Le FLN sauve les meubles    La Chine veut contrer la remontée des prix    Hanoï, la capitale confinée    Les matchs de la JSK face au CRB et à l'USMA fixés    Carapaz et Szilagyi au sommet pour la première journée    Vaste programme de sensibilisation contre les incendies    Soin douceur et anti-âge pour les mains    À l'origine d'une crise !    La Cantera, il était une fois Bab-El-Oued, nouvel ouvrage de Mahdi Boukhalfa    Le clan de Oujda, Saadani ou Cheb Khaled, qui a donné les numéros de téléphone aux Marocains ?    La FIJ et le SNPM interpellent le Maroc    Nourine suspendu par la FIJ    Na Hussein Dey : Les Nahdistes s'enlisent    Sensibilisation sur la rationalisation de la consommation de l'énergie électrique    Une passerelle numérique vers les services d'assistance sociale    Sûreté nationale: Intelligence et lutte contre cybercriminalité    MC Oran: Encore une saison ratée !    Des tests techniques pour un meilleur débit d'Internet    Mystérieuse tentative d'assassinat du président malgache    Une autre forme de normalisation ?    Chlef: La tomate industrielle veut éviter les «invendus»    Les langues maternelles au chevet de l'Education : les conseils de la Banque mondiale !    Les grandes sociétés américaines sont-elles au-dessus des lois ?    Naïveté et réalité du monde    Belazri retenu comme juge de ligne    Melih et Sahnoune officiellement engagés    Benchabla passe en 8es de finale    208 migrants secourus en 48 heures    Affrontements avec la police à Sydney    L'Exécutif sur les chapeaux de roue    Une délégation chinoise arrive en Algérie    Le retour au confinement de nouveau abordé    Rym Feroukhi sur le podium    Quand la joie se transforme en deuil    Où est l'Etat?    Le paiement en ligne est opérationnel    Tebboune installera officiellement le nouveau gouvernement    L'ambassade d'Algérie en France porte plainte contre RSF pour diffamation    Ce que veulent les Américains au Mali et en Libye    Des endroits féeriques à visiter    L'Unesco n'inscrit finalement pas Venise sur cette liste    Abdelmalek Boussahel n'est plus    Des bourses attribuées à des chercheurs algériens    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Ouverture de plus de 91 000 postes d'emploi en 2021
Publié dans Algérie Presse Service le 22 - 10 - 2020

Plus de 91 000 nouveaux postes d'emploi sont prévus dans le cadre du projet de loi de finances (PLF2021), dont près de 47 000 recrutements pour des postes vacants, a affirmé jeudi à Alger le directeur général du budget, Abdelaziz Faïd.
S'exprimant lors d'une séance organisée par la Commission des finances et du budget de l'Assemblée Populaire Nationale (APN) dans le cadre du débat des dispositions du PLF 2021, M. Faïd a affirmé qu'il est prévu la création de 91 642 postes d'emploi au titre de l'exercice 2021, avec une incidence financière globale de 35,52 milliards DA.
Ce chiffre prévoit l'ouverture de 44.915 nouveaux postes budgétaires, en sus de 46.727 nouveaux recrutements pour les postes vacants, selon le même responsable.
Dans une énumération détaillée de la distribution des postes par secteurs, M. Faïd a souligné que les nouveaux postes budgétaires étaient destinés essentiellement au secteur de la Santé (25.780 nouveaux postes), l'Education nationale (14.641 nouveaux postes). Le recrutement pour les postes vacants prévoit 12.033 postes pour le secteur de l'Education nationale, 7.309 pour l'Intérieur, 8728 pour l'Enseignement supérieur, 3705 pour les Finances et 3649 pour la Solidarité nationale.
Ainsi, le nombre de postes budgétaires sera en hausse passant de 2.293.253 postes en 2020 à 2.338.168 postes en 2021, et ce sans calculer les cas de retraites prévus pour l'année prochaine.
Lire aussi: Salon de l'emploi: les organisateurs prévoient une offre de 3.000 postes d'emploi
M.Faïd a estimé, dans ce sens, que le "nombre de postes de travail disponibles dans la fonction publique dépasse en pratique les besoins et les normes appliquées en temps de crises".
La masse salariale représente 59,5 % du budget fonctionnement
Concernant le dispositif d'Aide à l'insertion professionnelle (DAIP), le DG du budget a affirmé que 41.745 bénéficiaires de ce dispositif seront intégrés en 2021.
L'opération d'integration portera sur un total de plus de 355.000 bénéficiaires du dispositif durant les trois prochaines années, avec une incidence financière globale de près de 245 milliards de DA, a ajouté M. Faïd qui a fait état de certaines complications administratives entravant cette opération qui seront réglées progressivement par les commission de wilaya dès novembre prochain.
Dans le même contexte le DG a indiqué que le budget de fonctionnement pour l'exercice 2021 prévoit une augmentation des dépenses des salaires des travailleurs (directions centrales et services décentralisés) de 63,40 milliards de DA, en passant de 2.243,50 milliards de DA en 2020 à 2.306,90 milliards de DA en 2021 (soit une augmentation de 2,83%).
Concernant la masse salariale globale prévue pour 2021, elle est estimée à 3.162,69 milliards de DA, ce qui représente 59,5 % du budget de fonctionnement, selon le même responsable.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.