Dubaï : Le ministre Abdelkader Messahel reçoit le Prix des pionniers arabes des réseaux sociaux    Un pacte mondial sur les migrants mort-né    La vie perturbée de la CAN-2019    «Le médicament anti-douleurs sera disponible dans toutes les pharmacies»    «Prémunir le retour à la décennie noire qui a failli détruire l'Etat national»    L'ONPLC annonce l'élaboration d'une cartographie des dangers de corruption    Ghezzal retrouve la compétition    L'Algérien Ferhat retrouve ses talents de passeur    Six personnes ont trouvé la mort en 24 H    Nabila Goumeziane : «L'œuvre de Mohya, une référence de notre patrimoine»    «Am not your negro» et «L'autre côté de l'espoir» lauréats des Grands prix    «Brossi» décroche la «Grappe d'Or»    BLOQUANT LA CHAINE DE PRODUCTION D'EL HADJAR : Les recrutés en CTA protestent à Annaba    ORAN : 2 ‘'passeurs'' arrêtés et une barque saisie    300 MISES EN DEMEURE ADRESSEES AUX BENEFICIAIRES : 23 marchés couverts non exploités à Oran    A l'écoute des fédérations    AUDI, la marque surprise du salon Autowest    5 candidats pour un siège    Le communiqué déroutant de la coalition    Repêchage de deux corps sans vie sur deux plages de Ben M'Hidi    Remise de clefs de 100 logements sociaux sur les 300    Deux morts et deux blessés graves dans un accident de la circulation à Aïn Touta    Nouvelle orientation    «C'est un jour important pour moi»    Riche programme au menu    30 artistes entrés en lice    Un Nobel, c'est une lumière au bout du tunnel    Football - Mercato hivernal: Absence de joueurs talentueux et clubs surendettés    Soins médicaux en France: Une «autorisation préalable» de la CNAS est nécessaire    Les habitants de Brédéah enfin soulagés: Près de 7 milliards pour une école primaire    Violation des droits d'association, d'expression et de manifestation: Un appel pour éviter le scénario des «Gilets jaunes»    Non, vous n'êtes pas un bon Ministre !    Salon de l'automobile: Des voitures hors de portée à des prix «remisés»    Au fil... des jours - Communication politique : nouvelles du front ! (1ère partie)    L'influence US démonétisée par les tweets imbéciles de Trump    Tolérance, ONG, mosquées, campus: Les clarifications du ministre des Affaires religieuses    Le secrétaire d'Etat français auprès du ministre de l'Europe et des Affaires étrangères: Béatification des 19 religieux chrétiens à Oran, «une réponse aux messages de haine»    Cérémonie de béatification des 19 religieux: Oran fait valoir ses atouts hôteliers    Urbanisme : Elaboration en cours d'un nouveau code unifié et homogène    Huawei : La directrice financière soupçonnée de fraude par les Etats-Unis    Accord de pêche UE-Maroc : La Suède s'oppose aux décisions du Conseil de l'UE    Abdelaziz Bouteflika : " Le FLN est le fruit de Novembre 54 et non l'œuvre d'Octobre "    Mondial-2019 dames : Les Américaines, tenantes du titre, avec Thaïlande, Chili et Suède dans le groupe F    USA : Créations d'emplois moins fortes que prévu    À partir de 2021 : "L'Algérie n'importera plus de semences de pomme de terre"    Trump annonce le départ de John Kelly    Paris demande à trump de ne pas semêlerde polotique intérieure Française    Cinq ONG interpellent les autorités: Un appel «pour le respect des libertés»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Nedjahi Abdellah (Directeur de l'Institut national de recherche forestière)
Une forêt qui brûle, c'est une forêt qui n'est pas entretenue »
Publié dans El Watan le 30 - 07 - 2008

Nedjahi Abdellah, directeur de l'Institut national de recherche forestière, est un fervent partisan d'un aménagement de la forêt dans le cadre du développement durable. Il répond à nos questions.
Quelle est l'activité de l'INRF ?
La recherche forestière et agronome est un héritage de l'occupation française, mais nos thématiques de recherche ont bien évolué. L'institut comprend environ 400 employés dont une centaine de chercheurs. Nous avons 13 stations de recherche à travers le territoire national situées, principalement dans le nord. Depuis une dizaine d'années, date à laquelle la notion de réchauffement climatique est apparue, nous avons établi une station à Tamanrasset qui travaille sur des espèces sahariennes. Cela est très intéressant, car il est loisible d'observer des espèces qui renferment des gènes qui leur permettent de résister à la chaleur, ce qui est le cas du cyprès du Tassili, des acacias radiana, de l'olivier laperine qu'on retrouve dans le Hoggar et le Tassili.
Quel état des lieux établissez-vous des forêts algériennes ?
Nous avons un taux de boisement de 11%, mais il est inégalement réparti. Par exemple, il existe une couverture de près de 30 à 35% à Jijel ou à Annaba, alors qu'à Tiaret, il est d'à peine 5%. Il existe donc un déséquilibre auquel il faut parer dans des efforts de boisement plus réfléchis. Mais, il n'y pas d'aménagement de la forêt. Vous savez, une forêt qui brûle c'est une forêt dont on ne s'occupe pas, qu'on ne cultive pas, qu'on ne travaille pas. Si la population et les collectivités locales étaient associées par exemple à la gestion du chêne-liège, cela protégerait les forêts et permettrait à une collectivité de récolter l'argent de ce travail. La population et les collectivités doivent tirer profit du pâturage et des revenus du liège.
Quelles solutions préconisez-vous pour lutter contre les incendies ?
Dans le sud de la France, ils ont installés tous les 20 ha des caméras de surveillance qui leur permettent d'intervenir dès le début d'incendie. On n'en demande pas autant. Nous avons une carte des zones, où se répètent les incendies et qui sont connues telles que Tizi Ouzou, Boumerdès, El Tarf, Béjaïa, Annaba, Blida. Il faut ouvrir de nouvelles routes dans les forêts pour y accéder plus facilement. Il faut également gérer la forêt de façon sylvicole, élaguer les arbres, retirer le sous-bois… Enfin, il faudrait installer des stations météo à l'intérieur des massifs qui permettraient de faire une prévision 24 heures à l'avance et repérer ainsi lorsque les températures risquent de provoquer un incendie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.