TIARET : Belkacem Zaidouri, le chahid éclaireur    Mustapha Hadni (PLD) : « Traduire politiquement les revendications citoyennes … »    «Un dialogue serein ne peut cohabiter avec des arrestations pour délit d'opinion»    Grandiose !    D'Arles-Avignon au Milan AC, le parcours exceptionnel de Ismaël Bennacer    Scènes de liesse populaire à Béjaïa    Boisson naturelle pour lutter contre le stress    Saviez-vous que… ?    Un mort et trente blessés à Blida    Mihoubi plébiscité à la tête du RND    ACTUCULT    Explosion de joie sur fond de révolution    Bensalah peut-il rester jusqu'à la présidentielle ?    Il a purgé sa peine : Hadj Ghermoul libéré    Vu au Cairo Stadium    Accueil triomphal pour les Verts    Un sacre… un conte de fées    En France, la fête jusqu'au bout de la nuit…    Lourdes condamnations de deux élus pour meurtre    Plus du tiers des ménages ruraux en insécurité alimentaire    Al-Baghdadi Al-Mahmoudi libéré    Un taux de réussite de 50,41% au bac    Un pétrolier algérien dirigé vers les eaux territoriales iraniennes    Algérie, les dangereuses liaisons émiraties    Formation de 400 jeunes dans les arts dramatiques    Témoignage sur un paradis perdu    Coup d'envoi des festivités    Mostaganem : Trois frères impliqués dans un trafic de drogue    Tiaret : Des résultats satisfaisants au baccalauréat    Oran : Deux morts en marge de la fête après la victoire des verts    Chantiers à l'arrêt, crédits bloqués, patrons en prison: L'économie nationale en panne    Merci, El Khadra !    Une locomotive calcinée et près de 7 hectares de chaumes ravagés par les flammes    Montage automobile, les vrais coupables !    Le festival de la chanson oranaise revient    Bourses : Les actions européennes reculent dans un climat tendu    Solaire : Saint-Etienne (France) passe au vert    Invité à la Radio : Karim Younes contre ceux qui rejettent toutes les initiatives et ceux qui veulent d'un dialogue sans les mesures d'apaisement    Maroc : Son implication dans le trafic de drogues, un danger direct pour la paix et la sécurité    Iran : Téhéran rappelle aux Etats-Unis leur situation géographique    Chine : Huawei lève le voile sur son propre système d'exploitation    Ambiance : Alger en "feu" fête la deuxième étoile continentale des "Verts"    Et le peuple algérien créa le «Hirak» !    Côte d'Ivoire : Polémique sur l'usage des réseaux sociaux par les stars du coupé décalé    L'Asus Rog Phone 2 aura droit à un Snapdragon 855 Plus    Apple va probablement abandonner ses claviers papillon    Prés de 30 millions de dollars en 5 mois    Téhéran dément des «allégations délirantes» de Trump    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Création de Deux ligues interrégions au Sud dès la saison prochaine : Nouvelle infraction des RG de la FAF
Publié dans El Watan le 05 - 05 - 2019

Les membres de l'assemblée générale la Fédération algérienne de football (FAF) ont adopté, en marge des travaux de l'AG ordinaire, tenue jeudi dernier au Centre technique national (CTN) de Sidi Moussa, le projet soumis par le bureau fédéral (BF), pour la création de deux nouveaux groupes dans le championnat interrégion pour le sud du pays (Sud-Est et Sud-Ouest).
Le projet en question a été adopté dans un premier temps par le BF lors de sa réunion mensuelle statutaire tenue le 28 avril dernier, et soumis donc pour approbation à l'AGO.
Rien de plus normal jusqu'ici, même si tout indique que ce projet a été mis en branle par les membres du BF de la FAF pour calmer les clubs et présidents des nombreuses formations du sud du pays, suite à leur exigence de les mettre sur un pied d'égalité avec les clubs du nord du pays d'une part, et de l'autre atténuer la contestation de ces derniers, surtout après leur fronde annoncée à la veille de la tenue de l'AGO de la FAF.
Ainsi le projet ficelé par le BF de créer deux nouveaux groupes interrégions pour le Grand Sud a été ficelé et adopté jeudi. Mais le hic, c'est que la FAF a décidé d'activer ces deux groupes dès la nouvelle saison, c'est-à-dire 2019/2020, une grave infraction aux règlement généraux de la FAF.
Et pour cause : tout changement du système de compétition d'un championnat, celui de l'Interrégion dans ce cas précis, doit certes être soumis à l'approbation de l'AG, mais son entrée en vigueur ne peut se faire en moins d'une année.
C'est-à-dire que cette nouvelle organisation des championnats interrégions avec l'ajout de ces deux groupes du Sud devrait être appliquée, selon les RG de la FAF, qu'à partir de la saison 2020/2021.
Les clubs du sud décident de boycotter les championnats de la nouvelle saison
La réaction des clubs du Grand Sud, suite à cette décision de la FAF et de son assemblée générale de créer deux nouveaux groupes, ne s'est pas faite attendre. Ces derniers, dans un communiqué commun sur les réseaux sociaux, ont clairement affiché leur désapprobation, estimant que le problème et leur exigence n'ont pas été réellement pris en considération par la FAF, et ils menacent même de boycotter tous les championnats de la saison prochaine.
En effet, les clubs du Sud réclament toujours la création d'un groupe du Sud dans la Division nationale amateur (DNA), et non en division Interrégions. Les présidents des clubs du Grand Sud estiment que c'est la seule alternative pour mettre tous les clubs des différentes régions sur un pied d'égalité, et offrir ainsi une véritable opportunité et représentativité des formations du Grand Sud algérien d'accéder aux deux championnats professionnels (Ligues 1 et 2).
Les représentants des clubs du Sud, et selon le communiqué qui circule sur les réseaux sociaux, affichent leur détermination à aller au bout de leur revendication, mettant ainsi la FAF dans un sérieux embarras, notamment avec cette réelle menace de boycott des différents championnats.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.