Le général de corps d'Armée Ahmed Gaïd Salah en visite de travail au Commandement des Forces Navales : "Les lois de finances et des hydrocarbures, ...    Présidentielle du 12 décembre: Nouvelles procédures pour la légalisation des formulaires de souscription de signatures    Noureddine Bedoui au Conseil des ministres: Un remodelage de la sphère publique    Accord de Trump avec la Chine et les "avancées" sur le Brexit: Les Bourses européennes pas convaincues    Réalisation d'un stock "important" de blé dur et d'orge : Pas d'importation des deux produits cette année    Bordj-Bou-Arreridj (Irrigation): Une filiale du group IMETAL lance ses produits innovants    RUSSIE-ARABIE SAOUDITE: La Russie et l'Arabie Saoudite scellent leur rapprochement    Syrie : Trump lâche les Kurdes, mais menace la Turquie    L'OMC laisse Trump taxer les produits européens    Mise à jour Ligue 1 : Le MCA rejoint le CRB en tête du classement    Euro-2020: L'Angleterre demande une "enquête urgente" sur les cris racistes à Sofia    Organisation d'un match amical Algérie - France : Le sujet évoqué au cours du premier trimestre 2020    Ghardaïa: Des étudiants en architecture de Stuttgart achèvent une visite d'étude    11e Fcims à Alger: La Corée du Sud, l'Italie, la Turquie et l'Autriche à l'honneur    LIBAN-MUSIQUE: La chanteuse libanaise Fairuz retrouve le devant de la scène    18 personnalités lancent un appel    L'opposition des étudiants    ALGERIE 3 – COLOMBIE 0 : Les Verts s'offrent le neuvième mondial    Distribution de plus de 50.000 logements    Le ministère de la Santé rassure    5 gendarmes tués dans une attaque à Abarey    Sonatrach, nouveau actionnaire majoritaire    Martin Eden, une éducation amoureuse et politique sous le soleil noir de l'Italie    Des milliers d'attributions de logements en perspective    168 unités de boissons alcoolisées de différentes marques saisies    Poursuite de l'offensive turque sur fond d'une large condamnation internationale    La loi «rejetée» par la population est «sans crainte»    Batelli convoque 23 joueurs pour le match contre le Maroc    France-Algérie : les premiers pas...    Belles prestations des ensembles de Tchéquie, d'Egypte et de France    «Le voyage de Sindbab» bientôt à l'affiche    SIDI BEL-ABBES : Le policier auteur d'un quadruple crime se donne la mort    Tunisie: le scrutin présidentiel s'est déroulé dans la sérénité et sans failles    MCA -USMA : L'USMA perd le derby sur tapis vert    AHMED GAID SALAH AFFIRME : L'Algérie est sur ‘'la bonne voie''    PRESIDENTIELLE DU 12 DECEMBRE : Nouvelles procédures pour la signature des formulaires    EXIGEANT LE DEPART DE LEUR DIRECTEUR : Les travailleurs de l'éducation protestent à Béchar    OUARGLA : Recensement de plus de 1600 cas de cancer    L'émigration clandestine en recrudescence    Fondant au chocolat au micro-ondes    Les leaders à l'aise    Le RCD, le FFS et le PT appellent au retrait du projet    La chanson kabyle, vecteur des idées militantes    ...sortir ...sortir ...sortir ...    Proche-Orient : Moscou et Riyad refondent leur coopération    Recouvrement de la fiscalité: Les chiffres «erronés» du gouvernement    L'EHU 1er Novembre dresse son bilan: 160.000 consultations et 32.000 hospitalisations en neuf mois    Le parti conservateur PiS largement favori    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«Leurs récits ne me quitteront jamais»
Cate Blanchett témoigne à l'ONU pour les Rohingyas
Publié dans El Watan le 01 - 09 - 2018

C'était mardi, à l'ONU. Cate Blanchett a livré un discours de dix minutes en faveur de la cause rohingya. Plusieurs pays ont demandé la collecte de preuves sur les exactions.
Une justice internationale pour les Rohingyas. C'est ce que sont venus plaider, mardi à l'ONU, plusieurs pays, dont l'Australie.
Le pays pouvait compter sur une ambassadrice de choix, l'actrice Cate Blanchett. Cette dernière a partagé sa propre expérience après la visite d'un camp de réfugiés au Bangladesh.
«Je suis allée au Bangladesh en mars dernier comme une ambassadrice de bonne volonté de l'UNHCR [Haut-Commissariat aux réfugiés des Nations unies]. Rien ne pouvait me préparer à la profonde souffrance que j'ai vue».
Cate Blanchett a conté plusieurs histoires de familles rohingyas qui ont vu leur maison brûler, leurs enfants se faire tuer et leurs femmes violées.
Elle dit avoir découvert «une routine choquante» «Je suis une mère et j'ai vu mes propres enfants dans les yeux de chaque enfant réfugié que j'ai rencontré. Je me suis vue à la place de tous ces parents. Comment une mère peut-elle supporter de voir son propre enfant jeté au feu ?
Leurs récits ne me quitteront jamais», a-t-elle déclaré. L'actrice a également tenu à saluer Kofi Annan, décédé récemment, pour son travail et sa vision.
Une justice similaire au Rwanda
Les enquêteurs onusiens demandent un traitement similaire à celui réalisé pour le Rwanda et l'ex-Yougoslavie. Ils ont donc appelé le Conseil de sécurité à saisir la Cour pénale internationale (CPI) ou à créer un tribunal international ad hoc.
L'enquête réclame également de poursuivre plusieurs responsables militaires birmans pour «génocide», «crimes contre l'humanité» et «crimes de guerre» contre les Rohingyas.
Nikki Haley, ambassadrice américaine à l'ONU, a déclaré que «les faits de nettoyage ethnique contre les Rohingyas doivent être décrits et entendus». Elle a ajouté, en visant le Conseil de sécurité : «Nous devons tenir pour responsables ceux qui sont à l'origine des violences.»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.