La revanche de Tayeb Zitouni    La Cour de Tipasa dément    Pourquoi l'Arabie saoudite profitera le plus du chaos    Des instructions pour accélérer la cadence des travaux    L'APN convoque une réunion "importante" en présence du MAE    La FAF sort de son mutisme et dénonce une "campagne de médisance    Maintien du confinement partiel jusqu'au 13 juin    L'UGCAA et l'Anca appellent à la reprise des activités économiques et la réouverture des commerces    Djerad plaide pour l'allègement de la dette    L'Algérie rappelle son ambassadeur en France    Les commerçants réclament la reprise de leurs activités    Décès d'El-Youssoufi: le Président Tebboune rend hommage à un "homme d'Etat chevronné"    ORGANISATION D'UNE SOIREE A ORAN : L'affaire devant le juge d'instruction    Plus de 20.000 civils tués ou blessés en 2019 dans seulement 10 conflits    DERNIER MEMBRE EN VIE DU GROUPE DES 22 : Le président Tebboune reçoit Othmane Belouizdad    TOSYALI ORAN : Troisième exportation de 10.000 tonnes de rond à béton vers les Etats-Unis    LA SAISON BAS SON PLEIN A ORAN : Le thon cédé entre 1000 et 1300 DA le kg    TAXES SUR L'IMPORTATION DES VEHICULES NEUFS : Les précisions de Ferhat Ait Ali    L'OPPOSANT KARIM TABBOU PRIVE D'UN APPEL TELEPHONIQUE : La Cour de Tipasa dément    PROTECTION CIVILE A MOSTAGANEM : 1339 interventions durant le mois de Ramadhan    Le MJS et le COA décidés à travailler dans un "climat de sérénité"    Diplomate yéménite: "le Maroc n'a aucune souveraineté sur le Sahara occidental"    Décès de Abderhamane El Youssoufi: une étoile du Grand Maghreb s'éteint    137 nouveaux cas confirmés et 8 décès enregistrés en Algérie    Le massacre des Ouffia à El-Harrach (Alger): un crime qui révèle la barbarie de la France coloniale    Affaire d'enregistrement sonore: les présidents de l'USB et du CABBA convoqués    Covid19-Championnat d'Algérie: Medouar sceptique sur une éventuelle reprise    Essais nucléaires: une illustration des crimes français contre l'homme et la nature    La prison rouge de Ferdjioua (Mila), témoin de la barbarie de la France coloniale    Covid19: Djerad plaide pour l'allègement de la dette des pays en développement    Décès de Guy Bedos: Un artiste épris de justice s'en va    4 médecins et 6 paramédicaux testés positifs au Coronavirus    Tayeb Zitouni nouveau SG du RND    PLFC 2020: la Commission des finances et du budget de l'APN examine les amendements proposés    Le porte-parole du Quai d'Orsay s'exprime    Saâdaoui, l'homme par qui le scandale est arrivé    Biskra, la Mitidja du Sud    PLFC 2020: traiter les effets de la crise tout en soutenant le pouvoir d'achat    RC Relizane: Un parcours en deçà des prévisions    Non, demain ne ressemblera pas à hier    En hommage aux victimes du Covid-19: Une minute de silence, hier, à l'Institut «Cervantès» d'Oran    Un important dispositif policier dissuade les manifestants    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    La Grèce renforce le contrôle à sa frontière avec la Turquie    Les lecteurs du versant sud de Tizi Ouzou privés de journaux    Je veux partir seul au paradis !    Les victimes algériennes du Covid-19 en attente de rapatriement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sûreté de wilaya : Dispositif sécuritaire aux abords des écoles
Publié dans El Watan le 08 - 09 - 2018

Les cadres de la sûreté de la wilaya d'Alger ont procédé, lors de la rentrée scolaire, à l'accompagnement des élèves des cycles primaire, moyen et secondaire, qui ont rejoint les bancs de l'école, ainsi qu'à la distribution de dépliants contenant des conseils et orientations relatifs à la sécurité routière, au mauvais usage d'internet et aux dangers des drogues.
Dès les premières heures de cette journée, les agents de la sûreté de la wilaya d'Alger ont reçu les élèves de l'école primaire Oum El Habiba, de Bab El Oued, qui ont été appelés, ainsi que leurs parents, «au respect des mesures de sécurité». Les élèves ont, en outre, reçu des dépliants qui expliquent les comportements sains à suivre, leur rappelant également des numéros mis à leur disposition, tels que le numéro vert (1548), le numéro de secours (17), le numéro vert 104 pour les catégories vulnérables, outre l'application «Allo Chorta», ont fait savoir les responsables de cette initiative. Le lieutenant Laïchaoui Mehdi ,de la cellule de communication et des relations publiques à la sûreté de wilaya d'Alger, a précisé que «la sortie de terrain programmée ce mercredi au profit des élèves des différents établissements scolaires, tels que le lycée Frantz Fanon et les écoles primaires Oum El Habiba de Bab el Oued et Bachir Ibrahimi d'El Biar, fait partie de l'effectif sécuritaire important mobilisé par les services de sûreté de la wilaya d'Alger, en application des instructions de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN)».
«Des patrouilles pédestres et mobiles mobilisées pour la sécurisation des abords des établissements scolaires sont en place déjà», précise le même responsable qui ajoute que «des agents de la sûreté publique assurent la régulation du trafic routier, notamment aux heures d'entrée et de sortie des élèves». Les éléments de la sûreté de wilaya sont présents via les cellules d'écoute qui sont réparties sur les 13 circonscriptions administratives, en vue d'accompagner les élèves tout au long de l'année, à travers «des campagnes de sensibilisation», a assuré le même cadre qui a évoqué le lancement de campagnes de sensibilisation destinées aux lycéens sur la sécurité routière et les dangers inhérents à la toxicomanie. Pour sa part, le commissaire principal Makhlouf Djamel, chef de sûreté de la circonscription administrative de Bouzeréah, a précisé que «les agents de police, en recevant les élèves lors de la première journée scolaire, veulent mettre l'accent sur l'action de la Sûreté nationale en matière de protection de toutes les franges de la société et renforcer leur présence dans les établissements scolaires et leurs abords».
Concernant le kidnapping des enfants, le commissaire principal Makhlouf a affirmé que «l'arsenal juridique protège l'enfant algérien de toute forme d'agression, l'action sur le terrain et la vigilance des éléments de la police sont à même de permettre aux citoyens de se sentir en sécurité, autant les adultes que les enfants». La DGSN a mobilisé, à l'occasion de la rentrée scolaire 2018-2019, plus de 60 000 policiers au niveau national, en vue d'assurer une couverture sécuritaire optimale dans les différents lieux publics, a rappelé, mardi, le commissaire divisionnaire Abdelmadjid Saâdi, sous-directeur de la sécurité publique.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.