"Je paie ma candidature à la présidentielle"    Abdelkader Bensalah s'est éteint à l'âge de 80 ans    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    L'offre se resserre    Rentrée scolaire perturbée à Béjaïa    La décrue renforce les réticences    Grand projet pour la culture du colza    L'Algérie ferme son espace aérien au Maroc    L'Isacom dénonce l'arrestation de militants sahraouis    Le groupe paramilitaire russe Wagner fait peur à Pari    Vers la résiliation du contrat de l'entraîneur tunisien    Ali Larbi Mohamed signe pour quatre saisons    La sélection algérienne boucle son stage d'évaluation    La Casnos explique ses mesures exceptionnelles    182 agressions contre le réseau gazier cette année    Bekkat plaide pour le rattachement de la sécurité sociale à la Santé    Sauce aux fines herbes    La montée des extrémismes    La France déchirée?    Haut Conseil de Sécurité: L'espace aérien algérien fermé aux avions marocains    Tébessa: La bataille d'El Djorf revient    Bouteflika, héros tragique de l'Algérie    L'ONU débloque 8,5 millions de dollars américains pour aider le Niger    Trois projets innovants au concours national de l'entrepreneuriat    Renault signe un contrat avec la Bourse de l'Ouest    Les préoccupations locales dominent    Griezmann n'y arrive toujours pas    14 joueurs recrutés et la liste encore ouverte    Pas trop de choix pour le CRB, l'ESS, la JSK et la JSS    Boulahia s'engage avec l'Emirates Club    Tuchel ne lâche pas Werner    Salah Goudjil, président du Conseil de la nation    Lumière sur les zones d'ombre    La pénurie en eau potable était évitable    Annaba a trouvé la parade    Une saignée inévitable    18 et 36 mois de prison requis contre deux agents    MERIEM    Cinglant revers du makhzen    L'Algérie ferme son espace aérien avec le Maroc    Ici, ailleurs, de Borges à El-Harrach    "LA LITTERATURE NOURRIT L'IMAGINAIRE ET FAÇONNE UN INDIVIDU LIBRE"    De quoi la littérature est-elle le nom en Algérie ?    «Ma renaissance en couleurs...»    Elle est accusée de conflit d'intérêts    Tayeb était calme et juste    Abdelkader Bensalah n'est plus    12 éléments de soutien au terrorisme en une semaine    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Les migrations internationales, une priorité dans l'agenda politique mondial
Publié dans Algérie Presse Service le 01 - 12 - 2010

Les migrations internationales sont devenues une "priorité" dans l'agenda politique mondial, a affirmé Idriss Jazaïri, représentant permanent de l'Algérie à Genève, devant la 99e session du conseil de l'Organisation internationale pour les migrations (OIM). M. Jazaïri, qui a été élu lundi président de cette 99e session, a indiqué que l'intensification du dialogue international "a conduit à un changement dans la perception des politiques migratoires", ajoutant, dans une allocution prononcée à cette occasion, que la problématique de la migration "n'est plus appréhendée aujourd'hui dans une perspective purement nationale ou bilatérale, mais plutôt comme un phénomène mondial". Se référant à un rapport de l'OIM sur l'état de la migration dans le monde en 2010, M. Jazaïri a avancé le chiffre d'environ 214 millions de personnes, soit 3% de la population mondiale, reconnues comme migrants internationaux.
S'agissant de l'OIM, il a estimé qu'elle "connaît, aujourd'hui, une expansion considérable en termes de composantes, de programmes, d'activités, d'effectifs, de bureaux extérieurs et de financements". "Cette évolution intervient, cependant, dans un contexte de crise financière et économique mondiale avec ce que cela implique comme épreuves ciblant particulièrement les migrants", a-t-il déploré.
M. Jazaïri a fait état, dans ce cadre, du lancement de "deux grands chantiers de réformes" portant sur la structure organique de l'OIM, soulignant l'importance accordée au parachèvement de ces réformes, tout en préservant le "consensus", considéré comme la "force constitutive" de l'Organisation.
Lors de cette 99e session, les participants se sont penchés sur les questions liées à la gouvernance de l'OIM, notamment la mise en œuvre de la stratégie de l'organisation. Le segment thématique de haut niveau "migration et mutations sociales" a vu, cette année, la participation de plusieurs intervenants, alors qu'une séance a été consacrée à l'examen des faits marquants sur la scène migratoire.
Un dialogue interactif avec le Groupe mondial sur la migration a eu lieu également au cours de cette session.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.