Etusa: ouverture d'une nouvelle agence commerciale au niveau de la station du 1er Mai    Said Chanegriha préside la cérémonie d'ouverture    Real - Ancelotti : "Les jeunes n'ont pas joué comme ils savent le faire"    Parution d'une publication dédiée à l'histoire de la participation algérienne aux Jeux Olympiques    Saïd Chanegriha préside l'ouverture du concours militaire international "Section aéroportée 2022"    11e Festival culturel du Chaâbi : une pléiade d'interprètes rappellent le génie créatif de Mahboub Safar Bati    Tottenham : Conte ne lâche pas Tuchel après leur altercation    Optimisme interdit ?    RC Relizane - Bilans adoptés et démission du président du CSA: Les responsables du désastre tenus de rendre des comptes    NC Magra: Le maintien comme unique objectif    Après un gel des activités durant ces deux dernières années: Du nouveau pour le montage d'appareils électroménagers    Onze foyers d'incendies enregistrés à travers six wilayas du pays    Une voiture dérape et chute d'un pont : un mort et un blessé    Etres pensants et animalité    Naftal: 660.000 véhicules roulent au GPLc    Salman Rushdie, les médias et les amalgames...    Nouveau coach, mêmes ambitions    Manchester United s'effondre    Rentrée ratée pour le Barça et Lewandowski    Le Hamas en appelle aux organisations internationales    L'Algérie pays à fortes potentialités    Ces entreprises qui ne connaissent pas la crise    Plus de 4 millions de demandeurs    danger permanent    Des chiffres toujours en hausse    Les essais techniques lancés fin août    La nouvelle stratégie    41 morts dans l'incendie d'une église du Caire    Une soirée cent pour cent Zenkawi style!    Soudan: au moins 52 morts dans des inondations    Egypte, 23 juillet 1952. Coup d'Etat ou révolution ?    Décès du journaliste italien Piero Angela: Goudjil présente ses condoléances    L'Algérie présente ses condoléances    Une association sahraouie condamne les violations de l'occupant marocain contre la famille du militant Ghali Bouhela    Le CN prend part à une séance sur la participation des jeunes à la vie politique    Maroc: plus de 60% des jeunes diplômés universitaires sont au chômage    Egypte: 41 morts dans l'incendie d'une église au Caire    Secousse tellurique de magnitude 2,5 degrés dans la wilaya de Tipaza    Festival de musique et chant Chaouis de Khenchela: la 10è édition en août    Le jeune prodige palestinien Mohamed Wael El Bessiouni enchante le public algérois    Lancement d'une campagne nationale de sensibilisation à la bonne utilisation du GPLc    Salman Rushdie sous respirateur après avoir été poignardé    Grand engouement à Ath Mahmoud et à Ath Boumahdi    40 départs de feu en trois jours    Une question toujours d'actualité    Ghannouchi sur le départ ?    Journée nationale de l'ANP: Toufik, Nezzar et plusieurs généraux à l'honneur    Remaniement : le suspense est à son comble !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Mickael Jackson : La légende du siècle restera éternelle
Ils nous ont quittés
Publié dans El Watan le 24 - 12 - 2009

Il était, est et sera ce monstre sacré et consacré, une bête de scène, un entertainer par excellence et un artiste hors pair. L'auteur mythique de Thriller, Michael Jackson, le king of pop est mort le jeudi 25 juin 2009, d'un arrêt cardiaque, à l'âge de 50 ans.
Il était une légende vivante, une icône et celui qui a révolutionné et marqué son siècle musicalement parlant. Il a vu briller son étoile au firmament et ce, au sein de sa fratrie, la formation filiale des Jacksons Five aux côtés de ses frères Germaine, Marlon, Tito et Randy (et épisodiquement en guest-star ses sœurs Latoya et Janet). Après, en 1979, il bousculera l'establishment musical de l'époque dominé par le disco en sortant l'album solo au succès d'estime Off The Wall recelant le très remuant titre Funky-disco-electro-soul Don't Stop 'Til You Get Enough ou encore Rock with You. Avec l'album Thriller, Michael Jackson marquera de son empreinte personnelle et personnalisée et de sa désormais marque de fabrique et ce, en négociant un grand virage de la musique. Michael Jackson est en fait l'« Obama » de la musique avant l'heure. Il réussira ce que d'autres artistes afro-américains n'ont pas pu réaliser comme James Brown ou Aretha Franklin.
Il a eu la géniale et brillante idée de faire sortir la musique black du ghetto sous la classification imposée « race music » et de la « démocratiser urbi et orbi » à l'endroit d'un public blanc avec le mythique album Thriller. De la soul (pas le groupe de rap), du funk, du rock, de la pop... Et puis, aux manettes instrumentistes, un certain Quincy Jones ayant déjà officié aux côtés des Beatles et Frank Sinatra. Une direction orchestrale organique, synthétique, électrique et dance élégamment goupillée de par une dextérité conférant à ce produit d'appel « rabattant le chaland ». Une estampille planétaire. La preuve ! Jusqu'à aujourd'hui, Michael Jackson possède un record mondial ! 750 millions d'exemplaires de Thriller vendus dans le monde.
Et puis, Michael est le pionnier de l'Entertainement par excellence. Un chanteur, chorégraphe et danseur d'une dimension exceptionnelle faisant dans le show physique, expressif et choral. Il entrera définitivement dans l'histoire à l'occasion de la célébration du 25e anniversaire de Tamla Motown en 1984. Michael Jackson « bluffera » le monde entier en montrant et démontrant pour la toute la première fois une performance spectaculaire sur Billie Jean. Il exhibera un pas de danse extraterrestre, le fameux Moonwalk (marche sur la lune). Un exercice de style chorégraphique et scénique où il avance à reculons s'inspirant du mime Marceau, Fred Astaire et surtout James Brown. La légende du siècle continue !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.