Les candidats soulignent la nécessité de renforcer le front interne pour préserver la stabilité de l'Algérie    Une délégation de l'APN prendra part à l'Eucoco    Bale, la réponse de Marca ! (Photo)    CRB : Amrani «Je ne parlerai pas d'un autre club, je respecte ma profession»    Deux individus appréhendés à Relizane et El Taref pour tentative de ralliement aux groupes terroristes    Nouveau Gouvernement tunisien: Ennahdha s'oppose à la participation de certains partis    Bengrina s'en prend à l'opposition    «Les rassemblements contre les élections sont antidémocratiques»    Des partisans du président agressent des opposants    Sonatrach renouvelle avec le français Engie    L'homme d'affaires Omar Allilat incarcéré à El Harrach    Egypte-Côte d'Ivoire en finale    Les chapeaux connus    2 représentants de la Fifa à Alger    Fin de la phase aller le 18 décembre    Velud a testé les jeunes joueurs    Il y a tromperie sur la marchandise    «Les maladies professionnelles, l'affaire de tous»    Des mises en demeure aux enseignants grévistes    De nouvelles structures pour le secteur de la santé    Plongée dans l'univers d'Amadeo Modigliani    ACTUCULT    Réunion du Gouvernement: plusieurs projets de décrets exécutifs examinés    Ligue 2 (13e j): l'OM freiné à Oran, le WAT se rapproche    Israël ferme des organisations palestiniennes à El-Qods occupée    L'ANIE se renforce par une plateforme électronique de surveillance des élections    Présidentielle 2019: paroles de candidats au quatrième jour de la campagne    Se disputer avec soi-même    Hai Nedjma: Saisie de 210 comprimés psychotropes    El Hamri: Des familles recasées dans une école sous la menace de l'amiante    Chlef: Plus de 14.000 nouveaux électeurs inscrits    Université / Emploi : l'autopsie    Quand le «pays inutile» se souvient de l'Algérie utile !    La grogne d'un peuple n'est pas un projet politique, c'est la nécessité d'en construire un    VENT(S) DE LIBERTE    Une vingtaine de stands attendent de potentiels acquéreurs    Marche de soutien à l'organisation des élections    Cela s'est passé un 28 juin 1835 : la bataille d'El-Megta'â    James Ellroy : «Bien-sûr que je suis un génie»    Ouargla : Le moineau blanc observé pour la première fois à Touggourt    Futures gares de péage : Mise en service courant 2021    L'Algérie peut rééquilibrer son économie    La police anti-émeute disperse des manifestants    Mali : 24 soldats et 17 jihadistes tués dans des combats    Zimbabwe: La Chine accuse Harare de " sous-estimer " l'importance de son aide financière    Législatives au Cameroun : Le SDF y participera, mais à certaines conditions    Recettes douanières: Hausse de plus de 5% durant les 9 premiers mois de 2019    Forum de l'Unesco: Rabehi relève l'importance accordée par l'Algérie à la culture    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les wilayas de l'Est du pays rendent hommage aux Martyrs du 17 octobre 1961
Publié dans Algérie Presse Service le 18 - 10 - 2010

Les cérémonies officielles marquant la commémoration du 49e anniversaire des massacres perpétrés lors des manifestations du 17 octobre 1961, à Paris, se sont déroulées dimanche dans le recueillement et la dignité à travers les wilayas de l'Est du pays. A M'sila, qui a abrité les cérémonies officielles, le ministre des Moudjahidine, Mohamed-Cherif Abbas a notamment qualifié les exactions commises sur des Algériens sans défense de "crime contre l'humanité". Dans la capitale des Hauts plateaux, Sétif, où l'événement a été célébré en présence du ministre de la Formation et de l'enseignement professionnels, venu donner le coup d'envoi officiel de la rentrée du secteur, deux cités (100 logements FNPOS et 160 logements à El Hidhab) ont été baptisées du nom des Moudjahidine disparus Mohamed Rahmani et Maabed Achour, avant un hommage à la famille révolutionnaire, au parc d'attractions de la ville.
A Constantine, l'évènement a donné lieu à des cérémonies organisées au chef-lieu de commune de Hamma Bouziane (10 km au Nord de Constantine), où les autorités locales se sont recueillies au Carré des martyrs où elles ont déposé une gerbe de fleurs et lu la Fatiha, avant de procéder à l'inauguration de la double voie qui donne désormais accès à la ville, et baptisée du nom du Chahid Salah Biskri.
La délégation s'est également déplacée centre culturel Bachir El Ibrahimi pour visiter une exposition de photographies et de documents d'époque, avant de se rendre au CFPA Kitouni Rabah où s'est déroulée la rentrée officielle de la formation professionnelle 2010-2011.
Dans la wilaya de Jijel, les festivités marquant cet anniversaire se sont déroulées dans la commune d'Oudjana (33 km au sud-est du chef-lieu de wilaya). En plus d'une cérémonie de recueillement au cimetière des martyrs, la localité a abrité, dans l'enceinte du CFPA, des expositions de photographies en relation avec l'histoire de la lutte de Libération nationale, tandis qu'un marathon dont le coup d'envoi a été donné devant le siège de l'APC, a vu la participation de nombreux jeunes de cette localité rurale.
A Oum El Bouaghi, les autorités locales, accompagnées de Moudjahidine et de nombreux citoyens se sont rendues au cimetière des martyrs, où une gerbe de fleurs a été déposée, avant la lecture de la Fatiha. La délégation s'est dirigée ensuite à l'Institut National de la Formation Professionnelle où a été donné le coup d'envoi officiel de la rentrée 2010-2011. Au musée du moudjahid du chef-lieu de wilaya, la délégation officielle a visité une exposition montrant des documents illustratifs des principales étapes du combat du peuple algérien pour l'indépendance, et des sacrifices consentis au cours de la glorieuse Révolution.
Dans les Bibans, les festivités commémoratives du 17 octobre 1961 ont débuté au chef-lieu de la wilaya de Bordj Bou Arreridj, par une cérémonie de recueillement devant la Stèle des Chouhadas où l'assistance a suivi, dans le recueillement, la lecture de la Fatiha du Saint Coran. Au centre de formation professionnelle Belazoug-Athmane, la délégation a donné le coup d'envoi officiel de la rentrée 2010- 2011, avant de se diriger vers la commune d'El Main où elle a visité le musée communal, puis à Djaâfra où une bibliothèque communale a été inaugurée.
A Batna, la célébration de la journée nationale de l'Emigration et du 49e anniversaire des manifestations pacifiques du 17 octobre 1961, réprimées dans le sang par la police coloniale, a donné lieu à des rappels historiques destinés à édifier les jeunes générations et à conserver la mémoire du combat pour la liberté et l'émancipation nationales. Au cimetière des martyrs, Route de Tazoult, à l'Est de Batna, les autorités locales et les Moudjahidine se sont recueillis à la mémoire des Chouhadas et ont procédé à la lecture de la Fatiha.
A Annaba, les autorités locales et les moudjahidine se sont rendus au cimetière des martyrs, pour se recueillir à la mémoire des Chouhada. Avant la lecture de la Fatiha, une courte allocution a été prononcée pour rappeler le sacrifice de l'émigration algérienne qui a activement pris part au combat pour l'indépendance.
Dans la wilaya de Souk Ahras, le chef-lieu de commune Merahna (20 km à l'Est de Souk Ahras), a abrité les festivités officielles cet anniversaire marqué par ailleurs par le lancement par les autorites locales de la session d'octobre de la formation professionnelle. A Khenchela, le 49e anniversaire du 17 octobre a donné lieu à plusieurs manifestations culturelles, notamment une exposition de photos et de documents historiques, ainsi que la projection du film ''Hors-la-loi'' de Rachid Bouchareb, dont une projection est prévue dans la soirée pour les travailleurs, a-t-on précisé à la direction de la culture
A Mila, les autorités locales et de nombreux Moudjahidine et citoyens se sont recueillis à la mémoire des martyrs de la Révolution, avant l'inauguration d'un nouveau lycée de 1.300 places pédagogiques, baptisé du nom du Moudjahid Lakhdar Bentobbal, décédé le 20 août dernier.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.