Juventus : Ronaldo n'ira pas au Sporting    Real Madrid: Zidane aurait pris sa décision    Oran: les traditionnelles photos de l'Aïd indétrônables    Délégation nationale aux risques majeurs: Promulgation d'un décret exécutif    Exactions au temps du Hirak : Affaire d'Oran, la fabrication de l'ennemi    Inondations à M'sila: la PC découvre un cadavre    Vendredi 117 : Marche empêchée et des interpellations y compris de journalistes    Mali: démission du gouvernement, Ouane reconduit    Coronavirus: 170 nouveaux cas, 134 guérisons et 5 décès    Palestine: Session publique du Conseil de sécurité dimanche    Aïd el-Fitr: le respect par les commerçants du programme de permanence salué    L'Armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Aïd El-Fitr: Belhimer adresse ses vœux au personnel du secteur    Un intérêt de Lyon pour Ghezzal ? L'intéressé répond    Fédération internationale de rugby: l'Algérie obtient le statut de membre permanent    Coronavirus : 207 nouveaux cas, 146 guérisons et 5 décès    Paiement électronique: le nombre des TPE a évolué de 30% au 1er trimestre 2021    Aïd El-Fitr : 13ème édition de l'opération "un jouet, un enfant, un sourire" récolte des cadeaux    Traidia et Boukhelala parmi les jurys du Festival international du cinéma de La Haye    Le Président Tebboune félicite l'ANP, les corps sécuritaire et médical à l'occasion de la fête de l'Aid El Fitr    Le Premier ministre accomplit la prière d`Aïd El-Fitr à la Grande mosquée d`Alger    Proche-Orient : La résistance palestinienne frappe Tel Aviv    NON AU SIMULACRE ELECTORAL DU 12 JUIN PROCHAIN !    ElQods vaincra !    Maturité et montée en gamme    Abdelhamid Dbeibah sous pression    Le ministère du Commerce part en guerre contre la spéculation et le monopole    La couronne    Un Aïd sans restrictions    Le flou persiste    Création de l'orchestre philarmonique Bouna    En quoi l'ennemi n'est absolument pas commun !    Voiture électrique, un "levier du chômage" ?    Les fellahs victimes de dégâts des dernières crues seront indemnisés    CRB-EST, maintenu pour le 15 mai à 17h    Les syndicats exigent des mesures urgentes    Vers l'ouverture d'un laboratoire pour détecter les nouvelles souches    Rebiaï suspendu quatre matches    Dépréciation du dinar et poussées inflationnistes    La lutte se poursuivra jusqu'à l'indépendance    Des enfants trisomiques stars de la sitcom "Omar séchoir"    Aux frontières du monde réel et du virtuel    Pour transférer leurs dossiers vers le Social: Les désistements des souscripteurs AADL après le 1er décembre 2020, refusés    Le Cnese en phase de propositions    Réactions mitigées des partis politiques    Au royaume de l'horlogerie    Du rap pour exister!    Des cours de danses traditionnelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





France: Le PCF condamne l'ouverture d'un comité de LREM à Dakhla occupée
Publié dans Algérie Presse Service le 10 - 04 - 2021

Le Parti communiste français (PCF) a condamné l'ouverture par le parti "La République en Marche" (LREM), d'une antenne à Dakhla, ville sahraouie occupée par le Maroc, exprimant son soutien indéfectible au peuple sahraoui et à son représentant légitime, le Front Polisario.
"Le Parti communiste français (PCF) condamne cette provocation de La République en Marche qui avilit les engagements internationaux de la France et contribue à la destruction du droit international. Le PCF est indéfectiblement aux côtés du peuple sahraoui et de son représentant légitime, le Front Polisario", a indiqué le PCF dans un communiqué, diffusé vendredi.
Selon le Parti communiste, à travers la décision d'ouvrir une antenne du parti présidentiel, LREM, à Dakhla occupée, sous le prétexte fallacieux d'"être à l'écoute des Français de l'étranger" dans un territoire bouclé par l'armée et dans lequel les étrangers ne peuvent accéder, le président Emmanuel Macron s'engage dans la voie d'une ouverture d'un consulat, une manière d'entériner cette occupation coloniale en violation du droit international".
"Que ce soient les résolutions de l'ONU, de la Cour internationale de La Haye, de l'Union africaine ou de la Cour de Justice de l'Union européenne, toutes ces institutions convergent pour rappeler qu'il n'y a pas de liens de souveraineté territoriale entre le Maroc et le Sahara occidental. Ce dernier a un statut séparé et distinct du Maroc et il est, de ce fait, titulaire du droit à l'autodétermination", a réaffirmé le PCF.
Alors que s'ouvre dans quelques jours une session de l'ONU dans laquelle le Conseil de sécurité discutera de la situation du Sahara occidental, le PCF a dénoncé le coup de force contre le droit international tenté par Macron à l'image de l'ex président américain Donald Trump. "Ce n'est pas la première fois que Paris, fidèle à son soutien aveugle à Rabat, manœuvre, jouant un rôle déterminant dans le blocage actuel de la situation", a-t-il déploré.
"Cette forfaiture dont la porte-parole des députés macronistes Marie-Christine Verdier-Jouclas se fait l'écho est indigne. Macron qui donne des leçons à la terre entière serait bien inspiré de respecter la légalité internationale en favorisant l'organisation d'un référendum d'autodétermination et en agissant au sein de l'ONU pour que la République arabe sahraouie démocratique (RASD) obtienne un siège de membre permanent", a indiqué le PCF.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.