Derrar évoque une situation épidémiologique inquiétante    Foot-sélection nationale (U20): six cas testés positifs au Covid-19    USMA: 5 cas positifs au Covid-19 "totalement asymptomatiques"    ASSE : Le feuilleton Boudebouz serait définitivement terminé !    Amendement de la Constitution: paroles des animateurs du 19e jours de la campagne référendaire    Démantèlement d'une bande criminelle spécialisée dans l'escroquerie via les réseaux sociaux    Le conseil de la Choura de l'UMA: l'accord du cessez-le-feu en Libye, un indicateur encourageant    Appel à renforcer l'itinéraire technique pour développer la céréaliculture    Des ventes promotionnelles pour dynamiser la vente des livres    MICRO-ENTREPRISES : Les attributions du ministre délégué fixées    Tournoi ITF de Monastir: Ibbou directement dans le tableau final    Djaballeh appelle au boycott des produits français    CAMPAGNE REFERENDAIRE : Djerad défend le projet de révision de la Constitution    EDUCATION NATIONALE : Le calendrier des compositions fixé en 2 phases    MASCARA : Un nouveau siège pour la radio locale    REMISE DES CLES DES LOGEMENTS LPP : Les souscripteurs appelés à finaliser les démarches administratives    Plaidoyer pour l'ouverture des frontières    Man United : Solskjaer laisse Pogba et Van de Beek sur le banc. Il s'explique    L'amendement de la Constitution, acte "fondateur d'un Etat moderne et démocratique"    Mahrez remonté contre la déformation de ses propos    Mohamed Islam Bakir en renfort    Trois anciens walis dans la tourmente    Tebboune en autoconfinement pour cinq jours    Les délires d'un haineux    ONU: le traité interdisant les armes nucléaires pourra entrer en vigueur dans 90 jours    Un fléau à Mostaganem    Pavé au chocolat    Convalescence    La Révolution, série française et uchronique prévue sur Netflix    Le retour de la vieille garde prétorienne    Petit vampire de Joann Sfar, de la BD au grand écran    Le Royal Opera House : Vente d'un tableau de Hockney pour survivre à la pandémie    Le projet d'amendement constitutionnel accorde une bonne place aux jeunes dans l'Algérie nouvelle    10 décès et 250 nouveaux cas    Les correspondants de presse déplorent la rétention de l'information    Le Soudan se rapproche d'Israël    "Il y a autant d'intérêts multiples pour que la paix se fasse simplement"    L'Algérie, un pays toujours pas sûr pour l'UE    Naissance d'un comité de soutien à Mohamed Tadjadit    La passion retrouvée    USM Blida: Entre les exigences du public et la réalité    L'ambassadeur de France en Algérie au « Le Quotidien d'Oran »: «Pour l'Algérie et la France, les défis sont communs»    Importations: La menace de trop pour la filière pomme de terre    Et l'ennui naquit à l'université !    Le foncier industriel sous la loupe    L'ISSUE DES BRAVADES    Le MSP pointe du doigt Macron    Libye/accord de cessez-le-feu: appels à la mise en œuvre d'"un acquis majeur"    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La société civile, une force active sur laquelle s'adossera l'Algérie nouvelle
Publié dans Algérie Presse Service le 23 - 09 - 2020

Le conseiller auprès du Président de la République, chargé du mouvement associatif et de la communauté nationale à l'étranger, Nazih Berramdane, a indiqué, mardi à Illizi, que la société civile constituait une force active, socle d'édification de l'Algérie nouvelle.
S'exprimant lors d'une rencontre avec la société civile et le mouvement associatif locaux, M. Berramdane a présenté la société civile comme étant "une force active et un partenaire essentiel, sur laquelle s'articulera l'édification de l'Algérie nouvelle à laquelle tous aspirent et qui contribuera à la définition de la vision future, en tant qu'allié dans la construction de l'Etat de droit".
Il a ainsi souligné l'existence d'une volonté politique visant à promouvoir le rôle de la société civile et à raffermir ses liens vis-à-vis des institutions de l‘Etat, dans le cadre de la démocratie participative.
Le document d'amendement de la Constitution comporte justement plusieurs mécanismes juridiques et réglementaires garantissant une large implication des associations et des acteurs de la société civile dans la gestion de la chose publique, à travers la constitutionnalisation de son rôle et sa promotion, de sorte à en faire un acteur essentiel dans la définition des contours de la politique de l'Etat, a poursuivi le conseiller à la Présidence.
Lire aussi: Tamanrasset: rétablir la confiance Société civile-Institutions de l'Etat pour la Nouvelle Algérie
Des démarches sont entreprises pour conférer aux associations un rôle dans la lutte contre la corruption, selon une organisation, des procédures, une formation et une qualification de ces associations, a souligné M. Berramdane avant de valoriser le rôle assumé par le mouvement associatif et les différents acteurs de la société civile dans la lutte contre la pandémie de Covid-19, à travers diverses initiatives de solidarité.
La rencontre a été l'occasion pour les participants de formuler une série de suggestions s'articulant autour de la levée des contraintes, notamment bureaucratiques, entravant les activités des associations, l'octroi de sièges décents, ainsi que la révision des subventions allouées aux associations, qui, disent-ils, ne couvrent pas leurs activités.
En réponse, M. Berramdane a affirmé que ces rencontres de consultations avec la société civile à travers les wilayas du pays, seront couronnées par une rencontre nationale qui cristallisera l'ensemble des suggestions dans le cadre d'une vision globale basée sur les concepts de la citoyenneté et de démocratie participative.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.