JM / Athlétisme (relais 4x400m) : l'Italie disqualifiée, perd la médaille d'argent au profit de la Turquie    Barça : Bonne nouvelle pour Gavi    Bayern : Gnabry dans le viseur des clubs de Manchester    Drame de Melilla: Le Premier ministre espagnol charge le Maroc    Géostratégie en gestation    Les préparatifs suivent leur cours: Un Sommet arabe fatidique    Le PDG de Sonatrach: Vers de nouveaux accords pour la révision des prix du gaz    Sonelgaz: Plus de 50.000 foyers raccordés au gaz et à l'électricité depuis 2020    Rejet des eaux non traitées dans les zones humides: Des contrôles réguliers dans les zones industrielles    Football - La CAN 2023 reporté à janvier-février 2024    Boxe - FAB: Lorsque le sport casse les tabous    Aïd El-Adha: Le ministère de la Santé met en garde    Plus de 5 millions de diplômés depuis l'indépendance: Les nouveaux challenges de l'Université    Affichage des listes dans les communes dans les tout prochains jours: Plus de 15.000 logements prêts à la distribution    La Libye et l'espoir suspendu    60 ans et beaucoup à faire    La cohésion sociale : socle de la véritable citoyenneté    Tebboune à coeur ouvert    «Vous avez une bataille à mener»    Un petit tour et puis s'en vont    Ronaldo, des cadors européens et Naples sur les rangs    Contacts établis avec Ziyech    En dents de scie    L'armée russe a pris Lyssytchansk    Les Palestiniens ont remis la balle aux Américains    La loi sur l'exercice du droit syndical retoquée    La longue marche...    «L'Algérie est le berceau de l'humanité»    Guterres encense la diplomatie algérienne    N'en déplaise aux révisionnistes!    M. Benabderrahmane supervise le lancement officiel de la plate-forme numérique "L'Algérie de la Gloire"    Liberté syndicale et exercice du droit syndical: enrichissement du projet de loi    La bataille vitale que les jeunes doivent mener est celle de la conscience    Emission d'un nouveau timbre-poste à l'occasion de la Fête de l'Indépendance    Université: Plus de 5 millions de diplômés formés en 60 ans    Revue El Djeich: Le Président Tebboune appelle le peuple algérien à resserrer les rangs pour remporter la bataille du renouveau    Hydrocarbures: 4,4 mds USD consentis par Sonatrach dans l'exploration-production en 2021    Canicule annoncée lundi, sur plusieurs wilayas du pays    Le ministère de la Santé appelle au respect des mesures de prévention durant l'Aïd El-Adha    Président libanais: le Sommet arabe d'Alger revêt une importance capitale    Migrants tués par la police marocaine: "le Maroc essaie d'effacer les preuves de la tragédie"    Célébration du 60e anniversaire de l'Indépendance : Un grand concert de musique andalouse à Alger    Sidi Bel Abbès: Le festival de danse populaire tient ses promesses    Les déchets ménagers inquiètent    «La jeunesse algérienne sait bâtir»    Béjaïa en fête    1962-2022: Célébrer une libération « inachevée »?    Le DG du journal «Echaab» limogé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Plaidoyer pour la création d'un festival local de musique Diwane
Publié dans Algérie Presse Service le 17 - 05 - 2022

Des participants à une rencontre sur la musique Diwane, organisée par l'antenne de l'Office national de gestion et d'exploitation des biens culturels protégés (ONGEBC) à Ouargla, à l'occasion de la célébration du mois du patrimoine (18 avril- 18 mai), ont plaidé pour la création d'un festival local dédié à ce genre musical.
Les intervenants, dont des adeptes de musique, enseignants universitaires et historiens ont, au cours de cette rencontre qu'a abritée le musée saharien à Ouargla, souligné l'importance de créer un festival local de musique Diwane, dans le but de contribuer à la promotion de ce style musical, bien ancré dans le patrimoine ancestral de la région d'Ouargla.
"Nous espérons que ce festival soit l'occasion d'un grand rassemblement de groupes de musique et artistes de Diwane", a déclaré à l'APS, Toufik Fazzani, membre de l'association "Ness El-Wahat" (gens des Oasis) du "Benga".
L'association s'est impliquée, depuis sa création en 2009, dans la préservation du patrimoine culturel et artistique d'Ouargla, notamment la musique diwane, en animant principalement des fêtes sociales, fêtes de mariage et autres, ainsi que des manifestations à caractères sportif et culturel, au niveau national, à l'instar du dernier festival de Tindi à Annaba et le festival international de Diwane à Bechar, en plus d'autres festivals et manifestations à Mascara, Naâma et Mécheria, a-t-il ajouté.
La musique Diwane contient des mélodies spécifiques et du "Madih" dit "Bordj", des chants traitent plusieurs sujets de la vie humaine mais aussi l'amour du Prophète Mohamed QSSL, accompagnée de jeux de "Guembri", de Karkabou et des danses.
Ouargla est l'une des plus anciennes régions du pays ayant connu la musique Diwane ou la musique Gnawi algérienne, pratiquée par des dizaines d'artistes versés dans ce style musical, a indiqué le président de la même association, Othmane Tafna.
L'association Ness El-Wahat n'a ménagé aucun effort pour tenter de préserver la musique Diwane, à travers la formation des nouvelles générations appelées à assurer la relève, d'où l'appel à la création d'un festival de la musique Diwane à Ouargla, a-t-il souligné.
De son coté, El-Hadi Dadene, enseignant intéressé par l'histoire du patrimoine d'Ouargla, a mis en exergue les racines de la musique Diwane et son processus développement au fil des siècles en Algérie et dans la région Sud-est du pays en particulier.
Il a démontré, à travers son exposé sur la musique Diwane et ses dimensions historiques, les caractéristiques de ce genre de musique introduites au Maghreb par des populations d'origines subsahariennes, utilisé aussi comme rituel thérapeutique soufi.
L'antenne de l'ONGEBC à Ouargla a élaboré un programme riche et varié, à l'occasion de la célébration, placé cette année sous le signe "Protection du patrimoine immatériel et enjeux identitaires", a fait savoir Oum El-Kheir Benzahi, directrice de l'antenne chargée de la gestion du musée saharien.
Il s'agit de diverses activités, dont des conférences, des représentations artistiques, des expositions d'artisanat traditionnel et d'art culinaire, a-t-elle précisé en signalant aussi le lancement d'un nouveau magazine (publication périodique).
"L'ONGEBC a lancé le premier numéro du magazine électronique "Wamadat-Methafia", comprenant un ensemble de rubriques sur les activités de l'Office et pour faire connaitre au grand public le patrimoine local matériel et immatériel de la wilaya, a-t-elle ajouté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.