Mostaganem : démantèlement d'un réseau national de trafic de drogue et saisie de 2 kg de kif traité    L'Algérie présente au Salon international de l'Agriculture de Paris    Ajax : Le successeur de Ziyech a signé    Actes racistes en Europe, inquiétude face à la montée de l'extrême droite    Aviron: le président de la Fédération internationale en visite de travail à Alger    Ligue 1 (Classement des buteurs): Abid revient à un but de Belhoucini    Accidents de la route : 8 morts et 30 blessés en 24 heures    Secousse tellurique de magnitude 3.0 à Sidi Bel-Abbes    Tebboune préside une réunion du Conseil des ministres    Révolution Le nouvel élan    Le chef rebelle Riek Machar investi vice-président du Soudan du Sud    Les discussions sur la Libye reprendront mercredi à Genève    Burkina Faso : plus de 700 000 déplacés en 2019    L'angoisse monte en Italie    La Chine progresse dans le traitement des patients atteints du nouveau coronavirus «Covid-19»    De Yalta au monde unipolaire et à l'avènement d'un nouveau monde multipolaire -1re partie-    Ça se passe ainsi, chez Ali Benhadj    Serment de fidélité au hirak    Gros risques sur les banques    Le Chabab, un leader bien fragile    Le Targui    À tout jamais…    Des potentialités inexploitées    Rencontre algéro-française à Alger    Le bâtonnier violemment pris à partie par les avocats    Plus de 500 kg de kif traité saisis en 2019    Le saviez-vous… ?    L'Algérie en quatrième position    ...sortir ...sortir ...sortir ...    "La poésie d'Anna Gréki répond à notre actualité"    Amour et oppression dans la Chine du VIIIe siècle    Un bon, devenu une brute et un truand !    Mes fausses notes    Le Nigeria réaffirme sa position constante sur la juste cause du peuple sahraoui    Une exposition collective d'arts plastiques sur le patrimoine historique algérien à Alger    Membres de l'ancien Conseil supérieur de la jeunesse: accompagner les initiatives des jeunes pour une Algérie nouvelle    Filière boisson: les préoccupations des industriels passés en revue    Ligue 2 : Pas de boycott de la 20e journée    Mouvements de grèves sauvages: Le ministère de l'Education met en garde    Regards opposés    Le Hirak boucle sa première année    Tébessa: Un mort dans une collision    BARRICADES INOPERANTES    Samsung prépare sa DexBook : Transformer son smartphone en PC    Premier décés en Italie, l'oms tire la sonnette d'alarme    Victoire impérative des Verts    "C'est le peuple qui a sauvé le pays"    Lancement du nouveau Groupement algérien des acteurs du numérique    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Béni Amrane : 70 familles sans eau ni électricité
Publié dans El Watan le 27 - 05 - 2019

Les habitants du site chalets de Béni Amrane, qui sont encore dans l'attente d'être relogés en deuxième tranche, ont été abandonnés dans des conditions déplorables.
En effet, après une première tranche de relogement qui avait touché 140 familles, celles qui sont restées faute de logements disponibles pour l'instant, ont été tout simplement coupées de la vie : ni eau, ni électricité, ni gaz. Tout leur a été coupé, sans aucune raison. Il ne s'agit ni d'indus occupations ni d'habitats précaires. Ce sont des familles qui sont recensées par les autorités et pour lesquelles un programme de logements est en cours. Le site chalet existe toujours, même si on a détruit une bonne partie des habitations dont les propriétaires ont été relogés.
Alors, comment expliquer cette tendance aveugle de tout enlever à ceux qui restent ? Le comble, c'est que ce genre de comportement des pouvoirs publics se répète après chaque opération de relogement puis de destruction. Pis, on prend tout son temps pour rétablir les gens dans leurs droits à l'eau potable à l'électricité et au gaz tant qu'elles résident encore au niveau du site.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.