Abdallah Djaballah appelle au boycott des produits français    Trois anciens walis dans la tourmente    Les délires d'un haineux    Le Mouloudia se neutralise en amical avec les U20 (3-3)    Anthar Yahia satisfait des conditions du stage à Mostaganem    Tebboune en autoconfinement pour cinq jours    Benbouzid ne cache plus ses inquiétudes    Plusieurs projets de raccordement au gaz et à l'électricité    Bordj Bou Arréridj : La SDE revient à la charge    Le projet de l'amendement constitutionnel "un défi dicté par les aspirations du peuple''    ONU: le traité interdisant les armes nucléaires pourra entrer en vigueur dans 90 jours    Le projet accorde un "privilège constitutionnel" aux communes manquant de sources de financement    Convalescence    PSG: Mahrez ouvre la porte à Leonardo !    Suivre les consignes ou se tirer !    Samir Karim Chaouche nouveau président    GEST-IMMO (AADL) : Prestataire de service ou coquille vide ?    L'Algérie réitère son soutien "inconditionnel" à la cause palestinienne    Regagner sa position    Un fléau à Mostaganem    La Révolution, série française et uchronique prévue sur Netflix    Le retour de la vieille garde prétorienne    Petit vampire de Joann Sfar, de la BD au grand écran    Le Royal Opera House : Vente d'un tableau de Hockney pour survivre à la pandémie    Bibliothèque principale de lecture publique «Assia Djebar» à Tipasa : «Nous remercions Mme Sebbah Saâdia pour avoir fait aimer le livre à nos enfants»    Naissance d'un comité de soutien à Mohamed Tadjadit    Le projet d'amendement constitutionnel accorde une bonne place aux jeunes dans l'Algérie nouvelle    10 décès et 250 nouveaux cas    Ni détecteur de température ni gel désinfectant    Exercice de simulation d'un séisme    Novembre qui rassemble, Novembre qui divise    Les correspondants de presse déplorent la rétention de l'information    L'élection présidentielle anticipée fixée au 10 janvier    L'Ethiopie dénonce des "menaces belliqueuses" de Trump    Le Soudan se rapproche d'Israël    La passion retrouvée    Les conséquences de la consommation des farines raffinées    Le foncier industriel sous la loupe    Importations: La menace de trop pour la filière pomme de terre    USM Blida: Entre les exigences du public et la réalité    Et l'ennui naquit à l'université !    L'ambassadeur de France en Algérie au « Le Quotidien d'Oran »: «Pour l'Algérie et la France, les défis sont communs»    Nouveaux bacheliers: Début des préinscriptions    L'ISSUE DES BRAVADES    Dernière ligne droite du mercato estival    Le MSP pointe du doigt Macron    Libye/accord de cessez-le-feu: appels à la mise en œuvre d'"un acquis majeur"    Un dernier débat Trump-Biden plus calme, malgré l'échange d'accusations    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Révision de la Constitution: le mouvement El-Islah appelle les Algériens à une "forte action collective" pour réussir le référendum
Publié dans Algérie Presse Service le 01 - 10 - 2020

Le président du mouvement El-Islah, Filali Ghouini a appelé, jeudi à Oran, les Algériens à une "forte action collective" pour réussir le référendum sur le projet de révision de la Constitution prévu le 1er novembre prochain.
Lors d'une rencontre d'orientation au profit des responsables du parti à l'Ouest du pays, Filali Ghouini a appelé à l'application de la décision du mouvement pour un vote positif sur le projet de la nouvelle Constitution et a fait part de "l'optimisme du mouvement El-Islah quant à la réussite du parcours de révision de la Constitution".
Le président du mouvement El-Islah a qualifié le projet de "Constitution consensuelle qui durera longtemps", affirmant que la nouvelle Constitution répond aux attentes quant à "la consécration de l'Etat de droit, de justice, des libertés et des institutions".
La décision du mouvement El-Islah de voter "oui" au projet de révision de la Constitution est "une réponse à l'appel du devoir national et aux attentes des Algériens pour la consécration d'un Etat de droit, de justice et de libertés", a déclaré Filali Ghouini, ajoutant que le mouvement considère que l'avant-projet de révision de la constitution a obtenu un large consensus national dans le pays, ce qui fait du projet "une constitution consensuelle garantissant l'édification d'une Algérie nouvelle, permettant une réforme des institutions de l'Etat, de la société, consacrant la souveraineté populaire et renforçant la cohésion nationale".
Il a indiqué, d'autre part, que "le projet de révision de la Constitution garantit la satisfaction des revendications légitimes des Algériens exprimés lors du Hirak populaire pacifique dont celle de la séparation des pouvoirs assurant un équilibre dans les prérogatives et consacrant des mécanismes de contrôle constitutionnel et juridique inédits des finances publiques et leurs gestionnaires, à l'instar du tribunal constitutionnel et la Cour des comptes dans sa nouvelle formule, en plus de l'autorité supérieure de transparence et de prévention et de lutte contre la corruption.
Filali Ghouini a appelé les militants du mouvement El-Islah à aller sur le terrain sensibiliser les citoyens de manière générale et les jeunes surtout sur la nécessité de voter et de contrer les phénomènes incitant au désespoir, réfractaires à tout ce qui a été réalisé pour le peuple algérien à différents niveaux.
Abordant la situation dans le monde arabo-musulman, il a renouvelé le soutien du mouvement El-Islah et son appui total au peuple palestinien et son droit à un Etat avec capitale "El-Qods", saluant la position du président de la République, Abdelmadjid Tebboune rejetant la normalisation avec l'entité sioniste.
Le mouvement El-Islah réitère également son soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination en application des résolutions de légitimité internationale portant sur un référendum dans les plus brefs délais, a indiqué M. Ghouini.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.