Renversement de vapeur ?    Commerce avec l'Algérie: L'Espagne a perdu plus de 230 millions d'euros en 2 mois    Branchements illicites, manipulations frauduleuses sur les compteurs d'électricité: 1.814 cas de fraude et 436 dossiers devant la justice depuis janvier    Ligue 2 - Centre-Est: L'USM Annaba confirme ses prétentions    Motsepe face à la presse: L'arbitrage, la Super Ligue et le Mondial 2022 évoqués    Entre contrebande et mauvaises habitudes: De nouveau, la pénurie d'huile de table    Premier jour de la grande campagne de nettoiement: Plus de 90 tonnes de déchets collectées    La pomme de terre victime de la pluie    L'invitation des artistes étrangers pour des spectacles fixée par décret    De l'engeance des «pourboireux»    Poutine promet la victoire en Ukraine    Buhari s'engage    La ville d'Akbou s'anime    Anouar Malek arrêté en Turquie    L'Algérie, un sérieux candidat    Tirage clément pour l'Algérie    Le compte à rebours enclenché    Benabderrahmane au charbon    Le groupe d'amitié Algérie-Arabie saoudite installé    La loi de finances reportée à dimanche prochain    60 milliards de DA réalisés en 2022    «Le don des reins est en déclin permanent»    Développement en stand-by    En un combat douteux    Les effets d'une profonde prise de conscience    «Les archives ne sont pas la propriété de la France»    Hamza Bounoua commissaire pour la session 2024    L'Armée sahraouie mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines dans plusieurs secteurs    Le Président Tebboune ordonne la création d'une autorité portuaire pour une meilleure gestion des ports    Formation d'enseignants-chercheurs en langue anglaise: Méthode d'enseignement "bien ficelée"    Le président de la Cour constitutionnelle prend part en Indonésie à la 5e Conférence mondiale sur la justice constitutionnelle    Bousculade mortelle dans un stade en Indonésie: l'Algérie présente ses condoléances    Le Premier ministre présente lundi la Déclaration de politique générale du gouvernement à l'APN    Près de 6000 bouteilles d'huile saisies en 24 h    Le mouvement de la "Tunisie en avant" exprime son soutien au droit du peuple sahraoui à l'indépendance    Des partis mauritaniens passent en revue avec une délégation sahraouie les développements de la question sahraouie    Mawlid Ennabaoui: campagne de sensibilisation sur les produits pyrotechniques    Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur d'Algérie auprès la République des Seychelles    Naissance de l'Association algérienne de l'anglais pour la science et la technologie    "Saint Augustin, un symbole de l'attachement à la patrie, à la paix et au dialogue"    Un mouvement de foule dans un stade en Indonésie provoque 174 morts    CHAN Algérie-2022: le compte à rebours enclenché pour la 7e édition    Grazie Meloni !    Trabendisme mental !    Ligue 2- Centre-Ouest: Un quatuor aux commandes    Une sérieuse alerte    Mouvement dans le corps des Secrétaires généraux des wilayas    Sommet arabe d'Alger: Le compte à rebours a commencé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Mehdi Cerbah. ancien gardien de but de l' EN : «Si l'équipe est bien préparée, elle est capable d'aller loin»
Publié dans El Watan le 05 - 06 - 2010

«Les joueurs doivent faire preuve de solidarité et de courage dans ce genre de rendez-vous. L'équipe actuelle recèle un réel potentiel pour peu qu'elle fasse une bonne préparation sur tous les plans, pour faire face à des adversaires d'un niveau mondial», a indiqué à l'APS Mehdi Cerbah, dernier rempart du onze national lors du Mondial 1982, disputé en Espagne. Avec 57 sélections sous le maillot vert, cumulées de 1974 à 1984, Cerbah était considéré comme l'un des meilleurs gardiens de sa génération. Formé au RAMA qu'il a rejoint en 1964, Cerbah a porté ensuite les couleurs de l'USM Alger, de la JS Kabylie et du RC Kouba, avant de tenter une expérience au sein du club canadien de Manic de Montréal, juste après la Coupe du monde 1982. Mehdi Cerbah qui occupe depuis 2005 le poste d'entraîneur des gardiens au sein du club qatari d'Essad, estime que la préparation pourrait être décisive dans l'optique d'une participation honorable. «Il ne faut rien laisser au hasard, la Coupe du monde n'est pas la Coupe d'Afrique des nations.
Les joueurs devront être bien préparés notamment sur le plan psychologique. Nous avons une jeune équipe qui pourrait bousculer la hiérarchie et rééditer la performance de leurs aînés de 1982», a-t-il ajouté. Toutefois, l'ancien portier international se donne quelques appréhensions concernant les joueurs blessés et les nouveaux éléments qui viennent d'intégrer les rangs de l'équipe nationale. «La préparation a mal commencé puisque le sélectionneur n'avait pas bénéficié de l'ensemble de son effectif pour cause de blessures, ce qui pourrait être préjudiciable pour la suite. Je trouve aussi que c'est risqué, à l'approche du Mondial, de renforcer l'équipe par 7 nouveaux joueurs, car l'entraîneur n'aura pas assez de temps pour créer la cohésion». Pour ce qui est des chances de l'Algérie dans son groupe, qui comprend également l'Angleterre, les Etats-Unis et la Slovénie, Mehdi Cerbah relève l'importance de réussir l'entame du tournoi, qui verra les Verts donner la réplique aux Slovènes le 13 juin prochain à Polokwane.
«Dans ce genre de compétitions, il est important de frapper un bon coup dès la première rencontre, il y va du moral de la troupe pour la suite. J'estime que l'Algérie devra impérativement éviter de perdre face à une équipe de la Slovénie, qui n'est pas du calibre de l'Angleterre ou des Etats-Unis», a-t-il affirmé. Pour ce qui est de son avis sur les trois gardiens retenus pour la Coupe du monde, en l'occurrence Faouzi Chaouchi, Lounès Gaouaoui, et le nouveau venu Raïs Ouahab M'bolhi, Cerbah ne veut pas trop s'étaler. «Je ne suis pas en bonne position pour parler de ce sujet. Il y a un entraîneur des gardiens en place, qui je suppose, a pris les meilleurs actuellement. J'espère que ce trio est en train de bien travailler pour être au top». Enfin, Mehdi Cerbah qui a déjà eu à driver les gardiens du CR Belouizdad et de la JSM Béjaïa entre 2000 et 2003, n'écarte pas la possibilité de revenir travailler en Algérie si une proposition concrète venait à lui être présentée. «Je suis disposé à travailler en Algérie, car tout simplement l'ambiance de l'Algérie me manque beaucoup. Si je reçois cet été un contact d'une équipe algérienne, je serais prêt à tenter une nouvelle expérience dans mon pays», a-t-il conclu.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.