Yaoum El Ilm: Message du Président de la République    Algérie Poste : La direction menace les grévistes de licenciement    Algérie Poste appelle les travailleurs grévistes à « rejoindre immédiatement » leurs postes    Coronavirus: 167 nouveaux cas, 119 guérisons et 3 décès    Covid-19: la pandémie a fait 2.974.651 morts dans le monde    Le NMLWS condamne la décision de l'ouverture d'un bureau de LREM à Dakhla occupée    FAF : le candidat unique, Charaf-Eddine Amara, fixe ses priorités    Noureddine Tounsi risque un an de prison ferme    Crise du lait en sachet, les rationnements ne suffisent plus    "la réforme de la Sécurité sociale est plus que délicate"    L'AIE relève ses prévisions de la demande    «La croissance économique n'atteindra pas les 4,5% prévus»    Le procès de six hirakistes reporté au 19 mai    Le Kenya désavoue l'ambassadeur marocain à Nairobi    Le RAJ appelle à une conférence nationale    Amandine mon amour    Sommet à Sétif, virée à l'Est pour le CRB et le MCA    CA Bordj Bou Arréridj-MC Oran pour commencer    Flick va-t-il claquer la porte ?    Participation du Conseil de la nation à la réunion du Comité sur les questions relatives au Moyen-Orient de l'UIP    Tension persistante dans l'éducation    Six éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés    Près de 28 000 familles nécessiteuses recensées    Saisie de 155 kg de viande de volaille impropre à la consommation    Imposant dispositif sécuritaire durant ce mois de Ramadhan    Ces partis à candidats «extra-muros»    Ahmed Rachedi nommé conseiller chargé de la culture et de l'audiovisuel    Cérémonie des Oscars : des stars en chair et en os, pas sur Zoom    Dans les coulisses de la saison 2 du phénomène "Timoucha"    L'Algérie condamne l'assassinat de Sidi Brahim Ould Sidati    Des experts de l'ONU appellent à arrêter la colonisation et protéger le peuple palestinien    Boumerdès : Engouement au marché du Ramadhan    Bouira: Un piéton fauché par un camion    Faut-il recréer le monde sans nous ?    Est-ce une nouvelle crise ?    Des partis à la recherche de candidats    Nomination des chefs de sûreté    Les premiers signaux d'un emballement social    Les suggestions des opérateurs    Washington prépare à l'Otan le retrait concerté d'Afghanistan    Pochettino fair-play avec le Bayern    Une offre sur la table pour Agüero    Pérez ne lâchera pas Hazard    Au Sahel, «il n'y a aucune solution sans Barkhane»    Al Menfi ferait «tous les efforts possibles» pour le départ des forces étrangères    La leçon d'une vie    «L'Etat n'abandonnera jamais le cinéma»    Lancement de la plateforme numérique «lawhati.dz»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les prochaines consultations électorales, une opportunité pour l'édification d'institutions fortes en Algérie
Publié dans Algérie Presse Service le 05 - 03 - 2021

Les participants à une rencontre initiée par la nouvelle formation El Massar El Djadid, tenue vendredi à Guelma, ont appelé à faire des prochaines consultations électorales une "opportunité pour un réel changement et l'édification d'institutions élues fortes en Algérie".
S'exprimant à l'occasion d'une rencontre sous forme d'un débat ouvert portant sur "L'impact de la décision politique sur l'économie locale", organisée au Centre culturel islamique Mebarek Boulouh, au centre-ville de Guelma, le coordinateur national de cette formation, Mounder Bouden, a affirmé que la "participation dans les listes électorales lors des prochaines élections législatives, avec la possibilité que celles-ci soient être accompagnées ou suivies d'élections locales constituent le meilleur moyen d'opérer le changement".
Le même intervenant a ajouté que "tous ceux qui ont épris de l'Algérie, notamment les jeunes du Hirak, doivent faire des prochaines élections une occasion de matérialiser leur vision du changement et de faire des slogans scandés dans les rassemblements des moyens efficaces pour traduire de manière effective les changements réclamés en investissant les institutions élues".
Selon M. Bouden, El Massar El Djadid compte des compétences parmi les acteurs politiques et non politiques, des cadres et des jeunes sans appartenance politique qui "interagissent positivement avec les déclarations du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, au sujet de son intention d'en finir avec les équilibres artificiels et les remplacer par des équilibres naturels basés sur la volonté populaire exprimée dans les urnes".
Et de renchérir : "Une forte participation dans les assemblées élues et la pratique sur le terrain est le moyen le plus efficient pour concrétiser le changement".
De son côté, Issam Haouadek, professeur en droit administratif à l'université de Constantine et l'un des cadres d'El Massar El Djadid, a souligné que la "nouvelle loi électorale offre un terrain propice aux compétences pour participer activement dans les institutions élues et assumer des responsabilités", considérant que "l'essence de la décision politique n'est rien d'autre que des idées traduites à travers des textes législatifs".
Le même universitaire a estimé, par ailleurs, que l'Algérie est actuellement un "chantier ouvert au changement radical, à la reconstruction d'institutions fortes et un mouvement politique efficace".
Dans ce contexte, il a fait état de la nécessité de "contribuer au changement initié par le Président de la République, à commencer par les 54 engagements inclus dans son programme électoral, l'amendement de la Constitution à travers un référendum populaire ainsi que la dissolution de l'Assemblée populaire nationale et la décision d'organiser des élections législatives anticipées".
Pour sa part, Sami Habache, cadre dans une instance administrative et membre de cette nouvelle formation, a estimé que le "développement local à l'échelle des communes et des wilayas nécessite la participation de cadres et de personnes en quête de changement quelles que soient leur activité et leur âge", considérant que le "climat général et la nouvelle orientation des hautes autorités du pays œuvrent dans l'intérêt des forces vives du pays désireuses d'opérer le changement".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.