L'heure de la convergence patriotique    Loin d'être un discours de consommation    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Les chantiers de la rentrée    Les nouveaux sillons    Quel impact sur la recomposition géostratégique mondiale?    «Seul le droit international doit primer»    La négociation privilégiée par les deux pays    Ghali appelle à mettre un terme à l'obstination marocaine    Le champion d'Afrique est algérien    Une sérénité nommée Madoui    Le PSV élimine Monaco    Vacances à la belle étoile    2 quintaux de kif saisis par l'ANP    Le poteau de l'éternel problème    Un roman sur l'Algérie de 1920 à 1992    La «fleur du théâtre algérien»    Le défilé militaire impressionnant du 5 juillet est "un message de fidélité" envers les Chouhada    L'occupant marocain encercle la maison de la militante sahraouie Meriem Bouhela    Jeux de la Solidarité Islamique 2022 : Amine Bouanani (110m haies) décroche la première médaille d'or algérienne    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès de la Côte d'Ivoire    Tennis-Coupe Davis (Groupe 3 / Zone Afrique): l'Algérie menée au score (2-0)    Les relations algéro-turques évoluent conformément aux orientations des Présidents des deux pays    Benabderrahmane s'entretient en Turquie avec le Premier ministre palestinien    OL : Cherki vendu dès ce mercato ?    Accidents de la circulation : 61 décès et 1.831 blessés en une semaine    ANP: 5 éléments de soutien aux groupes terroristes arrêtés en une semaine    Djamel Ould Abbes condamné à 3 ans de prison ferme    Partenariat AT-Kaspersky: une large gamme de produits pour garantir la sécurité des clients    USM Bel-Abbès: En voie de disparition !    Djezzy: Mahieddine Allouche nommé DG par intérim    Electricité: L'Algérie prête à augmenter les quantités exportées vers la Tunisie    La virtualité des PIB et des PNB    Mali: 17 soldats et 4 civils tués, 9 militaires portés disparus    Selon le rapport d'un institut américain: L'Algérie a réussi à contrer la menace terroriste    Affaire d'escroquerie d'étudiants algériens: Le propriétaire de la société «Future Gate» condamné à six ans de prison    D'une valeur de 2 millions d'euros: Du matériel médical périmé saisi, trois arrestations    Pour sécuriser les accès au pôle urbain Zabana: Le chantier de deux bretelles et d'un rond-point relancé    Quatre Palestiniens tués par l'armée sioniste    Equipe Nationale: Yacine Adli a choisi l'Algérie    Les détails de l'opération UGTA    Il y a deux ans, disparaissait Nouria, la "fleur du théâtre algérien"    Tlemcen: L'artiste peintre Abdelkamel Bekhti n'est plus    Musée d'Oran: une exposition d'arts plastiques à la salle des Beaux arts    Mila: 17 biens culturels retenus au projet d'itinéraire touristique de la wilaya    L'hirondelle qui en appelle au printemps...    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Migrants tués par la police marocaine: la CADHP déplore le recours excessif à la force
Publié dans Algérie Presse Service le 02 - 07 - 2022

La Commission africaine des droits de l'homme et des peuples, "profondément consternée", a déploré le recours excessif à la force par la police marocaine qui a fait au moins 23 morts parmi des migrants d'origine africaine, brutalement tués alors qu'ils tentaient d'entrer dans l'enclave espagnole de Melilla depuis le Maroc.
Dans un communiqué signé par le président, Rémy Ngoy Lumbu, la Commission africaine des droits de l'homme, qui suit "avec intérêt" la situation des droits de l'homme sur le continent, a exprimé sa "profonde consternation" suite à la mort d'au moins 23 migrants et l'existence d'un grand nombre de blessés, tous ressortissants de pays africains, le 24 juin lors d'une tentative de passage vers l'enclave espagnole de Melilla, faisant frontière avec la ville de Nador située au nord-est du territoire marocain.
La commission a déploré le "recours excessif" à la force par la police des frontières en vue de repousser ces migrants, se disant "préoccupée par l'arrestation et la détention de nombreux migrants à la suite de cette malheureuse tragédie".
Lire aussi: Migrants tués par la police marocaine : il y a eu un "usage excessif de la force"
La commission a rappelé dans son communiqué, "l'importance de respecter les principes fondamentaux du droit international des droits de l'homme ainsi que les considérations élémentaires d'humanité (l'Ubuntu) qui consacrent le respect, en toute circonstance, de la dignité inhérente à la personne humaine, la prohibition de toute forme de traitements cruels, inhumains ou dégradants et le droit à un procès équitable, notamment lorsqu'il s'agit des migrants exposés à de multiples vulnérabilités, aussi bien sur le territoire des Etats d'accueil ou de transit (...)".
A cet effet, la Commission a invité les Etats membres de l'Union africaine à tout mettre en œuvre pour apporter des solutions pérennes à la situation des migrants en Afrique en vue d'éradiquer le phénomène de l'immigration illégale et irrégulière et ce, conformément au cadre de politique migratoire révisé de l'Union africaine et son plan d'action (2018-2030).
Rappelant les engagements pris par les Etats africains conjointement avec les pays de l'Union européenne, lors des différentes Conférences sur la migration, de renforcer la protection des migrants, de lutter contre le trafic d'être humain et de coopérer sur la question du retour et de la réinstallation des migrants, la commission a réitéré l'importance d'une coopération et d'une solidarité inter-pays entre les pays d'origine, de transit et de destination des migrants dans le strict respect des droits de l'homme.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.