Electricité et de gaz : les citoyens d'Alger inviter à régler leurs factures    Liverpool: l'hommage de Klopp à Maradona    Chanegriha préside la cérémonie de conversion d'un hôtel militaire en une structure sanitaire    Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce jeudi    OPEP : Attar présidera lundi la 180ème réunion ministérielle    Le MAE dément la suspension par les Emirats arabes unis de la délivrance de visas    LPA: les listes des bénéficiaires dévoilées en mars 2021    Vaccin anti-Coronavirus : l'Algérie est dans une démarche très prudentielle    Arrêt de la diffusion télévisuelle par système analogique dans 5 wilayas    Conseil de la nation: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre l'enlèvement    Le Maroc, soutenu par la France, a sapé tous les efforts pour régler la question sahraouie    Aït Abdeslam «out» contre le CABBA et le MCO    22 pays dont l'Algérie confirment leur participation    Images d'ailleurs, regards d'ici    Saïd Bouhadja n'est plus    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Entre avancées et entraves    «Nous avons un groupe homogène»    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    Les techniciens de cinéma exigent la reconnaissance    Les Algériens ont une image mitigée de l'UE    JS Kabylie : décès de l'ancien latéral Rezki Maghrici    "La sécurité, c'est mieux !"    Kaboré en tête des résultats partiels    Difficile unification du Parlement en Libye    Naissance de l'Association des journalistes algériens solidaires avec le peuple sahraoui    De nombreux établissements scolaires paralysés    Les pompiers reprennent leur bâton de pèlerin    Des résultats en nette régression    Amor Benamor s'approvisionne quotidiennement auprès de l'OAIC    "Certains juges préfèrent leurs convictions à la loi"    Le verdict attendu pour le 1er décembre    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    AEP : l'ADE multiplie les forages à Boumerdès    Football - Ligue 1: Sur fond de certitudes et d'inconnues    Licence professionnelle: Des contretemps pour la DCGF    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Les angles de l'ingérence    Une médaille pour nos revers !    Chanegriha et Djerad présentent leurs condoléances à la famille du défunt    Le gouvernement entretient le suspense    Démantèlement d'un réseau de passeurs à Oran    1.025 nouveaux cas et 20 décès    Appels à protéger les civils à l'approche de la bataille pour Mekele    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les wilayas de l'Est du pays rendent hommage aux Martyrs du 17 octobre 1961
Publié dans Algérie Presse Service le 18 - 10 - 2010

Les cérémonies officielles marquant la commémoration du 49e anniversaire des massacres perpétrés lors des manifestations du 17 octobre 1961, à Paris, se sont déroulées dimanche dans le recueillement et la dignité à travers les wilayas de l'Est du pays. A M'sila, qui a abrité les cérémonies officielles, le ministre des Moudjahidine, Mohamed-Cherif Abbas a notamment qualifié les exactions commises sur des Algériens sans défense de "crime contre l'humanité". Dans la capitale des Hauts plateaux, Sétif, où l'événement a été célébré en présence du ministre de la Formation et de l'enseignement professionnels, venu donner le coup d'envoi officiel de la rentrée du secteur, deux cités (100 logements FNPOS et 160 logements à El Hidhab) ont été baptisées du nom des Moudjahidine disparus Mohamed Rahmani et Maabed Achour, avant un hommage à la famille révolutionnaire, au parc d'attractions de la ville.
A Constantine, l'évènement a donné lieu à des cérémonies organisées au chef-lieu de commune de Hamma Bouziane (10 km au Nord de Constantine), où les autorités locales se sont recueillies au Carré des martyrs où elles ont déposé une gerbe de fleurs et lu la Fatiha, avant de procéder à l'inauguration de la double voie qui donne désormais accès à la ville, et baptisée du nom du Chahid Salah Biskri.
La délégation s'est également déplacée centre culturel Bachir El Ibrahimi pour visiter une exposition de photographies et de documents d'époque, avant de se rendre au CFPA Kitouni Rabah où s'est déroulée la rentrée officielle de la formation professionnelle 2010-2011.
Dans la wilaya de Jijel, les festivités marquant cet anniversaire se sont déroulées dans la commune d'Oudjana (33 km au sud-est du chef-lieu de wilaya). En plus d'une cérémonie de recueillement au cimetière des martyrs, la localité a abrité, dans l'enceinte du CFPA, des expositions de photographies en relation avec l'histoire de la lutte de Libération nationale, tandis qu'un marathon dont le coup d'envoi a été donné devant le siège de l'APC, a vu la participation de nombreux jeunes de cette localité rurale.
A Oum El Bouaghi, les autorités locales, accompagnées de Moudjahidine et de nombreux citoyens se sont rendues au cimetière des martyrs, où une gerbe de fleurs a été déposée, avant la lecture de la Fatiha. La délégation s'est dirigée ensuite à l'Institut National de la Formation Professionnelle où a été donné le coup d'envoi officiel de la rentrée 2010-2011. Au musée du moudjahid du chef-lieu de wilaya, la délégation officielle a visité une exposition montrant des documents illustratifs des principales étapes du combat du peuple algérien pour l'indépendance, et des sacrifices consentis au cours de la glorieuse Révolution.
Dans les Bibans, les festivités commémoratives du 17 octobre 1961 ont débuté au chef-lieu de la wilaya de Bordj Bou Arreridj, par une cérémonie de recueillement devant la Stèle des Chouhadas où l'assistance a suivi, dans le recueillement, la lecture de la Fatiha du Saint Coran. Au centre de formation professionnelle Belazoug-Athmane, la délégation a donné le coup d'envoi officiel de la rentrée 2010- 2011, avant de se diriger vers la commune d'El Main où elle a visité le musée communal, puis à Djaâfra où une bibliothèque communale a été inaugurée.
A Batna, la célébration de la journée nationale de l'Emigration et du 49e anniversaire des manifestations pacifiques du 17 octobre 1961, réprimées dans le sang par la police coloniale, a donné lieu à des rappels historiques destinés à édifier les jeunes générations et à conserver la mémoire du combat pour la liberté et l'émancipation nationales. Au cimetière des martyrs, Route de Tazoult, à l'Est de Batna, les autorités locales et les Moudjahidine se sont recueillis à la mémoire des Chouhadas et ont procédé à la lecture de la Fatiha.
A Annaba, les autorités locales et les moudjahidine se sont rendus au cimetière des martyrs, pour se recueillir à la mémoire des Chouhada. Avant la lecture de la Fatiha, une courte allocution a été prononcée pour rappeler le sacrifice de l'émigration algérienne qui a activement pris part au combat pour l'indépendance.
Dans la wilaya de Souk Ahras, le chef-lieu de commune Merahna (20 km à l'Est de Souk Ahras), a abrité les festivités officielles cet anniversaire marqué par ailleurs par le lancement par les autorites locales de la session d'octobre de la formation professionnelle. A Khenchela, le 49e anniversaire du 17 octobre a donné lieu à plusieurs manifestations culturelles, notamment une exposition de photos et de documents historiques, ainsi que la projection du film ''Hors-la-loi'' de Rachid Bouchareb, dont une projection est prévue dans la soirée pour les travailleurs, a-t-on précisé à la direction de la culture
A Mila, les autorités locales et de nombreux Moudjahidine et citoyens se sont recueillis à la mémoire des martyrs de la Révolution, avant l'inauguration d'un nouveau lycée de 1.300 places pédagogiques, baptisé du nom du Moudjahid Lakhdar Bentobbal, décédé le 20 août dernier.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.