Á 90 ans, Goudjil confirmé à la tête du Sénat    «La pensée libre» à la barre    L'avocat de Blida libéré hier    Place aux jeunes ! Quand ils seront vieux !    Hirak, quels débouchés politiques ?    Le procès reporté à la prochaine session criminelle    Ould Kaddour dans le collimateur    Un Algérien nommé Aït Ali Brahim    Mohamed Bazoum, élu président du Niger    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Panique en Israël    Le CICR appelé à protéger les Sahraouis dans les territoires occupés    Libération sous caution de Nabil Karoui    Le Mouloudia encore loin du compte    Trois chocs à l'affiche    Un clasico sans âme    Benchaïra forfait face au MCA    La double confrontation face à la Côte d'Ivoire officialisée    Les flammes de la passion    L'Algérie ou le déclin par les mathématiques    Un important lot de vaccin reçu hier    Le ministère du Travail dément l'introduction de modifications    Les cinémas autorisés à rouvrir à New York    Le rêve brisé d'un amoureux du cinéma    Plus de 50 œuvres littéraires abordant la valeur de la cohésion nationale publiées    Sardine, vin, prière et pêcheurs !    Sur les traces du passé glorieux de l'ancienne "Zucchabar"    Une conférence sur le parler jijélien    Djamaâ El Djazaïr : Le périmètre de protection et les règles de sécurité fixés    Lutte contre la criminalité : Saisie de 650 comprimés psychotropes    Journée nationale de la Casbah : 80% du patrimoine bâti de La Casbah classés «rouge»    Real - Zidane : "On a marqué un but à l'extérieur, ce qui est très important"    Sans diagnostic point de remède !    L'UGTA pour un retour à la retraite proportionnelle    Pré-emploi et terrain sinistré    Football - Ligue 1: Choc alléchant à Oran, «clasico» indécis à Alger    Annexe régionale d'Oran de l'Office national des statistiques: Les travailleurs en grève illimitée    Tlemcen: Un jeune tué d'un coup de couteau à Aïn Youcef    Mascara: Une mère et son bébé sauvés in extremis à Zahana    Tiaret: Sur les traces de l'homme préhistorique de Columnata    182 nouveaux cas et 3 décès en 24 heures    Le pouvoir d'achat en cote d'alerte    Le nouveau découpage assurera la "fixité des populations"    Assassinat de Ali Tounsi: Le procès reporté au 4 mars    Au lendemain du deuxième anniversaire du Hirak: La marche des étudiants empêchée    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Les nouveaux dirigeants libyens bientôt en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Covid-19 : Saïdal entame la production davantage de quantités d'Hydroxychloroquine
Publié dans Algérie Presse Service le 12 - 08 - 2020

Le ministre délégué à l'Industrie pharmaceutique Lotfi Benbahmed a annoncé mardi à Alger que le Groupe pharmaceutique SAIDAL a entamé la production de plus de quantités d'Hydroxychloroquine, destinée au traitement des personnes atteintes de Coronavirus.
Lors d'une visite au site de production de Saidal à El-Harrach, M. Benbahmed a précisé que le premier lot de près de 300.000 boîtes sera remis gracieusement à la Pharmacie centrale des hôpitaux (PCH).
Il a indiqué, à ce propos, que les efforts se poursuivront, notamment à travers la mission diplomatique algérienne en Inde, pour acquérir les matières premières nécessaires à la fabrication d'autres lots de ce médicament par des entreprises nationales.
L'Algérie dispose de stocks suffisants d'hydroxychloroquine dépassant 220.000 boîtes au niveau de la PCH, mais "il faut anticiper toute demande éventuelle", a ajouté le ministre délégué.
De plus, les capacités locales en matière de production de l'antibiotique Azithromycine, de masques de protection et de gel hydroalcoolique sont à niveaux suffisants par rapport aux besoins, a-t-il soutenu.
Lire aussi: Les essais sur l'hydroxy-chloroquine repris: l'Algérie confortée dans sa position
En ce qui concerne le vaccin anti-Corona, le ministre délégué a affirmé qu'un travail est en cours au niveau d'un commission mixte composée de toutes les parties concernées et pilotée par le ministère de la Santé et la PCH, à l'effet de suivre et recenser les projets de production de vaccins.
A ce jour cette commission a identifié une quinzaine de projets concrets en phase d'expérimentation, a-t-il précisé faisant état de contacts avec la plupart des laboratoires à travers l'Institut Pasteur et les missions diplomatiques en vue d'obtenir le vaccin le plus rapidement possible.
En outre, M. Benbahmed a évoqué des contacts "au plus haut niveau" avec des pays amis de l'Algérie, comme la Russie et la Chine.
Cependant, et s'agissant du calendrier de la campagne de vaccination, le ministre délégué a indiqué que "les choses ne sont pas encore claires", mettant l'accent sur la nécessité de continuer à respecter les mesures de prévention.
La production nationale appelée à augmenter de 400 millions USD
Par ailleurs, M. Benbahmad a souligné l'impérative "redynamisation du Groupe Saïdal pour l'ériger en pôle pharmaceutique par excellence, à travers des mesures même de permettre une meilleure et optimale exploitation des potentiels considérables dont dispose ce Groupe.
Mettant an avant la nécessité d'une nouvelle stratégie permettant à Saïdal d'être au diapason des grands laboratoires, il a expliqué qu'il faudrait, pour s'adapter au développement accéléré du secteur pharmaceutique, orienter les nouveaux investissements vers la production de médicaments plus innovants, comme l'insuline, les anticancéreux et les dérivés de sang.
L'Algérie s'emploie à diversifier son industrie pharmaceutique locale pour couvrir quelque 70% les besoins du marché dans les deux années à venir contre 50% actuellement.
Ceci permettra de porter la valeur de la production nationale à environ 400 millions USD à fin 2021 aux dépens des produits importés, "ce qui dérange certaines parties et suscite une résistance au changement en cours", a affirmé M. Benbahmed.
Dans ce contexte, M. Benbahmad a indiqué que le décret fixant les prérogatives du ministre délégué chargé de l'Industrie pharmaceutique est actuellement à l'étude au niveau du Gouvernement en vue de sa prochaine promulgation. Des prérogatives reposant sur la création de l'environnement juridique et administratif approprié qui permet aux firmes du secteur de se développer.
De son côté, le Président-directeur général (P-dg) de Saïdal, Fatouma Akacem, a affirmé que la production et la distribution gratuite du premier lot d'Hydrochloroquine s'inscrivent dans le cadre de la contribution aux efforts nationaux de lutte contre l'épidémie, partant de la vocation du Groupe de "société citoyenne".
Mme Akacem a mis en avant la volonté de son Groupe de retrouver sa place sur le marché national et les marchés extérieurs, notamment limitrophes et africains.
Soulignant que la nouvelle stratégie du Groupe repose sur la recherche et le développement, elle a rappelé la réalisation d'un centre spécialisé en la matière à Sidi Abdallah en attendant son équipement en matériels nécessaires.
Le site de production Saïdal d'El Harrach qui produit l'Hydrochloroquine est entré en production en 2019 et s'étends sur une superficie de 39.000 mètres carrés, avec une capacité de production de 40.000 unités annuellement, de différentes catégories.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.