Bousculade mortelle dans un stade en Indonésie: l'Algérie présente ses condoléances    Le Premier ministre présente lundi la Déclaration de politique générale du gouvernement à l'APN    Affaires religieuses: renforcement du référent national    Près de 6000 bouteilles d'huile saisies en 24 h    Nice : Le petit pont de Atal sur Neymar (Vidéo)    Le mouvement de la "Tunisie en avant" exprime son soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance    Des partis mauritaniens passent en revue avec une délégation sahraouie les développements de la question sahraouie    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès la République des Seychelles    La promotion des cultures stratégiques dans les zones sahariennes passe par la prise en charge des difficultés    Armée sahraouie: de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans le secteur d'El-Bekari    Mawlid Ennabaoui: campagne de sensibilisation sur les produits pyrotechniques    8e édition du Prix littéraire Mohammed Dib: "la short list" dévoilée    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    CHAN Algérie-2022: le compte à rebours enclenché pour la 7e édition    Un mouvement de foule dans un stade en Indonésie provoque 174 morts    Man City : Guardiola évoque son avenir    Ligue 1: Suspense à Bechar, Oran et Sétif    Grazie Meloni !    Algérie-Union européenne: Dialogue de haut niveau sur l'énergie le 10 octobre    Trabendisme mental !    Les syndicats évoquent une forte surcharge: Une rentrée scolaire «très difficile et complexe»    Réparties sur six sites d'habitat précaire: Plus de 8.000 constructions illicites recensées à Es-Sénia    EHU 1er Novembre: Plus de 200 participants aux journées régionales de néphrologie    Développement du tourisme: Les voyagistes pointent les insuffisances    Assainissement du foncier industriel: Des instructions pour récupérer les assiettes non exploitées depuis plus de 6 mois    Ligue 2- Centre-Ouest: Un quatuor aux commandes    Une sérieuse alerte    Les Algériens fixés sur leurs adversaires    Un expert américain porte l'estocade    Pays pauvre du Sahel en proie aux violences terroristes    Gazprom suspend ses livraisons à l'italien Eni    Une hausse prévisible    L'Etat à la rescousse des travailleurs    La contre-attaque par les chiffres    «La confiance du peuple a un coût»    «Le consensus est une exigence historique»    Tension sur le lait infantile    Der Zakarian s'explique pour Belaïli    De Ciné Gold à la résidence d'Yves Saint Laurent    «La vie d'après» décroche El Kholkhal d'or    Mouloudji prend part    Attaché à ses principes, le FFS place l'intérêt suprême du pays au-dessus de toute autre considération    Université: batterie de mesures pour améliorer l'enseignement et la recherche    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    Le diagnostic doit être prématuré    LA VIE... ET LE RESTE    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Détenu Benhalima: réseaux sociaux, fonds et parties étrangères parmi les plans ciblant la stabilité de l'Algérie
Publié dans Algérie Presse Service le 27 - 03 - 2022

Le détenu Mohamed Azzouz Benhalima a levé le voile sur des détails du plan ciblant la stabilité de l'Algérie, notamment en ce qui concerne l'utilisation des réseaux sociaux, des fonds et des relations avec les parties étrangères.
Les aveux du détenu Benhalima, sur une vidéo diffusée dimanche par la Direction générale de la Sureté nationale (DGSN), ont porté sur des détails concernant les personnes impliquées qui cherchaient à mettre à exécution leurs plans à travers la collecte de fonds de façon suspecte et le recours à des parties étrangères pour porter atteinte à la sécurité de l'Algérie et ternir son image.
Il a avoué, à ce propos, qu'il avait reçu des fonds versés par Larbi Zitout et Amir Boukhers (dit Amir dz) via d'autres personnes, soulignant que "Amir Dz" possédait plus de 200.000 euros auprès de Larbi Zitout et une autre somme du même montant détenue par l'individu dit Boukezouha.
Il a également fait savoir que "Amir DZ" lui avait proposé de faire appel à son avocat pour résoudre l'affaire de son asile en France, soulignant que cet avocat était étranger et travaillait pour le compte des services de renseignements français.
"Cet avocat avait déposé une plainte à mon encontre, dans laquelle il dit que j'étais un militaire et que je possédait plusieurs informations sur lui, afin de se débarrasser de moi, ce qui a conduit à mon emprisonnement", a-t-il poursuivi, ajoutant que tout cela est dû aux différends entre Larbi Zitout et "Amir DZ" sur l'affaire de Mohamed Abdellah et l'exclusivité de l'information à diffuser sur Youtube, particulièrement "Amir DZ" qui recevait 1.000 euros pour chaque live.
Lire aussi: Aveux du détenu Benhalima: l'organisation "Rachad" impliquée dans des plans ciblant la stabilité de l'Algérie
Le dénommé "Amir DZ" se servait des gens pour ses propres intérêts, a déclaré Benhalima, ajoutant que ce dernier était derrière la diffusion de la vidéo de l'enfant Said Chetouane qui a prétendu avoir été violenté dans un commissariat.
Et de poursuivre qu'il avait décidé de quitter la France vers la Grande Bretagne avec un faux passeport qu'il s'était procuré grâce à Larbi Zitout avant qu'il ne soit démasqué par la PAF et arrêté immédiatement.
Le détenu a fait savoir qu'il n'avait tiré aucun profit de la part Larbi Zitout, ni du dénommé Amir Dz, affirmant que ces deux personnes "mentent aux gens et font prévaloir l'intérêt personnel sur celui du pays. Ce sont des mercenaires en quête de célébrité et d'argent".
"Je reconnais mon tort et je demande le pardon et la grâce du Président de la République", a-t-il confié, reconnaissant avoir attenté à la réputation de plusieurs personnes, ayant été "fourvoyé alors qu'il menait une vie difficile à l'étranger".
Le détenu Benhalima a appelé Larbi Zitout à cesser d'exploiter les jeunes, conseillant ces derniers de faire preuve de prudence et de s'éloigner des personnes qui visent à attenter à la stabilité du pays.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.