmé lundi à Hassi Messaoud le Président directeur général (P-dg) de la Société nationale des hydrocarbures (Sonatrach), Toufik Hakkar.
Lors d'une rencontre de travail avec les travailleurs, les cadres et les syndicalistes de Sonatrach, sous la présidence du Premier ministre, Abdelaziz Djerad à l'occasion de la célébration du double anniversaire de la création de l'Union générale des travailleurs Algériens (UGTA) (1956) et de la nationalisation des hydrocarbures (1971), M. Hakkar a précisé que la célébration de cet anniversaire se tient sous le slogan "De la nationalisation des hydrocarbures à la sécurisation des ressources énergétiques en Algérie".
Il a déclaré, dans ce cadre, "nous vivons des mutations mondiales importantes liées essentiellement à 'la géopolitique de la transition énergétique' et les rôles actifs des pôles montants dans les domaines des énergies non conventionnelles, nouvelles et renouvelables", ce qui nous interpelle, a-t-il dit, à évoquer le courage des ingénieurs et techniciens ayant mené la bataille de l'Algérie pour la nationalisation des hydrocarbures pour s'inspirer de leur courage dans nos nouvelles batailles de sécurisation et la valorisation de nos ressources.
Les nouvelles batailles pour le renforcement de la sécurité énergétique en Algérie nécessitent l'élément de "la veille stratégique" dont les héros d'hier ont montré dans leur combat de nationalisation des hydrocarbures, consistant, a-t-il dit, "en la vigilance, la planification et la réunion des éléments de la réussite calmement et discrètement", rappelant que "la décision était une surprise, mais la maitrise de l'Algérie de ces éléments a fait la différence dans la bataille et a permis de réussir et d'instaurer la souveraineté sur les ressources".
La réalisation d'une transition énergétique souple et sécurisée requiert l'utilisation de "nos capitaux et forces cumulées durant les périodes de nationalisation pour entamer une véritable transition vers la sécurisation des ressources énergétiques et à œuvrer sérieusement à valoriser ces ressources au profit de la communauté nationale", a ajouté le P-dg de Sonatrach.
Abordant la nouvelle loi sur les hydrocarbures, le P-dg de Sonatrach a que cette loi "garantit un cadre légal et organisationnel stable, clair et transparent à même de valoriser notre atout historique dans le domaine de partenariat fructueux qui a permis à la Sonatrach de réaliser des résultats positifs".
"La nouvelle loi sur les hydrocarbures permettra de hisser Sonatrach à des niveaux fructueux lui permettant d'aller de l'avant en matière de renouvellement de nos réserves pétrolières et gazières et de contribuer à la diversification et au développement de nos projets, notamment inhérents à l'industrie manufacturière", a ajouté M. Hakkar.
Le même responsable a indiqué que la démarche de sécurisation et de valorisation des ressources énergétiques de l'Algérie commande de passer en revue le contexte ayant prévalu lors de la nationalisation des hydrocarbures (depuis un demi siècle), en ce sens, poursuit le P-dg de Sonatrach, que le contexte dans ce temps marquait le début de changements profonds dans la géopolitique énergétique, et la décision de l'Algérie a eu un impact mondial et des répercussions décisives sur l'avenir des marchés pétroliers.
Il a ajouté que l'Algérie a ouvert à la faveur de sa décision historique, cette voie de nationalisation aux pays frères et amis tels que la Libye, l'Irak, le Venezuela et autres, soulignant que l'Algérie a joué des rôles dans le renforcement des efforts de l'Opep et ses partenaires dans la démarche de rééquilibration du marché de pétrole brut.
M. Hakkar a également rappelé le succès réalisé par l'Algérie en abritant en septembre 2016 la rencontre historique ayant abouti à l'accord de plafonnement de la production, et la naissance du processus d'Alger.
A souligner que cette rencontre marquée par la distinction de plusieurs travailleurs et filiales de Sonatrach, a été rehaussée par la présence de plusieurs ministres, à leur tête le ministre de l'Intérieur, des Collectivités territoriales et de l'Aménagement du territoire, Kamal Beldjoud et du ministre de l'Energie Mohamed Arkab ainsi que du secrétaire général de l'UGTA, Salim Labatcha.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.