Premier League: Liverpool et Firmino renversent Man Utd !    Aid el-Fitr: activité commerciale raisonnable dans la capitale    Fédération internationale de rugby: l'Algérie obtient le statut de membre permanent    Sahara occidental: des organisations internationales condamnent la campagne répressive marocaines    Coronavirus : 207 nouveaux cas, 146 guérisons et 5 décès    Espagne : CEAS-Sahara appelle la communauté internationale à protéger la population sahraouie    Paiement électronique: le nombre des TPE a évolué de 30% au 1er trimestre 2021    Jouets contrefaits: nécessité de la mise en place d'"un laboratoire de contrôle"    Aïd El-Fitr : 13ème édition de l'opération "un jouet, un enfant, un sourire" récolte des cadeaux    Traidia et Boukhelala parmi les jurys du Festival international du cinéma de La Haye    Finances: nécessité d'accélérer la cadence de numérisation du secteur    Djerad félicite la Oumma Islamique à l'occasion de l'Aid El Fitr    Le Président Tebboune félicite l'ANP, les corps sécuritaire et médical à l'occasion de la fête de l'Aid El Fitr    Montpellier : Delort buteur face au PSG (Vidéo)    Montpellier : Delort envoie une pique à Mbappé et au PSG    Le Premier ministre accomplit la prière d`Aïd El-Fitr à la Grande mosquée d`Alger    Armée sahraouie : de nouvelles attaques contre les positions de l'occupant marocain    Proche-Orient : La résistance palestinienne frappe Tel Aviv    Législatives: Charfi rencontre les représentants des listes indépendantes    ElQods vaincra !    NON AU SIMULACRE ELECTORAL DU 12 JUIN PROCHAIN !    Foot/ Ligue des champions : le CRB et le MCA pour prendre option à domicile    Le ministère du Commerce part en guerre contre la spéculation et le monopole    Eulmi et Tahkout définitivement condamnés    Khawa-khawa, benti-oulidi !    Maturité et montée en gamme    La couronne    Un Aïd sans restrictions    Abdelhamid Dbeibah sous pression    Création de l'orchestre philarmonique Bouna    En quoi l'ennemi n'est absolument pas commun !    Dépréciation du dinar et poussées inflationnistes    Voiture électrique, un "levier du chômage" ?    La lutte se poursuivra jusqu'à l'indépendance    Les fellahs victimes de dégâts des dernières crues seront indemnisés    Les syndicats exigent des mesures urgentes    Vers l'ouverture d'un laboratoire pour détecter les nouvelles souches    Rebiaï suspendu quatre matches    La désignation de Houasnia fait polémique    "Qu'on m'explique ce que sont les réserves sécuritaires privatives"    Des enfants trisomiques stars de la sitcom "Omar séchoir"    Aux frontières du monde réel et du virtuel    Pour transférer leurs dossiers vers le Social: Les désistements des souscripteurs AADL après le 1er décembre 2020, refusés    Le Cnese en phase de propositions    Réactions mitigées des partis politiques    Au royaume de l'horlogerie    Du rap pour exister!    Des cours de danses traditionnelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ghardaïa et El-Meneaa: plus de 72 % du cheptel vaccinés
Publié dans Algérie Presse Service le 14 - 04 - 2021

Le taux de couverture vaccinale contre la peste des petits ruminants (PPR) a atteint 72,48% du cheptel ovin et caprin soit plus de 241.454 têtes dans les wilayas de Ghardaïa et El-Meneaa, a-t-on appris mercredi auprès de l'Inspection vétérinaire relevant de la Direction des services agricoles (DSA) de Ghardaïa.
Lancée en février dernier par les services vétérinaires du ministère de l'Agriculture et du Développement rural (MADR), dans le cadre du programme national de lutte contre la PPR 2019/2021, cette opération de masse dans sa phase finale a touché 215.816 ovins (dont 186.934 brebis) et 25.638 caprins (dont 19.652 chèvres), a précisé le responsable du réseau d'épidémie surveillance de l'Inspection vétérinaire de la wilaya de Ghardaïa, Ishak Ketila.
La stratégie de lutte contre la PPR prévoit également une vaccination "gratuite et généralisée" du cheptel ovin et caprin de l'ensemble des wilayas de l'extrême sud (Tindouf, Adrar, Tamanrasset et Illizi) limitrophes avec les pays subsahariens considérés comme zones à haut risque vis-à-vis de cette maladie suite aux opérations de transhumance et mouvement transfrontalier du cheptel, a précisé M.Ketila.
Pour renforcer le matelas immunitaire des petits ruminants dans le pays, les responsables de la santé animale ont décidé la vaccination de l'ensemble du cheptel "petit ruminant" de plus de quatre mois des trois wilayas tampons aux wilayas de l'extrême sud, à savoir Bechar, Ghardaïa et Ouargla, a-t-il expliqué.
La vaccination du cheptel petit ruminant des wilayas de Ghardaïa et El-Meneaa est réalisée par une trentaine de vétérinaires privés mandatés par les pouvoirs publics, en partenariat avec l'ensemble des acteurs (éleveurs, Chambre d'agriculture et Union des paysans algériens).
Lire aussi : Lutte contre la peste des petits ruminants à Khenchela: plus de 150.000 ovins et caprins vaccinés
Le responsable du réseau d'épidémie surveillance de l'Inspection vétérinaire a assuré que cette opération sera achevée conformément au planning élaboré par l'Inspection vétérinaire de la wilaya et que 341.000 doses de vaccin contre cette zoonose ont été mobilisées et seront renforcées par un quota supplémentaire, suite à la forte demande des éleveurs en transhumance venus particulièrement de la wilaya de Djelfa.
L'objectif est d'éradiquer la peste des petits ruminants, maladie hautement contagieuse et protéger les moyens d'existence des centaines de milliers de familles des zones rurales, a soutenu M.Ketila, soulignant que la situation épidémiologique actuelle reste "rassurante" depuis deux années où les services vétérinaires de Ghardaïa n'ont enregistré aucune déclaration de foyer de PPR.
"La PPR est une maladie contagieuse qui n'affecte que les caprins et les ovins, et plus particulièrement les chèvres qui sont très sensibles au virus de la famille des Paramyxoviridae, et se manifeste par l'inflammation des muqueuses nasales (jetage) et oculaires (larmoiement) ainsi que des diarrhées profuses" a-t-il rappelé.
Toutes les dispositions ont été prises pour permettre aux vétérinaires et autres techniciens du secteur d'effectuer leur travail sur le terrain dans des conditions de sécurité sanitaire convenables, a conclu M. Ketila.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.