L'heure de la convergence patriotique    Loin d'être un discours de consommation    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Les chantiers de la rentrée    Les nouveaux sillons    Quel impact sur la recomposition géostratégique mondiale?    «Seul le droit international doit primer»    La négociation privilégiée par les deux pays    Ghali appelle à mettre un terme à l'obstination marocaine    Le champion d'Afrique est algérien    Une sérénité nommée Madoui    Le PSV élimine Monaco    Vacances à la belle étoile    2 quintaux de kif saisis par l'ANP    Le poteau de l'éternel problème    Un roman sur l'Algérie de 1920 à 1992    La «fleur du théâtre algérien»    Le défilé militaire impressionnant du 5 juillet est "un message de fidélité" envers les Chouhada    L'occupant marocain encercle la maison de la militante sahraouie Meriem Bouhela    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 : Amine Bouanani (110m haies) décroche la première médaille d'or algérienne    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique): l'Algérie menée au score (2-0)    Les relations algéro-turques évoluent conformément aux orientations des Présidents des deux pays    Benabderrahmane s'entretient en Turquie avec le Premier ministre palestinien    OL : Cherki vendu dès ce mercato ?    Accidents de la circulation : 61 décès et 1.831 blessés en une semaine    ANP: 5 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Partenariat AT-Kaspersky: une large gamme de produits pour garantir la sécurité des clients    USM Bel-Abbès: En voie de disparition !    Djezzy: Mahieddine Allouche nommé DG par intérim    Electricité: L'Algérie prête à augmenter les quantités exportées vers la Tunisie    La virtualité des PIB et des PNB    Mali: 17 soldats et 4 civils tués, 9 militaires portés disparus    Selon le rapport d'un institut américain: L'Algérie a réussi à contrer la menace terroriste    Affaire d'escroquerie d'étudiants algériens: Le propriétaire de la société «Future Gate» condamné à six ans de prison    D'une valeur de 2 millions d'euros: Du matériel médical périmé saisi, trois arrestations    Pour sécuriser les accès au pôle urbain Zabana: Le chantier de deux bretelles et d'un rond-point relancé    Quatre Palestiniens tués par l'armée sioniste    Equipe Nationale: Yacine Adli a choisi l'Algérie    Les détails de l'opération UGTA    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Tlemcen: L'artiste peintre Abdelkamel Bekhti n'est plus    Musée d'Oran: une exposition d'arts plastiques à la salle des Beaux arts    Mila: 17 biens culturels retenus au projet d'itinéraire touristique de la wilaya    L'hirondelle qui en appelle au printemps...    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



22e Festival culturel européen: l'Italie et la France à l'honneur
Publié dans Algérie Presse Service le 27 - 06 - 2022

Une soirée dédiée au jazz, à la pop et à la Soul Music a marqué, dimanche à Alger, le 22e Festival culturel européen qui a accueilli l'Italie et la France, représentées par les Algériennes, Karima et Yousra Boudah, deux chanteuses aux voix puissantes qui ont enchanté le nombreux public présent.
La scène du théâtre nationale Mahieddine-Bachtarzi (TNA) a vu se succéder deux voix qui feront parler d'elles, au regard de leurs aptitudes à répondre aux exigences musicales et techniques relevées, des répertoires auxquels elles se sont mesurées.
Les deux artistes ont déployé, durant deux heures de temps une quinzaine de pièces chacune, entre reprises et compositions, dans des cadences binaires et ternaires sur lesquelles les grands standards du jazz, de la pop et de la soul music ont été montés.
Présente pour la première fois en Algérie, Karima, soutenue par sa grande famille présente dans le public, a ouvert sont récital en lançant au public, "L'Algérie dans le cœur", avant de rendre, au-delà de quelques standards de jazz et de soul music, les titres de son album "No Filter" (2021), une œuvre "spontanée et immédiate, mais longuement réfléchie", selon elle.
Un orchestre acoustique, animé par, Francesco Ponticelli à la contrebasse, Bernardo Guerra à la batterie et Piero Frassi au piano, trois musiciens, époustouflants de maîtrise et de technique, a porté très haut la voix rauque de Karima, une artiste dotée d'un charisme et d'une présence remarquables, qui adore les improvisations vocales, à la manière d'Ella Fitzgerald.
L'Artiste a entonné entre autres pièces, "Walk on the Wild Side", "Feel like making love, ou encore "Come Together" des Beatles, s'élançant chaque fois dans des solos de voix endiablés, auxquels le public a eu du bon répondant, poussant des youyous et applaudissant longtemps les prouesses techniques de Karima et de ses musiciens.
Karima Ammar Mouhoub a conclu sa prestation en s'investissant dans un duo prolifique inédit avec Mohamed Rouane et sa mandole blanche, pour interpréter deux pièces, dont la dernière, "Volaré", reprise en chœurs avec le public.
Yousra Boudah est, quant à elle, apparue avec un orchestre de cinq musiciens, Nazim bakour (guitare électrique), Hacene Zemrani (saxophone), Rabah Hadjal (batterie) Youcef Bouzidi (basse) et Kaci Ferhat (clavier).
Interprétant essentiellement des reprises qu'elle a voulu comme des marques d'hommages à quelques artistes disparus, Yousra Boudah a entonné entre autres pièces, "Djit Beslam", "Hadi h'kayti", "Ma tebkich" de Hasni Chekroune et "Maradioughal" de Djamel Allam.
Avec une voix présente et bien étoffée, la chanteuse a chanté, dansé, échangé avec le public, fouillant dans son répertoire pour trouver quelques unes de ses préférences qu'elle a interprété au plaisir d'un public conquis.
"L'ancre de tes yeux" de Francis Cabrel, "La vie en rose", "Non, rien de rien" et "Milor" d'Edith Piaf, "La Bohème" de Charles Aznavour, "Le point levé" d'Amel Bent et "Stayin'Alive" des Bee Gees, sont autant de pièces que Yousra Boudah a rendu à l'assistance qui a vécu cette soirée dans la délectation, pour conclure dans l'euphorie avec "I Feel Good" de la légende, James Brown.
Ouvert le 23 juin dernier, le 22e Festival culturel européen, placé sous le slogan, "Musiqu'Elles", se poursuit jusqu'au 1 juillet prochain au TNA, Oran et Constantine et accueille 15 pays d'Europe dont la Suède et la Hongrie, au programme de lundi, représentés par, "West & Abelli, Swedish Duo" et la chanteuse de pop et de musique du monde, "Boggie".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.