La résolution du Parlement européen, une ingérence flagrante dans les affaires de l'Algérie    Energies renouvelables: M. Chitour et l'ambassadeur de Chine examinent les perspectives de coopération bilatérale    Disparition : Henri Teissier est décédé    Le président Tebboune de retour au pays prochainement    Le gouvernement sahraoui réagit aux déclarations "contradictoires" d'El Othmani    Madjer revient sur son limogeage de l'EN    VIH Sida: plus de 2000 nouvelles infections dont 150 décès en Algérie depuis 2019    Deux terroristes abattus mardi à Jijel    HACIANE (MOSTAGANEM) : Le wali inspecte la zone industrielle de Bordjia    Opep+ : poursuite des consultations pour un consensus adapté au marché pétrolier    PROGRAMME ‘'LPA'' 2018-2019 A MOSTAGANEM : Le wali préside une réunion de coordination    28 INTERVENTIONS ENREGISTREES : Alerte à l'asphyxie au gaz à Mostaganem    LE MINISTRE BELHIMER AFFIRME : "L'Algérie fait l'objet d'un flot d'agressions verbales''    Covid-19 : une prime pour indemniser le personnel du secteur de l'éducation touché    LDC : Le programme de ce mardi    L'Université Oran 2 au temps de la Covid-19 : cap sur le mode d'enseignement à distance    La FAF et Belmadi réagissent avec fermeté aux propos racistes contre Bentaleb    L'hommage du procureur à... Abassi Madani    En Afrique, le paludisme tue bien plus que la Covid-19    Joe Biden invité à un sommet de l'Otan après sa prise de fonction    Le cerveau de l'attaque de Ghazni tué par l'armée    "Ce conflit résulte d'un dérèglement des rapports politiques entre l'état fédéral et les régions"    Cinq ans de prison pour Sellal et Ouyahia    Trois ans de prison requis contre Karim Tabbou    Le procès en appel de "Mme Maya" reporté au 7 décembre    Karouf repart !    L'Algérie débutera face à la Tunisie le 15 décembre    Le CRB assure l'essentiel    Le casse-tête de l'association des supporters    Mahdi Khelfouni n'est plus    L'UGTA s'oppose à l'arrêt technique décidé par la direction    Pas de reprise du trafic le 15 décembre    La vente des billets à partir de demain    Flambée des prix de l'aliment de bétail    Le fisc peine à taxer les fortunes    «Les premières opérations de vaccination pourraient débuter en janvier»    21 décès et 978 nouveaux cas    Le procès de 14 hirakistes ajourné au 21 décembre    Le documentaire Objectif Hirak primé en Inde    À Kinshasa, le combat des amoureux du livre et de la lecture    Le positivisme, le négativisme, et mille et une choses encore    Lancement du mois virtuel des arts plastiques    Causes et conséquences des luttes historiques depuis l'indépendance    Une écriture antillaise    Fermé pendant 15 jours : Le marché d'El Hamiz à nouveau ouvert    L'Algérie condamne vigoureusement l'attaque terroriste au nord-est du Nigéria    Les Gilets Jaunes, le Hirak et l'enjeu de la démocratie    DROITURE ET BONNE FOI    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ouverture de plus de 91 000 postes d'emploi en 2021
Publié dans Algérie Presse Service le 22 - 10 - 2020

Plus de 91 000 nouveaux postes d'emploi sont prévus dans le cadre du projet de loi de finances (PLF2021), dont près de 47 000 recrutements pour des postes vacants, a affirmé jeudi à Alger le directeur général du budget, Abdelaziz Faïd.
S'exprimant lors d'une séance organisée par la Commission des finances et du budget de l'Assemblée Populaire Nationale (APN) dans le cadre du débat des dispositions du PLF 2021, M. Faïd a affirmé qu'il est prévu la création de 91 642 postes d'emploi au titre de l'exercice 2021, avec une incidence financière globale de 35,52 milliards DA.
Ce chiffre prévoit l'ouverture de 44.915 nouveaux postes budgétaires, en sus de 46.727 nouveaux recrutements pour les postes vacants, selon le même responsable.
Dans une énumération détaillée de la distribution des postes par secteurs, M. Faïd a souligné que les nouveaux postes budgétaires étaient destinés essentiellement au secteur de la Santé (25.780 nouveaux postes), l'Education nationale (14.641 nouveaux postes). Le recrutement pour les postes vacants prévoit 12.033 postes pour le secteur de l'Education nationale, 7.309 pour l'Intérieur, 8728 pour l'Enseignement supérieur, 3705 pour les Finances et 3649 pour la Solidarité nationale.
Ainsi, le nombre de postes budgétaires sera en hausse passant de 2.293.253 postes en 2020 à 2.338.168 postes en 2021, et ce sans calculer les cas de retraites prévus pour l'année prochaine.
Lire aussi: Salon de l'emploi: les organisateurs prévoient une offre de 3.000 postes d'emploi
M.Faïd a estimé, dans ce sens, que le "nombre de postes de travail disponibles dans la fonction publique dépasse en pratique les besoins et les normes appliquées en temps de crises".
La masse salariale représente 59,5 % du budget fonctionnement
Concernant le dispositif d'Aide à l'insertion professionnelle (DAIP), le DG du budget a affirmé que 41.745 bénéficiaires de ce dispositif seront intégrés en 2021.
L'opération d'integration portera sur un total de plus de 355.000 bénéficiaires du dispositif durant les trois prochaines années, avec une incidence financière globale de près de 245 milliards de DA, a ajouté M. Faïd qui a fait état de certaines complications administratives entravant cette opération qui seront réglées progressivement par les commission de wilaya dès novembre prochain.
Dans le même contexte le DG a indiqué que le budget de fonctionnement pour l'exercice 2021 prévoit une augmentation des dépenses des salaires des travailleurs (directions centrales et services décentralisés) de 63,40 milliards de DA, en passant de 2.243,50 milliards de DA en 2020 à 2.306,90 milliards de DA en 2021 (soit une augmentation de 2,83%).
Concernant la masse salariale globale prévue pour 2021, elle est estimée à 3.162,69 milliards de DA, ce qui représente 59,5 % du budget de fonctionnement, selon le même responsable.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.