Le prix du masque ne "doit pas dépasser 15 dinars"    Débats sur fond de crise politico-sanitaire    Les "barques de la mort" reprennent du service    Axe central de la stratégiede déconfinement en Algérie ?    8 nouveaux décés, les contaminations en hausse    3 candidats pour le poste de SG du FLN    Le journaliste Sofiane Merakchi quitte la prison    Le Maroc construit une base militaire à 1 kilomètre de la frontière avec l'Algérie    Covid19: commercialisation de masques à un prix ne dépassant pas 30 DA    PLFC 2020: mobiliser tous les moyens pour couvrir les dépenses supplémentaires    Le Général-major Said Chanegriha présidera mercredi un colloque sur le Covid-19    L'UA attachée au droit du peuple sahraoui à l'autodétermination    Afrique-Covid19: l'ONU appelle au respect des pratiques démocratiques    Foot/Enregistrement sonore: la Fifa n'aura pas à s'impliquer directement    TRIBUNAL DE BOUMERDES : Le procès d'Abdelghani Hamel reporté au 2 juin    ASL AIRLINES FRANCE : Programmation de 5 vols vers Paris à partir d'Alger    DURANT LES DEUX JOURS DE L'AID EL FITR : Rezig confirme : ‘'la permanence respectée à 99,44%''    APOCE : Le prix du masque ne doit pas dépasser 15 DA    BOUMERDES : Distribution de 100 000 masques médicaux    Le Parlement de Navarre appelle à la libération immédiate des prisonniers politiques sahraouis    AIN TEMOUCHENT : 301 contraventions pour non-respect du confinement    Le ministre des Finances présente le PLFC 2020 devant l'APN    Corruption: report au 2 juin du procès d'Abdelghani Hamel et de son fils    Covid19: 194 nouveaux cas, 171 guérisons et 8 décès en Algérie durant les dernières 24h    Foot/Révision des statuts et règlements: les travaux des sous-commissions "avancent bien"    Mohamed Bouhamidi: des ONG internationales tentent d'orienter le Hirak pour aboutir à une situation de chaos en Algérie    Création de l'Union africaine des sports de boules    Les 76 centres de torture de Mascara: témoins de la politique inhumaine du colonialisme français    Lounis Ait Menguellet célèbre la Journée de l'Afrique avec des artistes du monde entier    Report de la CAN-2021 : Le Cameroun tranchera en septembre    ES Sétif : Des contentieux en suspens…    Territoires : Non Autonomes L'Eucoco rappelle le droit des peuples à l'autodétermination    "Le texte empile contradictions et ambiguïtés"    Les feuilles de l'automne    L'infrangible lien…    La piste Zeghba se dessine    "La santé du citoyen est notre préoccupation majeure"    Le Sahel s'enfonce dans la crise sécuritaire    Le PPE fustige la politique de la Commission européenne    "La crise sanitaire nous pousse à réfléchir sur la finalité de notre existence"    "Songs for freedom"    "Le bilan de l'Académie de tamazight est nul"    Aïd El Fitr et Covid-19: Confusion et incompréhension    SEUL UN VACCIN    Un e-Aïd inédit !    Tébessa: Youkous, un site naturel à valoriser    Une reprise graduelle et prudente    'l'automobile est trés complexe et tout est une question de compétitivité'    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Aïn El Hammam : Le bureau de poste rouvert
Publié dans El Watan le 22 - 05 - 2019

Fermée pour travaux, depuis le mois d'octobre dernier, la poste du chef-lieu de Aïn El Hammam vient de rouvrir ses portes. Samedi dernier, les employés étaient ravis de rejoindre leurs postes et de se retrouver dans de meilleures conditions que celles qui prévalaient au niveau des locaux qu'ils avaient occupés provisoirement au bâtiment des impôts.
Ils ont dû subir le froid et d'autres inconvénients durant tout l'hiver. C'est dans cette sorte de cave sombre et sans le minimum de commodités qu'Algérie Poste recevait ses clients. Même s'ils retrouvent de meilleures conditions que celles qui prévalaient dans les locaux de fortune qu'on leur avait cédés provisoirement, les employés, tout comme les usagers, ne se satisfont cependant pas du «confort» qui leur est offert.
L'exiguïté, et surtout la vétusté, des lieux ayant conduit les responsables à entamer certains travaux ne peuvent pas durer éternellement dans un bureau de poste qui date de la période coloniale. Ils n'oublient pas que l'effondrement d'une partie de la toiture et du plafond était dû à la vétusté de la bâtisse. Il faut par ailleurs signaler que le bureau de poste de Aïn El Hammam reçoit la plupart des usagers de la daïra, et qu'à ce titre, une extension ou une nouvelle construction s'impose d'elle-même. La balle est dans le camp des responsables du secteur, qui doivent dès maintenant envisager sa délocalisation.
Les galas artistiques attirent le public
A la faveur du mois de Ramadhan, la ville de Aïn El Hammam, à cinquante kilomètres au sud-est de Tizi Ouzou, est très animée, depuis quelques jours, contrairement aux onze autres mois de l'année, où tout ferme dès dix-huit heures. A Aïn El Hammam ville, la vie nocturne n'a droit de cité que durant le mois de Ramadhan. Désertée dès l'approche de la rupture du jeûne, la ville renoue, subitement, avec une grande animation.
En voiture ou à pied, des centaines de villageois y affluent, comme attirés par un quelconque événement. Cette année, les rendez-vous ne se déroulent pas uniquement dans les cafés. Habitués à se détendre dans les cafés maures seulement, les veilleurs viennent de découvrir une autre forme d'animation qui les attire chaque soir vers le centre culturel Matoub Lounès, où de nombreuses activités sont programmées. Des chanteurs et du théâtre sont programmés alternativement tous les deux jours.
Mais ce sont surtout les galas artistiques qui attirent un nombreux public. Ce qui s'est effectivement produit mercredi dernier, lors de la montée sur scène d'Ali Idheflawen, un chanteur qui n'est plus à présenter et auquel les citoyens de Aïn El Hammam ont réservé un accueil chaleureux. Deux jours plus tard, le 16 mai, c'est Nassima Ben Ami, une fille de la région, et Nacéra Ben Youcef qui avaient fait salle comble.
Les nombreuses autres soirées promettent de faire vibrer le tout Michelet qui, sans nul doute, fera honneur à Lani Rabah et Loualia Boussad. Les derniers auront des difficultés à trouver des places, surtout que le balcon est réservé aux familles, une première dans la région. Notons que les soirées théâtrales, bien que suivies par un public moyen, attirent moins de monde que les galas artistiques.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.