Le Président Tebboune entame lundi une visite de travail en République arabe d'Egypte    Les sociétés algériennes ont des opportunités prometteuses dans le marché africain et du Sénégal    Barça : Memphis Depay de retour en Eredivisie ?    Lancement d'une nouvelle campagne nationale de vaccination    Foot/ Ligue 2 : victoire de l'ASM Oran devant le MC Saida (2-0)    Wilaya d'Alger: réseau de trafic de stupéfiants démantelé et plus de 2.000 comprimés psychotropes saisis    Le peuple sahraoui déterminé à défendre son droit à l'indépendance par tous les moyens légitimes    Le FFS dénonce "une grave dérive du pouvoir"    L'Allemagne va livrer à l'Ukraine un hôpital de campagne    Foot, force et démocratie    Les avocats prônent la prudence    Barça : Ansu Fati face à un choix difficile    "L'Algérie a les moyens de rivaliser avec les meilleures nations au monde"    "Je vais me remettre en question"    Lait subventionné : l'augmentation du prix n'est pas à l'ordre du jour    Placement de près de 19 000 demandeurs d'emploi en 2021    Le Cnapeste reporte sa grève    Quand la quête de vérité met la lumière sur un passé sombre    Taghit, une source d'inspiration pour les artistes    Au moins 70 morts dans une frappe de la coalition contre une prison    Le Cameroun sur le chemin des Verts    Cap sur la Coupe de la CAF !    Les championnats à huis clos    Pressions franco-allemandes sur Kaïs Saïed    44,6 millions d'habitants en Algérie en janvier 2021    Recul de l'activité au 3e trimestre 2021    Plus de 20 000 interventions effectuées par la Direction du commerce en 2021    Qui succédera à Mohcine Belabbas ?    T'wakhdhet !    Deux en un sur le podium    Il y a dix ans nous quittait Cherif Kheddam    Déficiences comblées ?    Le miracle argentin en temps de Covid    Une nouvelle opération de rapatriement: 155 Subsahariens reconduits vers les frontières    Sonelgaz: Le pôle urbain «Ahmed Zabana» raccordé au gaz de ville    Un pays antichoc    113 postes de formation en doctorat ouverts    Les voleurs de câbles de Séraidi sous les verrous    L'Algérie déterminée à dire son mot    La menace «jihadiste» nourrit le sentiment anti-peul    Les combats entre Kurdes et Daesh font plus de 70 morts    Algérie nouvelle : la mise sur orbite    «Ma rencontre avec la mort»    «Nous partageons une Histoire complexe»    Le moudjahid Cherif Athmane n'est plus    L'urbanisme et les Algériens    Bouslimani affiche ses intentions    Les sénatoriales à l'épreuve des alliances    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Mickael Jackson : La légende du siècle restera éternelle
Ils nous ont quittés
Publié dans El Watan le 24 - 12 - 2009

Il était, est et sera ce monstre sacré et consacré, une bête de scène, un entertainer par excellence et un artiste hors pair. L'auteur mythique de Thriller, Michael Jackson, le king of pop est mort le jeudi 25 juin 2009, d'un arrêt cardiaque, à l'âge de 50 ans.
Il était une légende vivante, une icône et celui qui a révolutionné et marqué son siècle musicalement parlant. Il a vu briller son étoile au firmament et ce, au sein de sa fratrie, la formation filiale des Jacksons Five aux côtés de ses frères Germaine, Marlon, Tito et Randy (et épisodiquement en guest-star ses sœurs Latoya et Janet). Après, en 1979, il bousculera l'establishment musical de l'époque dominé par le disco en sortant l'album solo au succès d'estime Off The Wall recelant le très remuant titre Funky-disco-electro-soul Don't Stop 'Til You Get Enough ou encore Rock with You. Avec l'album Thriller, Michael Jackson marquera de son empreinte personnelle et personnalisée et de sa désormais marque de fabrique et ce, en négociant un grand virage de la musique. Michael Jackson est en fait l'« Obama » de la musique avant l'heure. Il réussira ce que d'autres artistes afro-américains n'ont pas pu réaliser comme James Brown ou Aretha Franklin.
Il a eu la géniale et brillante idée de faire sortir la musique black du ghetto sous la classification imposée « race music » et de la « démocratiser urbi et orbi » à l'endroit d'un public blanc avec le mythique album Thriller. De la soul (pas le groupe de rap), du funk, du rock, de la pop... Et puis, aux manettes instrumentistes, un certain Quincy Jones ayant déjà officié aux côtés des Beatles et Frank Sinatra. Une direction orchestrale organique, synthétique, électrique et dance élégamment goupillée de par une dextérité conférant à ce produit d'appel « rabattant le chaland ». Une estampille planétaire. La preuve ! Jusqu'à aujourd'hui, Michael Jackson possède un record mondial ! 750 millions d'exemplaires de Thriller vendus dans le monde.
Et puis, Michael est le pionnier de l'Entertainement par excellence. Un chanteur, chorégraphe et danseur d'une dimension exceptionnelle faisant dans le show physique, expressif et choral. Il entrera définitivement dans l'histoire à l'occasion de la célébration du 25e anniversaire de Tamla Motown en 1984. Michael Jackson « bluffera » le monde entier en montrant et démontrant pour la toute la première fois une performance spectaculaire sur Billie Jean. Il exhibera un pas de danse extraterrestre, le fameux Moonwalk (marche sur la lune). Un exercice de style chorégraphique et scénique où il avance à reculons s'inspirant du mime Marceau, Fred Astaire et surtout James Brown. La légende du siècle continue !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.