CAN-2020-Tour Principal: l'Algérie s'incline face à la Tunisie (22-26)    Les agrumes d'Algérie pénètrent le marché européen    Le ministre des Affaires étrangères allemand, M. Heiko Maas, effectuera, jeudi 23 janvier 2020, une visite de travail en Algérie    Fakhfakh promet une équipe «restreinte et sérieuse»    Révision de la Constitution: publication du décret portant création d'un comité d'experts    Un plan d'urgence à court terme    Le site de la nouvelle mosaïque découverte à Négride serait probablement celui d'un thermes romain    Niger: Jean-Guy Wallemme :«Groupe facile pour l'Algérie ? Je ne pense pas que c'est l'avis de Belmadi !»    Alger: 10 personnes asphyxiées par des gaz brûlés dans une douche    Classement mondial des clubs: le CRB en tête des formations algériennes    Commémoration du 60e anniversaire de la création de l'état-major de l'ALN    Le PT alerte sur la dégradation de l'état de santé de Hanoune    Manipulation des législatives 2017 : Tayeb Louh épinglé    PRODUITS FABRIQUES EN ALGERIE : Rezig annonce un fichier national    SIT-IN D'ENSEIGNANTS DU PRIMAIRE : Les protestataires appellent à l'ouverture du dialogue    ORAN : Vers la distribution de 2.304 logements AADL    Entrevue du Président de la République avec des responsables de médias    Liban: le nouveau cabinet de Hassane Diab tient son premier conseil des ministres    Sans eau depuis deux mois    Hand/Coupe arabe des clubs champions: l'ED Arzew obtient l'accord des autorités locales pour accueillir la compétition    Virus en Chine: l'épidémie gagne d'autres pays, réunion d'urgence de l'OMS    Conflit au Sahara Occidental: l'UA doit prendre en considération les graves pratiques marocaines    Le partenariat et la coopération au centre des entretiens entre Rezig et les ambassadeurs saoudien et libanais    Ghanem, troisième et dernière recrue du CRB    Saâdou : "Cette victoire face au MCO est bonne pour le moral"    500 km d'autonomie pour les futures électriques    Duel germanique au sommet    Appel à la libération des détenus et à l'indépendance de la justice    Le Hirak dérange    Le 25 janvier prochain à la Safex    Gâteau fondant aux poires    Un étudiant découvert mort dans sa chambre    Les autorités irakiennes poussent à l'escalade    L'USMBA a tout intérêt à vendre Belhocini    Le ballet "La belle au bois dormant", l'arnaque    Les écoliers à la découverte de l'univers livresque    Le court métrage "Je suis un souvenir" sélectionné    ACTUCULT    «Le chanteur d'Afrique» arrive au pays du «moqnine ezzine»    La première "Classe d'eau" pilote inaugurée à Alger    Le ministère déclare la guerre aux spéculateurs    Le huis clos pour l'USMA, Meftah prend trois matchs    Fondemnt du développement, instaurer la bonne gouvernance    L'Algérie assure la présidence de la Conférence du Désarmement à Genève    Une foule nombreuse l'accompagne à sa dernière demeure    Lakhdaria: Une femme morte dans l'explosion d'un extincteur    Malfaçons dans les logements neufs: Des mesures seront prises à l'encontre des responsables    48ème mardi de manifestation estudiantine: La mobilisation se poursuit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Journées d'étude sur la protection du patrimoine archéologique
Publié dans El Watan le 11 - 05 - 2009

La salle des conférences de la maison de la culture Omar Oussedik de Jijel a abrité, les 5, 6 et 7 mai, des journées d'étude sur la protection du patrimoine. Organisées par la direction de la culture, cette rencontre a rassemblé plusieurs spécialistes en la matière.
Un patrimoine qui subit des agressions continues du fait du manque de protection et de l'urbanisation effrénée, empiétant, dans certains lieux, sur des vestiges de grande importance historique. Le Dr Khadidja Mansouri s'est d'ailleurs étalée sur cette triste réalité, relevant la manière non scientifique avec laquelle sont menés des travaux de restauration au niveau de certains sites. Elle relèvera, par ailleurs, que certains sites sont devenus des décharges. Le Dr Mustapha Filah notera, pour sa part, le manque de moyens, notamment humains, qui influent négativement sur la préservation des sites archéologiques, en plus de l'absence de musée. Il préconisera une réactualisation de l'inventaire des sites, vu que les références actuelles remontent aux années 1950. La communication du directeur du centre national de recherche préhistorique et anthropologique, Slimane Hachi, fera découvrir à l'assistance la période préhistorique de la région des Babors.
Il dira que cette unité biogéographique a été occupée pendant très longtemps par des hommes de la préhistoire. Il qualifiera cette civilisation ibéro-maurusienne des plus brillantes qui ait vu le jour jusque-là. L'homme de mechta Afalou, ajoutera-t-il, a occupé des abris sous roche ainsi que de plein air. Des vestiges existent, notamment aux grottes d'Afalou Bourmel, Melbou (Béjaïa) et à celles de Taza, à Ziama (Jijel). Pour le conférencier, cet homme a édifié des nécropoles pour enterrer dans un même lieu les morts, ce qui dénote une relation métaphysique par rapport au respect du mort. Il vivait aussi tant de la terre que de la mer. Ces hommes créaient également des œuvres d'art sous forme de petites statuettes en terre cuite qui remontent à 11 000 et 18 000 ans. Le conférencier précisera que c'est dans les Babors qu'a pris naissance « la sépulture, la nécropole et l'art ».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.