Real Madrid: Navas tout proche du PSG ?    CRB: Amrani dirigera le Chabab à N'Djamena    JSK - Zeghdane: «Nous sommes déterminés, la qualification est notre seul objectif»    "Il y a beaucoup d'arnaques"    Le maréchal Haftar source d'alimentation du marché noir pétrolier    «Les manœuvres marocaines à Guerguerat menacent la sécurité de toute la région»    L'ONU craint une fragmentation    Le Soudan se dote de nouvelles institutions    Une nouvelle coalition pour barrer la route à Matteo Salvini    5e colonne, en marche !    Benflis insiste sur le départ du gouvernement    Le projet de convention nationale finalisé aujourd'hui    Rassemblement demain devant l'ambassade d'Algérie à Paris    Ribéry prolonge le plaisir chez la Viola    Les joueurs mettent fin à la grève    Où en est l'aménagement du futur parc de Sidi-Ghilès ?    Collecte d'affaires scolaires pour les enfants défavorisés    Nouveau décès parmi les pèlerins algériens    3 morts et 35 blessés dans deux accidents de la route    Un danger permanent en période de grosses chaleurs à Naâma    Tôt ou tard, le rêve redémarrera !    Grande offensive des affaires religieuses    Où est passé le ministre des Moudjahidine ?    Trois sœurs de Kasdi Merbah appellent à rouvrir le dossier    Slimani : Tout pour aider son nouveau club    CAN-2019 (U23) : La sélection nationale en stage à Sidi Moussa    Ligue 2 : Le RCA et l'OMA autorisés à jouer à domicile    L'incident a créé la panique : Deux blessés dans la chute du toit d'une bâtisse à Skikda    Litige opposant Hydro Canal à une société italienne: Risque de vente aux enchères des actions de la société algérienne    Enième report de la livraison des 2.800 logements AADL de Misserghine: Les souscripteurs protestent devant la wilaya    Un sommet avant le SommetV: Poutine en villégiature à Bormes-les-Mimosas    Constantine - Marchés des fruits et légumes: Chute relative des prix et timide reprise des activités    Chlef: Le secteur hôtelier renforcé    Djemaï s'essaye au désespéré sauvetage du FLN    La discipline des juges et magistrats    Risque d'embrasement ?    Après d'importants travaux de restauration: Les Arènes d'Oran ouvertes aux visiteurs    Tiaret: Le cimetière, ce lieu de rencontre des vivants    Artistes en herbe à l'affiche    Après le Front El Moustakbel, rencontre avec Talaï El-Houryate : L'instance de médiation et du dialogue à la rencontre de la société civile    Au deuxième trimestre : L'économie allemande s'est contractée, l'export souffre    Carlos Lopes: Avec la ZLEC, "les Africains ont avantage à faire du commerce intra-africain"    Au second trimestre : Thomson Reuters relève ses prévisions après une croissance de 4%    Energie solaire L'Algérie est prête pour la réalisation du projet national de production de 5600 MW d'électricité    Les 4 conditions de Benflis    Appel à l'investissement privé    L'opposition s'inquiète de l'entrée en vigueur de l'état d'urgence    Javier Bardem appelle à protéger les océans    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Est-ce la fin de l'anarchie ?
Publié dans El Watan le 04 - 10 - 2015

Le rapport sur la saison estivale établi par la commission de l'hydraulique, agriculture, forêts, pêche et tourisme de l'assemblée populaire de la wilaya de Jijel et les débats qui ont suivi sa présentation mercredi dernier à l'occasion de la 3ème de cette assemblée, ont convergé vers un constat peu reluisant quant au déroulement de la dernière saison estivale. L'anarchie caractéristique depuis quelques années dans la wilaya à cause des squats des plages, chaussées, trottoirs et autres espaces dans une impunité totale, a été fortement relevée en dépit des timides tentatives du directeur du tourisme d'enjoliver la situation de la dernière «souffrance» estivale.
Bien plus, l'intervention du wali, est allée dans le sens tracé par la commission de l'APW – qu'il ne manquera pas d'ailleurs de féliciter le travail – précisant tout de même qu'il ne s'agit pas là de la seule responsabilité du secteur du tourisme appelant à l'occasion l'implication à l'avenir de tout le monde à savoir les directeurs de l'exécutif, les présidents d'APC, chefs de daïras et services de sécurité.
D'aucuns ont qualifié la préparation de la saison estivale de bricolage projetant à l'occasion la dégradation des équipements sensés être opérationnels sur le littoral et particulièrement près des plages autorisées à la baignade.
Ces dernières ne représentent que 44% des 50 plages existantes dans la wilaya alors que la simple réalisation des équipements nécessaires en ferait des espaces surveillés. Il y a lieu à ce propos de relever que 12 décès par noyade sur les 18 enregistrés durant la dernière saison estivale se sont produits dans des plages non surveillées. La commission de l'APW a relevé par ailleurs la non-conformité de près de 5% des analyses bactériologiques des eaux de baignade notamment dans des plages surveillées et autorisées à la baignade comme celle de Kotama dans la ville de Jijel qui reçoit les rejets des eaux usées de l'oued Kantara.
On notera aussi les rejets existants à Ouled Bounar (Jijel), Les Aftis et Rocher Noir (El Aouana), Sidi Abdelaziz, El M'Zaïr (El Kennar) et Plage Rouge (Ziama Mansouria). Pour la propreté d'une manière générale, la situation a été catastrophique ont affirmé les élus de l'APW s'étonnant par la même sur le manque de suivi du travail des agents engagés pour cette opération qui n'a été constatée sur le terrain que durant le mois de juin !
Le plan de circulation à revoir
L'exaspérante situation de la circulation automobile durant la saison estivale a été pointée du doigt afin que des solutions soient trouvées notamment à l'entrée de la ville de Jijel, au centre-ville, au carrefour de Bordj Blida (El Aouana) et enfin à Dar l Oued (grottes Merveilleuses) et Ghar el Baz (Ziama Mansouria).
Si pour Ghar El BAz le directeur des travaux publics, a justifié le retard de la réception du viaduc en cours de construction, il reste que les autres points nécessitent des mesures urgentes pour atténuer les souffrances des estivants. Pour la ville de Jijel, la commission a recommandé de revoir le plan de circulation de la ville jugé inadéquat. Avec le retard dans le démarrage des trémies prévues dans la ville, les embouteillages auront assurément encore des jours devant eux.
Le wali qui n'est arrivé dans la wilaya qu'à la mi-août, a déclaré à propos de la saison estivale que «ce n'était joli à voir du tout» et d'ajouter qu'il espère que la prochaine saison «ne sera pas comme celle qui vient de s'achever.» Désormais, dira-t-il «chacun son boulot». Des directives ont été données précisera-t-il pour que l'année prochaine tout sera organisé minutieusement en mettant à contribution tout le monde.
La location des parasols ne fera aux bouts des plages selon une formule qu'on trouvera, affirmera-t-il, mais il n'est pas question que les plages soient occupées tranchera-t-il. Le wali abordant les retombées sur les collectivités dira que ce qu'ont pu encaisser nos communes est ridicule alors que des milliards sont gagnés sur le dos de l'état puisqu'il s'agit d'espaces publics !


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.