Pour une redynamisation de la coopération algéro-russe    WOB - GSP programmé le 29 janvier    «J'ai démissionné pour des raisons personnelles»    Quatorze propositions pour le redressement national    A l'avenir, l'Algérie visera le marché étranger    «L'ANP est déterminée à garantir la sécurité des citoyens et du pays lors des élections présidentielles»    Rached El Ghanouchi et vingt-six autres islamistes sur le banc des accusés !    Messahel s'entretient à Davos-Klosters avec son homologue saoudien M. Ibrahim Al-Assaf    32 lettres d'intention dont 9 de partis politiques déposés    Les employeurs doivent se soumettre à la loi    Quand la mémoire fait défaut    L'arbre qui cache la forêt    1 720 transporteurs contrevenants comptabilisés en 2018    APC ou carnaval fi dachra    L'activité de lecture dépend des sujets    Ecrivaine à… 11 ans    Jusqu'à la fin des temps en lice    Assises nationales du tourisme : Poursuite des travaux au niveau des quatre ateliers    Finances Tenue à Alger d'un séminaire sur la révision du Système comptable financier    Commerce : L'inflation moyenne annuelle à 4,3% jusqu'à décembre 2018    Coupe de la CAF (phase de poules) : Le NAHD dans le groupe du Zamalek    Coupe d'Algérie (1ère partie- 8es de finale) : La logique qualification du CRB, l'USMAn et la JSMB    Hamrouche ne sera pas candidat    VFS annonce une nouvelle mesure    Mouwatana met en garde contre le 5e mandat    Mariée à son insu à un "terroriste"    Un concours prévu pour le 2 mars prochain    Accord Maroc-UE : Le Polisario saisira de nouveau la justice européenne    Soudan : Al-Bachir rejette la responsabilité de mort de manifestants, accuse les protestataires    Syrie : Pederson et Lavrov soulignent l'importance de l'action conjointe    L'Algérie esr bien le nouveau berceau de l'humanité    TRIBUNAL ADMINISTRATIF : La grève de l'intersyndicale de l'Education déclarée illégale    POUR EVITER LA FUITE DES CERVEAUX : L'ordre des médecins appelle au dialogue    Le photographe de presse Benhlima Abdelkrim porté disparu en mer    Le NAHD voit désormais grand    Les experts pointent les insuffisances et contraintes du secteur    Que de derbies !    Une finale avant la lettre entre les plus titrés    Au royaume des poètes arabes    Accord commercial Union européenne-Maroc : Le Front Polisario saisira de nouveau la justice    Extension du port de Skikda: Sonatrach signe un contrat avec les Chinois    Le rêve et la chaloupe    Forum économique de Davos : Messahel représente le président de la République    Journal officiel : La date du 18 janvier décrétée Journée nationale de la commune    Nomination des magistrats et prérogatives pour la HIISE    Film Juba II : Faire connaitre l'Histoire profonde de l'Algérie    Bedoui lance le débat    Les chrétiens sont "très persécutés" en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Commune de Darguina : Un programme pour désenclaver les villages
Publié dans El Watan le 15 - 10 - 2008

Des villages à forte densité de population et défavorisés dans la commune de Darguina, communément appelée Iderguinene, 46 km à l'est de Béjaïa, ont bénéficié d'importants projets relatifs à l'alimentation en eau potable, aux réseaux d'assainissement, aménagements urbains, à l'éclairage public, etc.
La commune a bénéficié, pour cela, d'une enveloppe financière de l'ordre de 32 millions de dinars dans le cadre des PCD. Les projets concernent Ighzer Ouftis, Aït Felkaï, Tadergount, Aït Atik, et d'autres villages où de grands manques existent en termes d'équipements urbains et d'infrastructures de base à même de les désenclaver. Cela étant, la réalisation d'une annexe administrative communale à Ighzer Ouftis, la deuxième après celle d'Aït Anane, a allégé un peu les souffrances des villageois et désengorgé les services de l'état civil de l'APC.
« En tenant compte de l'ampleur du déficit en infrastructures publiques dans notre commune, nous avons inscrit un programme de développement communal très ambitieux pour cette année. Des projets relatifs aux secteurs de l'hydraulique, l'assainissement et l'aménagement urbain et des infrastructures de base seront lancés incessamment », nous a déclaré le vice P/APC, Boumezoued Ferhat. Ainsi, des travaux de réalisation de réseaux d'assainissement concerneront le chef-lieu de la commune et des localités comme Saâdane, Tadergount, Ighzer Ouftis, Aït Atik, Akabaou, El Mitt,…
Ceci en plus des études qui sont actuellement menées afin de doter d'autres localités en réseau d'assainissement. Pour ce qui est de l'adduction en eau potable, des quartiers sont retenus pour des projets. Cela concerne la cité Sonelgaz, Saâdane, le chef-lieu et Tadergount. Sur le plan de la voirie, des travaux de revêtement et de réfection de la chaussée devront toucher l'ensemble des quartiers de Darguina. Par ailleurs, le projet de construction d'une salle de soin au niveau du village d'Akabaou reste en suspens, vu le manque d'assiettes foncières.
Par conséquent, l'idée de délocaliser ce projet vers la cité Saâdane n'est pas écartée. Le secteur de l'éducation est concerné par des travaux d'aménagement achevés dans deux écoles primaires à Aït Anane, ce qui permettra de meilleures conditions de scolarité pour les écoliers. La réhabilitation de l'école primaire de Saâdane sera lancée, quant à elle, prochainement. Outre des travaux l'aménagement urbain en cours à Darguina-centre et dans d'autres localités de la commune, la dégradation de l'environnement urbain a imposé d'accorder une attention particulière à la mise en valeur des espaces non bâtis.
Afin d'offrir un meilleur cadre de vie aux citoyens, l'APC a initié des actions d'aménagement et de réhabilitation dans divers villages de la commune. Les travaux relatifs à ce volet concernent l'aménagement des espaces verts et l'extension des terrains et stades de proximité. La commune de Darguina a vu son périmètre urbain prendre une ampleur considérable pendant ces dernières années. L'APC dit avoir l'objectif d'arriver à en faire une agglomération. « Notre staff municipal tente de trouver les moyens de doter la municipalité de ressources nécessaires pour amorcer une véritable politique de développement local.
Nous sommes conscients des défis à relever en matière de mise à niveau de la commune », nous dira le P/APC, M. Khalef Rachid.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.