«L'ANP œuvre sans relâche à la sécurisation des frontières»    Les députés valorisent l'engagement du Gouvernement de présenter la Déclaration de politique générale    Foot/ CHAN 2022: Algérie-Libye en ouverture le 13 janvier au stade de Baraki    Coronavirus: 3 nouveaux cas et aucun décès ces dernières 24h en Algérie    ONPO: 335 agences de tourisme autorisées à organiser la omra de l'année 1444 de l'hégire    La conjoncture difficile n'a pas eu raison de la détermination de l'Etat à préserver son caractère social    Escalade sioniste en Palestine: le silence de la communauté internationale déploré    «Toutes les conditions sont réunies pour son succès»    Ghardaïa: Deux morts et 17 blessés dans un accident de la route près de Mansoura    L'Algérie avance sur la voie de la véritable pratique démocratique    Benabderrahmane :«Près de 4 milliards USD à fin août 2022»    Ministère de l'Industrie: institution d'un comité de pilotage stratégique des filières textiles et cuir    Man City : Le taux de réussite délirant de Haaland    Real : Ancelotti n'accuse pas Benzema    Man City - Guardiola : "Certains joueurs n'étaient pas bons"    Benabderrahmane entame son grand oral    Elections communales partielles à Bejaia: la gestion participative domine la campagne    Ligue 1: l'ESS et le CSC se neutralisent, la JSK signe sa première victoire    Branchements illicites, manipulations frauduleuses sur les compteurs d'électricité: 1.814 cas de fraude et 436 dossiers devant la justice depuis janvier    Tiaret: L'appel des travailleurs de l'ONDECC    Commerce avec l'Algérie: L'Espagne a perdu plus de 230 millions d'euros en 2 mois    Entre contrebande et mauvaises habitudes: De nouveau, la pénurie d'huile de table    La pomme de terre victime de la pluie    Front social: La CSA veut être associée au dossier de revalorisation des salaires    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Benabderrahmane au charbon    Anouar Malek arrêté en Turquie    En un combat douteux    Poutine promet la victoire en Ukraine    Verdict le 5 octobre    Un week-end pour la propreté    60 milliards de DA réalisés en 2022    «Le don des reins est en déclin permanent»    Tirage clément pour l'Algérie    Nne E.N. New-look?    Les effets d'une profonde prise de conscience    «Les archives ne sont pas la propriété de la France»    Hamza Bounoua commissaire pour la session 2024    L'Armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Le mouvement de la "Tunisie en avant" exprime son soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Grazie Meloni !    Trabendisme mental !    Une sérieuse alerte    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Enseignants contractuels : Sit-in chez Ouyahia
Publié dans El Watan le 23 - 03 - 2009

Après une trêve de près de quinze jours, les enseignants contractuels montent de nouveau au créneau.
Ils comptent reprendre la protestation aujourd'hui, en organisant un sit-in devant le Palais du gouvernement. La décision a été prise à l'issue de la réunion du bureau national de leur syndicat, tenue, samedi et dimanche derniers, au siège du Snapap à Alger. « La réunion du bureau national du conseil national des enseignants contractuels, qui s'est tenue en présence des représentants des wilayas d'Alger, de Béjaïa, de Bouira, de Tizi Ouzou, de M'sila, de Annaba, de Guelma, de Blida et de Mostaganem, a décidé de poursuivre la protestation jusqu'à la satisfaction de nos revendications légitimes », affirme le syndicat dans un communiqué rendu public hier.
Selon ce document, le syndicat prévoit également d'organiser un nouveau sit-in de 24 heures devant la présidence de la République. « Cette action aura lieu durant cette période des vacances scolaires », note encore le syndicat, qui précise que des actions similaires seront organisées dans différentes régions du pays. En outre, les contractuels maintiennent leur menace d'entamer une grève de la faim, si le ministère de l'Education nationale continue d'ignorer leurs revendications.
Des revendications portant notamment sur l'intégration des contractuels en tant qu'enseignants permanents et sur le versement de leurs salaires impayés. Les 40 000 contractuels protestent également contre la précarité de leur situation socioprofessionnelle. Les responsables du Syndicat national des contractuels avaient, rappelons-le, organisé en juillet 2008 une grève de la faim de près de 40 jours, sans toutefois pouvoir arracher leur principale revendication, en l'occurrence l'intégration. En réponse à cette action, le ministre de l'Education, Boubekeur Benbouzid, avait alors annoncé l'octroi, sur concours, de 26 000 postes budgétaires. Le ministre a invité, dans ce sens, les enseignants contractuels à passer ce concours afin d'être confirmés dans leur poste. Une proposition rejetée par le syndicat, qui suggère la distribution d'une partie de ces postes aux enseignants contractuels qui ont plusieurs années d'exercice. « Les 26 000 postes doivent êtres attribués à une partie des contractuels et l'autre partie devrait être payée mensuellement jusqu'à ce que la situation de tous les enseignants soit définitivement régularisée », proposent, pour leur part, les syndicalistes. « Il y a des enseignants qui travaillent en tant que contractuels depuis 18 ans », rappelle la présidente du bureau national du syndicat, Meriem Maârouf.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.