Législatives : Un taux de participation de 14,47% à 16h00    Législatives/centre du pays: les citoyens plus nombreux aux bureaux de vote dans l'après-midi    Euro 2020 : Le match Danemark-Finlande va reprendre    Belmadi: "Cette série d'invincibilité n'est pas le fruit du hasard"    AEP à Alger: instructions fermes pour un approvisionnent régulier    Coronavirus: 343 nouveaux cas, 236 guérisons et 5 décès    Législatives/Alger-est : une plus importante affluence dans l'après-midi    Foot/Amical: Algérie (A') - Liberia (A) le 17 juin à Oran    Covid-19: plus de 5 millions de cas en Afrique    Tabbou, Ihsane El-kadi et Drareni relâchés    Toute colonisation est un investissement perdu    Vers l'extradition d'El Wafi Ould-Abbès    Les Canaris en plein vol...    Yasser Bouamar et Kaouther Ouallal éliminés d'entrée    La Sadeg élabore un plan d'action pour les examens de fin d'année    Lumières rend hommage à plusieurs artistes    Elles et ils militent contre l'oubli !    Sévère rappel à l'ordre du parlement européen au Maroc    Finalisation de l'examen des décrets exécutifs    Khaldi : "Revoir la politique du football"    LE NOUVEAU STADE D'ORAN OU LE 5-JUILLET POUR ABRITER LA FINALE    L'EXECUTIF SE MONTRE OPTIMISTE    Un salon dédié à la santé de l'étudiant    Saisie de 10 000 comprimés psychotropes    Hausse de 45,5% de nouveaux inscrits    Durcissement du Code pénal    Une série de dispositions annoncées pour redynamiser le secteur    Utilisation optimale des caméras de surveillance    Afrique du Sud: une alliance politico-syndicale réitère son soutien au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    La Casbah d'Alger : L'artisanat disparaît peu à peu    L'ISACOM "salue la décision du Parlement européen condamnant le Maroc"    L'armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines    Presse régionale: rendez-vous avec le changement    Véhicules de moins de 3 ans, tabac, fonds détournés...: Les nouveautés de la LFC 2021    Huit blessés dans 2 accidents de la route    Aïn El Turck: Retour en force de l'informel dans les localités côtières    Les habitants en appellent au wali: Une décharge sauvage en plein cœur de Haï Chahid Mahmoud    Complotisme : arme de la paresse intellectuelle et de la gouvernance institutionnelle    Les menaces de troisième génération    L'époux devenu loque    La Libye prend exemple de l'Algérie    Un quartier palestinien d'El Qods convoité par les sionistes    Neuf pays africains sur 10 pourraient ne pas atteindre l'objectif    Les défis de l'après-12 juin    Les avocats menacent de marcher    L'ami et le collègue de 56 ans!    Hommage à Fawzi Saïchi    «Unzipped Exposition», expo unique en Europe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Engagement d'un travail intersectoriel en vue de la créationd'emploi pour les titulaires de doctorat
Publié dans Algérie Presse Service le 29 - 12 - 2020

Le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Abdelbaki Benziane a annoncé, lundi à Djelfa, l'engagement d'un travail intersectoriel en vue de la création d'un cadre juridique garant de l'emploi des titulaires de doctorat.
Le ministre, qui répondait à une question relative à l'emploi des titulaires de doctorat, lors d'une rencontre avec la famille universitaire qui a eu lieu à l'université "Ziane Achour", a fait part de l'engagement d'un "travail intersectoriel pour arrêter un cadre juridique garantissant davantage l'emplois de cette catégorie", a-t-il indiqué.
Le ministre a indiqué que le nombre des titulaires de doctorat, qui arrivent annuellement sur le marché de l'emploi et de près de 5000. Leur recrutement, a-t-il observé, "ne se limite pas à l'université", a-t-il ajouté en soulignant l'"intérêt", qu'il accorde à cette question du fait qu'il est lui même "un enfant de la famille universitaire", et est donc "parfaitement conscient du problème", a-t-il précisé.
Lire aussi :La création d'un centre de recherche en agriculture pastorale à Djelfa
A noter qu'une majeure partie des préoccupations exposées durant cette rencontre a porté sur la revendication d'un lot considérable de logements de fonction, outre la proposition d'ouverture de nouvelles spécialités, dont la médecine et les sciences islamiques, avec l'élargissement des filières existantes en prenant en considération les spécificités de la région.
Répondant a cette dernière préoccupation, le ministre a fait cas de l'existence, au niveau de son département ministériel, de commissions d'évaluation, d'examen et de suivi, en charge de l'ouverture des spécialités, dès la réunion des conditions requises pour ce faire.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.