Derrar évoque une situation épidémiologique inquiétante    Foot-sélection nationale (U20): six cas testés positifs au Covid-19    USMA: 5 cas positifs au Covid-19 "totalement asymptomatiques"    ASSE : Le feuilleton Boudebouz serait définitivement terminé !    Amendement de la Constitution: paroles des animateurs du 19e jours de la campagne référendaire    Démantèlement d'une bande criminelle spécialisée dans l'escroquerie via les réseaux sociaux    Le conseil de la Choura de l'UMA: l'accord du cessez-le-feu en Libye, un indicateur encourageant    Appel à renforcer l'itinéraire technique pour développer la céréaliculture    Des ventes promotionnelles pour dynamiser la vente des livres    MICRO-ENTREPRISES : Les attributions du ministre délégué fixées    Tournoi ITF de Monastir: Ibbou directement dans le tableau final    Djaballeh appelle au boycott des produits français    CAMPAGNE REFERENDAIRE : Djerad défend le projet de révision de la Constitution    EDUCATION NATIONALE : Le calendrier des compositions fixé en 2 phases    MASCARA : Un nouveau siège pour la radio locale    REMISE DES CLES DES LOGEMENTS LPP : Les souscripteurs appelés à finaliser les démarches administratives    Plaidoyer pour l'ouverture des frontières    Man United : Solskjaer laisse Pogba et Van de Beek sur le banc. Il s'explique    L'amendement de la Constitution, acte "fondateur d'un Etat moderne et démocratique"    Mahrez remonté contre la déformation de ses propos    Mohamed Islam Bakir en renfort    Trois anciens walis dans la tourmente    Tebboune en autoconfinement pour cinq jours    Les délires d'un haineux    ONU: le traité interdisant les armes nucléaires pourra entrer en vigueur dans 90 jours    Un fléau à Mostaganem    Pavé au chocolat    Convalescence    La Révolution, série française et uchronique prévue sur Netflix    Le retour de la vieille garde prétorienne    Petit vampire de Joann Sfar, de la BD au grand écran    Le Royal Opera House : Vente d'un tableau de Hockney pour survivre à la pandémie    Le projet d'amendement constitutionnel accorde une bonne place aux jeunes dans l'Algérie nouvelle    10 décès et 250 nouveaux cas    Les correspondants de presse déplorent la rétention de l'information    Le Soudan se rapproche d'Israël    "Il y a autant d'intérêts multiples pour que la paix se fasse simplement"    L'Algérie, un pays toujours pas sûr pour l'UE    Naissance d'un comité de soutien à Mohamed Tadjadit    La passion retrouvée    USM Blida: Entre les exigences du public et la réalité    L'ambassadeur de France en Algérie au « Le Quotidien d'Oran »: «Pour l'Algérie et la France, les défis sont communs»    Importations: La menace de trop pour la filière pomme de terre    Et l'ennui naquit à l'université !    Le foncier industriel sous la loupe    L'ISSUE DES BRAVADES    Le MSP pointe du doigt Macron    Libye/accord de cessez-le-feu: appels à la mise en œuvre d'"un acquis majeur"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Exportations: l'ANCA plaide pour des conventions avec les pays africains limitrophes
Publié dans Algérie Presse Service le 22 - 09 - 2020

L'Association des commerçants et des artisans algériens (ANCA) a appelé, mardi à Alger, le gouvernement à conclure des accords bilatéraux avec les pays africains limitrophes pour accompagner et protéger les exportations et garantir l'acheminement des marchandises aux pays réceptifs dans les meilleurs délais.
S'exprimant à l'occasion de l'installation de la commission nationale du commerce extérieur au sein de l'association, les exportateurs ont soulevé les contraintes qui entravent l'acheminement de leur marchandise par voie terrestre, qui doit transiter nécessairement par un pays limitrophe.
Le président de la nouvelle commission, M. Cherif Baaziz, a cité entres autres les entraves relatives à l'exploitation de certains produits sensibles vers les pays de la CEDEAO (la Communauté économique des états de l'Afrique de l'Ouest ). "les produits périssables tels les fruits et légumes ou même les produits cosmétiques qui passent nécessairement par la Mauritanie, et en l'absence d'une convention sur la protection des exportations avec ce pays voisin, la marchandise traîne souvent pendant des semaines au niveau des ports avant son acheminement vers le pays destinataire", a-t-il déploré.
Selon M. Baaziz, qui est également un opérateur exerçant dans l"exportation, ces contraintes influent énormément sur la qualité des produits nationaux au niveau du continent.
Il revendique par ailleurs un soutien effectif de l'Etat pour le transport des produits destinées à l'exportation, affirmant que la subvention promise de transport de ces produits à hauteur de 50% "n'a jamais été appliquée".
A la place de cette aide logistique "qui n'existe que sur les papiers", il propose qu'un pourcentage des recettes d'exportations hors hydrocarbures soit versé aux opérateurs qui activent dans le domaine.
"Les exportateurs qui seraient éligibles à cette aide devraient répondre à certaines conditions dont l'utilisation de la matière première locale à plus de 50 %", a-t-il ajouté.
Lire aussi: Commerce: préparatifs pour l'exportation de produits locaux
Ce même intervenant revendique également l'ouverture de succursales bancaires à l'étranger, notamment en Afrique pour faciliter les transactions commerciales.
Pour sa part, le président de l'ANCA, M. Hadj Tahar Boulanouar, a assuré que l'installation de la commission nationale du commerce extérieur devrait permettre à son association de renforcer davantage son rôle en tant que force de proposition pour enrichir les textes de lois relatifs aux commerce extérieur.
Par ailleurs, il a affirmé que la commission servira d'intermédiaire entre les producteurs et les exportateurs pour les aider à placer le produit algérien sur le marché africain et contribuer ainsi à la diversification de l'économie nationale.M. Boulanouar a rappelé qu'il existe actuellement plus de 3.500 importateurs dont bon nombre d'entre eux pourraient passer à l'exportation.
"Au fil des années de pratique, ces commerçants ont appris à connaître les réseaux de distributions, les marchés potentiels, ce qui peut les aider à passer de l'importation à l'exportation et nous les encourageons à le faire", a-t-il lancé à l'adresse des commerçants présents à cet évènement .


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.