Le wali, homme-orchestre    Développement local: Passer d'une gestion administrative à une gestion économique    Des instructions à concrétiser dans les «meilleurs délais»    Algérie-Russie: Ouverture demain de la 10e Commission mixte économique    Un choc nucléaire inévitable ?    Youssef: Al-Qaradaoui est mort    Football Algérie-Nigéria aujourd'hui à 20h00: Un nouveau test à exploiter    Transport universitaire: L'application «MyBus» lancée en octobre    Santé: 11 décès par rage en 2021    El Kerma: Ouverture du marché de gros de poisson le mois prochain    Peaux de banane !    La bombe Benkirane    Mohammed VI: le Noriega du Maghreb    Lamamra: «La Palestine est la clé de la paix»    L'heure de vérité    Le plan de Benzema    Brèves Omnisports    Bouloussa meilleur algérien au classement mondial    Du coke russe pour le haut-fourneau    Les étudiants en costume de startupeurs    Un coup de piston et...    De la drogue et de la pédophilie    «Tous les indicateurs sont positifs»    De charmante hôtesse, à femme violentée!    Le FFS fêtera jeudi ses 59 ans    «Les Algériens n'admettent pas la mémoire sélective»    Proposition pour la création de marchés de l'art    Quand la science se combine au religieux    Sommet arabe: Guterres confirme sa présence, salue la contribution "exceptionnelle" de l'Algérie à la diplomatie mondiale multilatérale    D'importantes réalisations socio-économiques et des indicateurs prometteurs    CAC d'Annaba: lancement de la radiothérapie stéréotaxique pour la 1e fois en Algérie    Triathlon/Championnat d'Afrique: l'Algérie décroche deux médailles    Le Conseil de la nation prend part à la réunion du Comité exécutif de l'UIP    Codes communal et de wilaya: définir les responsabilités et les prérogatives des élus    Une délégation de cadres supérieurs de la DGSN se rend au siège de la Cour constitutionnelle    Tlemcen: une encontre sur la société civile, la promotion du tourisme et la protection du legs culturel    Tenue mercredi à Alger de la 10e session de la Commission intergouvernementale mixte algéro-russe de coopération    Le développement sportif et les performances des JM d'Oran mis en relief    Rage: onze décès enregistrés en 2021    Foot (amical) Algérie-Nigeria: les Verts pour vaincre et convaincre    La tension monte d'un cran au Maroc    Borne et les préoccupations de l'heure    Déclaration de politique générale du gouvernement: Renforcer les capacités du système national de défense    ASO Chlef: Des ambitions à la hausse    10 ans de prison ferme pour Anis Rahmani et Tahkout    Des cadeaux attendrissants    Festival du théâtre amateur de Mostaganem: 35 troupes à la 53e édition    Il y a 60 ans était proclamée la République algérienne    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'arabe et tamazight constituent la force de l'identité nationale
Publié dans Algérie Presse Service le 12 - 01 - 2022

Le conseiller du ministre des Affaires religieuses et des Wakfs, Mohamed Idir Mechnane a considéré mercredi à Sédrata (Souk Ahras) que "l'arabe et tamazight constituent la force de l'identité nationale".
"En célébrant le nouvel an amazigh, l'Algérie exprime sa fierté envers son islamité, son arabité et son amazighité", a estimé le conseiller dans son intervention intitulée "la dimension religieuse et nationale dans la célébration du nouvel an amazigh", présentée à l'Institut national spécialisé de formation professionnelle de Sédrata à l'occasion de la célébration de Yennayer.
Il a ajouté que l'Histoire est un appui pour relever les défis du présent et se tourner vers des perspectives futures, estimant que les générations montantes sont appelées à s'attacher à ces constantes pour contribuer au développement et à la prospérité du pays.
De son côté, l'universitaire Yacine Khedhaïria a mis l'accent sur la symbolique de yennayer en tant que pan de la mémoire collective nationale en lien avec la terre, l'Histoire et les racines des citoyens à travers les ères.
Il a préconisé de consacrer des programmes scolaires à cet évènement national afin de préserver les traditions algériennes.
Pour sa part, le wali Lounès Bouzegza a considéré que la célébration de Yennayer est une nouvelle pierre qui consolide la cohésion nationale et consacre l'attachement à l'identité nationale.
La célébration de Yennayer a également donné lieu à la présentation d'un monologue en tamazight, des spectacles de prestidigitation et de poèmes amazighs en plus de la tenue d'expositions d'habits et de gâteaux traditionnels.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.