L'enjeu des locales et la survie des partis    Fraude électorale: la justice frappe fort    Une ambition en sursis    La connexion électrique    Les mesures phares mises en exergue    Les ressources humaines en point de mire    Les élections en ligne de mire    Chanegriha à Moscou    Les négociations prennent fin sans parvenir à un accord    La belle leçon d'italien du professeur Mancini    Brèves    Fin de saison pour Frioui?    L'auteur condamné à 3 ans de prison ferme    5 Tentatives de suicide en deux jours    Un téléphérique, dites-vous!    «Ne souillez pas nos symboles!»    «Urban Jungle» expo à l'USBA    «Les planches me manquent!»    34 ans de négociations et toujours pas d'accords !    Qu'en est-il pour les visas ?    366 nouveaux cas et 10 décès    4 ans de prison ferme contre Kamel Chikhi    Qui succédera à Chenine ?    Lavagne met en garde ses joueurs    Suppression officielle début juillet    Le ministère des Moudjahidine rejette toute tentative d'atteinte aux symboles nationaux    Le secteur réfléchit à la relance du projet du film sur l'Emir Abdelkader    Baccalauréat: les candidats mitigés sur l'épreuve de mathématiques    Suspension des programmes de la chaîne "El Hayat TV" pour une semaine à partir de mercredi    Le Président Tebboune félicite Guterres pour sa réélection à la tête de l'ONU    Mali: L'application de l'accord de paix est "poussive", regrette le CMA    À quoi joue Haftar ?    Les Béjaouis décrochent !    L'ESS ne fait pas de cadeau !    4 personnes carbonisées suite à un accident    Les mesures de confinement reconduites dans 14 wilaya    Le Soudan qualifié    Pétrole algérien, les barils de la peur, lecture prospectiviste de l'ouvrage du Dr M. S. Beghoul    Les acteurs politiques en attente des tractations    Relance cherche finances    Actuculte    L'enseignement à distance en débat    APLS: Poursuite des attaques contre les positions des forces d'occupation marocaines    Ligue des champions : Option pour Al Ahly et Kaiser Chiefs    Carnet de voyages - Lettre des états-Unis d'Amérique : Le putschisme carnavalesque    Nettoyer le pays de qui et de quoi ?!    Tiaret: Hommage au producteur radiophonique Hadjarab    Liste des 851 produits    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des dissidents de partis conduisent des listes à Tizi Ouzou
Publié dans El Watan le 06 - 04 - 2017

Les candidats qui conduisent des listes d'indépendants en lice pour les élections législatives du 4 mai prochain sont, dans leur quasi-totalité, d'anciens cadres des deux partis politiques ancrés dans la région, qui se lancent ainsi dans la course électorale. Dans la wilaya de Tizi Ouzou, c'est Nordine Aït Hammouda, fils du chef historique de la région III, le colonel Amirouche et ex-vice-président de l'APN, qui revient pour briguer un troisième mandat de membre de la Chambre basse du Parlement.
Il a été élu deux fois (1997 et 2007) député sous les couleurs du RCD, un parti qu'il quittera en janvier 2016 après avoir été accusé de «prises de position contre le candidat de son parti lors des sénatoriales décembre 2015». Il confectionne, aujourd'hui, une liste intitulée «Alternative citoyenne» pour prendre part au prochain scrutin du 4 mai avec, entre autres, Mohand Amokrane Ameur, porte-parole de la fondation Amirouche.
L'autre liste d'indépendants retenue par les services de la DRAG dans la wilaya de Tizi Ouzou est celle drivée par Belkacem Benbelkacem, un dissident du FFS qui avait été réélu à la majorité absolue en 2012 maire d'Assi Youcef, dans la daïra de Boghni, au sud de la wilaya. M. Benbelkacem était membre du Conseil national et de la direction du FFS, avant d'être suspendu par son parti pour une durée de 5 ans.
Il avait, alors, décidé de présenter une liste d'indépendants Izuran (Racines) avec ses camarades pour briguer un mandat de parlementaire dans la wilaya de Tizi Ouzou, où deux autres listes d'indépendants ont été validées par les services concernés après avoir réussi l'opération de parrainage de signatures. Il s'agit de celles dénommées Tizi Plus et Abdel (Changement) conduites respectivement par Omar Aït Mokhtar, un citoyen de la région, établi en France depuis 1990 et Mohamed Chabouni, ancien délégué de wilaya de la garde communale.
Ces candidats sont en lice avec 16 partis. Dans la wilaya de Béjaïa, deux listes d'indépendants sont en course pour les élections législatives prochaines. C'est l'ancien président de l'APW, Hamid Ferhat, un dissident du FFS, qui a présenté une liste sous le signe «Citoyens libres». Dans la même wilaya, le maire de Tinebder, Brahim Benadji, ancien membre du conseil national du RCD, drive, lui aussi, la
deuxième liste de candidatas indépendants validée par les services de la DRAG, tandis qu'à Bouira, la seule liste d'indépendants est chapeautée par l'ex-chef patriote Saïd Baânoune.
Par ailleurs, même si après la réussite de la collecte de signatures nécessaires pour prendre part aux législatives prochaines, le challenge s'avère très difficile pour les candidats en question, surtout devant notamment des partis traditionnels qui disposent de structures à travers plusieurs communes. La campagne électorale, dont le coup de starter est prévu pour dimanche prochain, s'annonce de ce fait sous de bons auspices puisque chaque formation politique est en train de mobiliser ses troupes en vue d'investir le terrain afin de convaincre les électeurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.