Le FFS s'indigne et demande le retrait de l'article 87 bis du code pénal    Domenech abonde dans le sens de Belmadi et ses propos sur Delort    L'Algérien Mohamed Belhocine élu    Des mesures urgentes pour "décongestionner" Alger    Milan AC : Ibrahimovic fait son retour dans le groupe    Stambouli : "Nous sommes prêts pour le défi"    Tirage au sort des barrages le 18 décembre à Doha    Début des travaux de regarnissage de la pelouse    Signature de trois conventions-cadres avec l'Anade    Campagne de maintenance des raccordements au gaz naturel    Arrestation de trafiquants de drogue présumés    La Seine d'horreur    De la berceuse de Fairouz ou de l'audit ?    sortie culturelle    CS Constantine-MC Oran en ouverture de la saison    Galtier trouve Belmadi «excessif»    Belmadi invité à la visioconférence    6 morts et 30 blessés dans des échanges de tirs à Beyrouth    Le marché de gros de Semmar prochainement transféré à El-Kharrouba    Une entrée de gamme satisfaisante    Violent incendie dans un appartement    Jambes lourdes et alimentation équilibrée    Mon beau chien Giscard...    Comment bloquer les appels indésirables ?    Elections à l'algérienne et syndrome du boycott    Ils ne nous aiment pas...    Focus sur le cinéma d'émigration    Ouverture aujourd'hui à Annaba    Une visite et des attentes    Des enfants exploités: La mendicité pointée du doigt    Industrie pharmaceutique: Des dispositions réglementaires pour «booster» le secteur    Tlemcen: Un militaire tué et deux autres blessés dans l'explosion d'une bombe    Bouira: Deux morts et 2 blessés dans un accident de la route    «Pesez de votre poids sur la politique française!»    Révélations sur une alliance criminelle    Les Russes en prospection à Tamanrasset et Djanet    Belaribi brandit l'expérience algérienne    C'est l'apanage des mamans!    L'Irlande appelle à la reprise des négociations    Le Makhzen et ses promoteurs aux abois    L'ONU appelle à la cessation des combats à Marib    Quelles incidences?    Des rejets à la pelle    Me Mourad Oussedik et la défense de rupture    Deux séquences de la barbarie coloniale    La France muette face à ses massacres    La prise d'otage de tout un peuple    Petite histoire du culte de la vache au lait d'or noir.    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



27 millions de dinars pour la démolition
Bâtiments menaçant ruine à la cité Benboulaïd
Publié dans El Watan le 30 - 06 - 2018

Après avoir subi des dégradations importantes, des immeubles de la cité Benboulaïd feront enfin l'objet d'une prochaine opération de démolition, chapeautée et financée par la commune de Constantine.
Cette décision a été prise par l'APC de Constantine et a fait l'objet d'une délibération à l'unanimité des élus, mercredi dernier, lors de la tenue de la deuxième session ordinaire de cette assemblée. Le projet a été octroyé, après publication d'un avis d'appel d'offres en mai dernier, à une entreprise privée pour un budget estimé à plus de 27 millions de dinars.
Un délai de 52 jours est prévu pour la démolition, laquelle concerne quatre parties endommagées des bâtiments, où l'on a observé épisodiquement des effondrements de pans entiers de balcons et d'escaliers. Mais la question qui se pose est la suivante : de quels immeubles parle l'APC de Constantine ?
S'agit-il des bâtiments n° 7, 9 et 12 concernés par la dernière opération de relogement de 86 familles de la cité en question, effectuée au début de l'année en cours ? Aussi, aucune précision sur la date du lancement de cette opération ou sur les immeubles concernés par la démolition n'a été communiquée lors de la session.
Car, il est nécessaire de rappeler à cette assemblée que l'opération de relogement n'a concerné que 40% des familles, qui sont au nombre de 200. Ce qui veut dire que plusieurs familles habitent encore ces immeubles. Notons, à titre d'exemple, que le bâtiment n°7, qui abrite toujours une dizaine de familles exclues de la première opération de relogement.
Ce qui est plus inquiétant, c'est que les élus ont voté à l'unanimité sans avoir la moindre information sur cette opération ! Peu intéressés par l'ordre du jour, ils semblaient préoccupés, après avoir constaté que le changement des postes des élus, prévu pour hier, a été reporté à une date ultérieure. Aucun d'eux n'a demandé plus de détails sur cette opération qui concerne une partie de la population de Constantine.
Pourtant, les problèmes des citoyens doivent figurer parmi les préoccupations des élus. Notons également que les bâtiments de la cité Fadila Saâdane et ceux de Kouhil Lakhdar ont subi de graves dégradations, qui ne sont pas moins importantes que celles des immeubles de la cité Benboulaïd. Quid de ces deux cités ? Il y a même une expertise établie sur l'état des immeubles par les services du Contrôle technique de la construction (CTC), dont une copie a été remise à la wilaya.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.