Real : Kroos évoque la rumeur Pogba    Louisa Hanoune maintenue en prison    L'initiative d'Ali Yahia, de Taleb Ibrahimi et de Benyelles mérite réflexion    La deuxième phase entamée hier    L'Opep dit non à Trump    Report du procès de Ali Haddad    Une première action réussie pour les pharmaciens    Onze nouveaux postes électriques pour améliorer la qualité de service durant l'été    Le procès d'Ali Haddad renvoyé au 3 juin    Téhéran rétorque à Trump qu'il ne mettra «pas fin à l'Iran»    Drapeau palestinien à Tel-Aviv    L'armée égyptienne élimine 12 terroristes présumés    Gaïd Salah persiste et signe    Les Canaris à l'écoute de Bologhine    John Baraza pense que «le Sénégal et l'Algérie ne sont pas imbattables»    Accord trouvé pour arrêter la grève des joueurs    Feghouli s'offre un doublé    La CGATA refuse de se réunir avec une mission de l'OIT    130 comprimés psychotropes saisis par la police    ACTUCULT    Chaou en clôture au TNA    "Une beauté loin d'être déserte"    Nouvelle protestation des journalistes de l'ENTV    Gâteau de crêpes    570 000 euros et 101 000 dollars saisis à l'aéroport d'Alger    Propositions de sortie de crise : Le chef d'état-major de l'ANP verse dans le déni de réalité    Le bilan de l'offensive de l'ANL sur Tripoli passe à 510 morts    Croissance de 7% de l'activité portuaire de l'Algérie    Le Premier ministre du Niger entame une visite à Alger    Pour éviter l'accentuation de la crise économique : Le président de l'UFDS, Nourredine Bahbouh, appelle à l'amorce d'un dialogue rapide    Le WA Tlemcen saisira le TAS    Boulaya prolonge jusqu'en 2022    Le Conseil de sécurité veut l'application de l'Accord d'Alger    3000 agents font la chasse aux nouveaux électeurs    La liste des arrestations toujours ouverte    Vodafone : Le groupe baisse son dividende pour contenir sa dette    Trois ans pour le faussaire    Après le f'tour à la plage, le f'tour à la Casbah    Mort par électrocution d'un employé de Sonelgaz    Bedoui annonce de nouvelles mesures    Canada : Le pétrole de l'Alberta va-t-il raviver la flamme indépendantiste au Québec ?    L'appel des trois suscite toujours des réactions    L'Onu se saisit de la crise séparatiste au Cameroun Paul Biya s'ouvre au dialogue    Le tableau des demi-finales connu    Une expérience de jazz algéro-polonais    A la rencontre de Massinissa    L'élégie de la résilience    Al Jahidh, écrivain encyclopédiste arabe hors pair du 8ème et 9ème siècle    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Secteur de la santé à Sétif : L'hôpital de Beni Aziz, 13 ans après
Publié dans El Watan le 24 - 04 - 2019

L'hôpital de 60 lits de Beni Aziz, chef-lieu de daïra situé à 70 km au nord de Sétif, fait couler beaucoup d'encre. Lancée en 2006 comme polyclinique, l'infrastructure sera reconvertie en hôpital, en 2010.
Ayant traîné en long et en large, les travaux se sont, pour diverses raisons, enlisés, au grand dam des habitants de la région, s'expliquant mal les retards enregistrés dans la réalisation d'une simple infrastructure. «L'hôpital de Beni Aziz doit intégrer le Guinness des records. Il est à la fois inconcevable et scandaleux qu'on mette 13 longues années pour la réalisation d'un petit établissement faisant encore et toujours du surplace.
Comme Beni Aziz est loin des yeux, son hôpital pouvait attendre tout ce temps-là. Le bien-être et la santé des citoyens d'une région éloignée n'est apparemment pas la priorité des responsables qui ont pris tout le temps pour réaliser un établissement dont la mise en service est à chaque fois renvoyée aux calendes grecques», dira non sans colère, un groupe de citoyens qui s'est approché de notre bureau. Ayant coûté la bagatelle de 550 millions DA (55 milliards de centimes), l'hôpital est actuellement confronté, nous dit-on, à un problème de branchement à l'énergie électrique.
Pour connaître le son de cloche du maître de l'ouvrage, on a pris attache avec la directrice de la santé et de la population de Sétif (DSP) qui rassure: «Disposant d'un service de médecine interne, d'un bloc de chirurgie générale, d'une unité de gynécologie obstétrique, l'hôpital de Beni Aziz sera inauguré dans les prochains jours, juste après la finalisation des branchements.
Je tiens par ailleurs à souligner que les équipements sont installés. Le personnel médical et paramédical est désigné.» A propos de la fameuse polyclinique de Tala Ifacen inscrite en 2010 pour un montant de 116 millions de dinars, la première responsable du secteur de la santé à Sétif précise : «L'opération qui a été gelée vient d'être relancée. D'une durée contractuelle de 18 mois, les travaux débuteront incessamment une fois les procédures administratives bouclées.»


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.