«L'ANP œuvre sans relâche à la sécurisation des frontières»    Les députés valorisent l'engagement du Gouvernement de présenter la Déclaration de politique générale    Foot/ CHAN 2022: Algérie-Libye en ouverture le 13 janvier au stade de Baraki    Coronavirus: 3 nouveaux cas et aucun décès ces dernières 24h en Algérie    ONPO: 335 agences de tourisme autorisées à organiser la omra de l'année 1444 de l'hégire    La conjoncture difficile n'a pas eu raison de la détermination de l'Etat à préserver son caractère social    Escalade sioniste en Palestine: le silence de la communauté internationale déploré    «Toutes les conditions sont réunies pour son succès»    Ghardaïa: Deux morts et 17 blessés dans un accident de la route près de Mansoura    L'Algérie avance sur la voie de la véritable pratique démocratique    Benabderrahmane :«Près de 4 milliards USD à fin août 2022»    Ministère de l'Industrie: institution d'un comité de pilotage stratégique des filières textiles et cuir    Man City : Le taux de réussite délirant de Haaland    Real : Ancelotti n'accuse pas Benzema    Man City - Guardiola : "Certains joueurs n'étaient pas bons"    Benabderrahmane entame son grand oral    Elections communales partielles à Bejaia: la gestion participative domine la campagne    Ligue 1: l'ESS et le CSC se neutralisent, la JSK signe sa première victoire    Branchements illicites, manipulations frauduleuses sur les compteurs d'électricité: 1.814 cas de fraude et 436 dossiers devant la justice depuis janvier    Tiaret: L'appel des travailleurs de l'ONDECC    Commerce avec l'Algérie: L'Espagne a perdu plus de 230 millions d'euros en 2 mois    Entre contrebande et mauvaises habitudes: De nouveau, la pénurie d'huile de table    La pomme de terre victime de la pluie    Front social: La CSA veut être associée au dossier de revalorisation des salaires    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Benabderrahmane au charbon    Anouar Malek arrêté en Turquie    En un combat douteux    Poutine promet la victoire en Ukraine    Verdict le 5 octobre    Un week-end pour la propreté    60 milliards de DA réalisés en 2022    «Le don des reins est en déclin permanent»    Tirage clément pour l'Algérie    Nne E.N. New-look?    Les effets d'une profonde prise de conscience    «Les archives ne sont pas la propriété de la France»    Hamza Bounoua commissaire pour la session 2024    L'Armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Le mouvement de la "Tunisie en avant" exprime son soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Grazie Meloni !    Trabendisme mental !    Une sérieuse alerte    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La situation au Sahara occidental au centre d'une réunion du Conseil de sécurité
Publié dans Algérie Presse Service le 21 - 12 - 2020

Le Conseil de sécurité de l'ONU tient lundi une réunion sur le Sahara occidental dans un contexte marqué par la reprise des affrontements entre le Front Polisario et le Maroc et par la décision du président américain sortant, Donald Trump, de reconnaître la prétendue souveraineté marocaine sur ce territoire occupé.
Au cours de cette réunion, convoquée à la demande de l'Allemagne, Bintou Keita, la sous-secrétaire générale pour l'Afrique, et Colin Stewart, le représentant spécial et chef de la Mission des Nations unies pour l'organisation d'un référendum au Sahara occidental (Minurso), feront un briefing sur les récents développements survenues au Sahara Occidental.
Il est question pour les membres du Conseil de sécurité de réitérer l'importance d'accélérer la nomination d'un envoyé personnel du SG de l'ONU pour le Sahara Occidental, devant contribuer à la reprise du processus politique, à l'arrêt depuis la démission de l'ancien émissaire, Horst Kohler, en mai 2019.
Le Conseil de sécurité avait insisté dans sa résolution 2548 renouvelant le mandat de la Minurso enoctobre, sur la nomination "dans les plus brefs délais" d'un nouvel envoyé personnel du SG de l'ONU au Sahara occidental.
La réunion, prévue par visioconférence, intervient sur fond d'affrontements entre les deux partis au conflit, le Front Polisario et le Maroc, après que les forces militaires marocaines ont rompu le cessez-le-feu le 13 novembre dernier en agressant des manifestants sahraouis dans la zone tampon d'El-Guerguerat, au sud-ouest du Sahara Occidental.
Elle survient également dans le sillage de la reconnaissance le 10 décembre par l'administration Trump de la prétendue souveraineté du Maroc sur le Sahara occidental, moyennant la normalisation des relations maroco-israéliennes.
Lire aussi : Sahara occidental: Biden doit annuler la décision unilatérale de Trump
Cette démarche qualifiée de "violation flagrante de la Charte des Nations unies et de ses résolutions", par le Front Polisario, a été dénoncée à travers le monde sur fond d'appels au président élu Joe Biden d'"annuler" cette décision.
Mardi dernier, l'ambassadrice américaine à l'ONU, Kelly Craft, a transmis une copie de la proclamation de Trump sur le Sahara occidental au SG de l'ONU et au Conseil de sécurité.
Le représentant du Front Polisario à l'ONU, Sidi Mohamed Omar, a regretté " une proclamation qui va à l'encontre de la politique américaine à l'égard du Sahara occidental", rappelant que l'ONU, l'Union africaine et l'Union européenne n'ont jamais reconnu l'annexion forcée et illégale par le Maroc de ce territoire.
Et dans sa réaction aux récents évènements dans la région, le secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres, a réaffirmé que "la position des Nations unies restait inchangée", et s'est dit convaincu qu'une solution à la question du Sahara occidental "est possible, conformément aux résolutions du Conseil de sécurité des Nations unies".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.