Larbi Ounoughi installé dans ses nouvelles fonctions de P.-dg    Les professionnels de la presse "concernés par le confinement"    Les prix flambent sur les marchés internationaux    Russes et Saoudiens "très, très proches" d'un accord    Rezig: Radiation des commerçants coupables de contravention du registre de commerce    Le Pr Benbouzid n'exclut pas un confinement total    "Confinement total et masque pour tous"    Les officiers-généraux et les officiers supérieurs font don d'un mois de salaire    Décès de Kheddad: le PCF rend hommage à un "Homme d'honneur et de fidélité"    Sahara occidental: le retard dans la désignation d'un envoyé spécial de l'ONU conduira vers un dérapage certain    Man City : Mendy présente ses condoléances à Guardiola    Benbouzid prône le scanner thoracique pour le dépistage du Covid-19    Coronavirus : 103 nouveaux cas confirmés et 21 nouveaux décès en Algérie    LE MINISTRE BELHIMER AFFIRME : Les professionnels de la presse concernés par le confinement    Tribunal de Koléa (Tipasa) : report du procès de Karim Tabou au 27 avril    Belhimer promet "l'assainissement" du secteur de la publicité    SUSPENDUE DEPUIS 22 MARS : Reprise de l'activité de contrôle technique des véhicules    Extension du confinement : nouveaux horaires de travail pour les agences de la BNA    Covid-19: Aboul el-Gheit avertit contre une propagation parmi les Palestiniens détenus    Extension du confinement : travail à mi-temps chez les assurances    BIR EL-DJIR (ORAN) : Arrestation de 9 personnes pour incitation à la violation du confinement    L'Athletico Madrid cible Mandi    L'Inter Milan rêve toujours de Messi    Abdelouaheb Fersaoui condamné à une année de prison    Larbi Ounoughi installé dans ses nouvelles fonctions de P-dg de l'ANEP    L'institut Cervantès d'Algérie lance un concours de photographie    Coronavirus : report du colloque national sur les balcons de Ghoufi prévu initialement à Biskra    Qui veut saborder le projet de fabrication de respirateurs ?    Le journaliste Sofiane Merakchi condamné à 8 mois de prison ferme    Assouplissement des obligations fiscales    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    Un député français saisit le procureur de Paris    3 personnes interpellées    Plusieurs pépites disponibles en un clic !    …CULTURE EN BREF …    Une fresque poétique sur un père et sa fille    Cisjordanie occupée : Les colons profitent du confinement pour annexer des terres palestiniennes    Impact du COVID-19 sur le marché pétrolier en Afrique : Des pertes colossales et des risques latents    Moyen-Orient : L'Iran exhorte l'UE à s'opposer aux sanctions américaines    Centre de regroupement des équipes nationales d'Aghribs : Le projet à l'arrêt depuis une année    CS Constantine : L'entraîneur égyptien Khaled Ghanim convoité    MO Constantine (DNA-Est) : Un parcours exemplaire    Acheminés par des avions de l'ANP: Une première commande d'équipements de protection réceptionnée    LA MUE HUMAINE    La couronne, la bavette et la muselière    Tlemcen: La culture se met au virtuel pendant le confinement    Des députés français demandent la régularisation des sans-papiers    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





François Gèze : «Des livres pour comprendre»
Publié dans El Watan le 05 - 05 - 2010

Reconnaissance répétée en avril 2008 par son successeur Bernard Bajolet, qui a évoqué à Guelma ces «épouvantables massacres» et la «très lourde responsabilité des autorités françaises de l'époque dans ce déchaînement de folie meurtrière», soulignant que ces événements «ont fait insulte aux principes fondateurs de la République française et marqué son histoire d'une tache indélébile». «Aussi durs que soient les faits, la France n'entend pas, n'entend plus les occulter. Le temps de la dénégation est terminé», rappelle le directeur des éditions La Découverte, François Gèze, dans un texte qui nous a été communiqué. Et de signaler que malgré ces déclarations officielles sans ambiguïté, il se trouve donc encore aujourd'hui des responsables politiques français, nostalgiques de l'Algérie française, pour tenter de prolonger le «temps de la dénégation».
C'est pourquoi, pour comprendre les enjeux de la polémique déclenchée par le film de Rachid Bouchareb, il faut, 65 ans après les faits, en revenir à leur histoire, que l'on pourra découvrir à travers cinq livres importants que les éditions La Découverte ont publiés. Il s'agit de Massacres coloniaux. 1944-1950 : la IVe République et la mise au pas des colonies françaises par Yves Benot, 1994 ; Chroniques d'un massacre. 8 mai 1945 : Sétif, Guelma, Kherrata par Boucif Mekhaled, Syros, 1995 ; Aux origines de la guerre d'Algérie, 1940-1945. De Mers-El-Kébir aux massacres du Nord-constantinois, par Annie Rey-Goldzeiguer, 2001 ; Les Massacres de Guelma. Algérie, mai 1945 : une enquête inédite sur la furie des milices coloniales, par Marcel Reggui, 2006 ; Guelma, 1945. Une subversion française dans l'Algérie coloniale par Jean-Pierre Peyroulou, 2009. Sans oublier, précise le directeur de La Découverte, Une vie debout. Mémoires politiques, tome 1 : 1945-1962, La Découverte, (2001), témoignage majeur de l'historien et militant Mohammed Harbi, qui relate dans le premier tome de ses mémoires l'épopée de la Fédération de France du FLN pendant la guerre de Libération algérienne, au cœur du film Hors-la-loi, ainsi que les ouvrages de référence de l'historien Benjamin Stora : Histoire de la guerre d'Algérie (1954-1962), coll. Repères, 1991 ; La Gangrène et l'oubli. La mémoire de la guerre d'Algérie, 1991.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.