Militaires et sécuritaires, au niveau de la région, urgence pour l'Algérie de résoudre la crise politique    Les dessous du trafic de pièces détachées en Algérie    Deux drones israéliens abattus au Liban    La minute qui qualifie la JSK au prochain tour    Le CABBA crée la surprise à Bel-Abbès, l'ESS piégée à domicile    Avalanche de médailles pour l'Algérie    Une librairie fait la part belle aux fanzines    «Le bélier magique» au Festival international du film pour l'enfance    De bonnes nouvelles pour les étudiants algériens    Le taux d'inflation à 2,7 % sur un an en juillet 2019    Après un 1er semestre plombé par les prix : Eramet abaisse sa prévision 2019    Rencontre entre le ministre de l'Intérieur et les représentants des retraités de l'ANP    Sahara occidental : Les manœuvres marocaines à Guerguerat menacent la sécurité de toute la région    Reportage : Un "Drone made in Sénégal" pour lutter contre le paludisme    Guerre commerciale : La Chine riposte aux USA sur le commerce, Trump menace    Dialogue national : Nécessité de mener notre pays vers des lendemains sûrs et prospères    2ème Région militaire : Gaïd Salah entame une visite de travail et d'inspection    Dynamiques de la société civile: Attachement au dialogue et à l'unification des efforts pour sortir de la crise politique    CHAN 2020 (préparation) : Djamel Belmadi convoque 22 joueurs pour un stage    Coupes africaines des clubs : Qualification de la JSK, du CRB et du Paradou    Oum El Bouaghi: La culture écolo fait son chemin parmi les jeunes et les associations    Education : Le ministère publie la liste des fournitures scolaires pour les trois paliers d'enseignement    Réception de 102 établissements éducatifs    Réception de 102 établissements éducatifs    «Gare aux cadres et entreprises défaillants !»    Lait : Aucune mesure prise pour réduire les quantités collectées, rassure Giplait    Réunion interministérielle : Le dossier de l'entretien de l'autoroute Est-Ouest et mesures de péage au menu    L'heure du retour a sonné !    Ordonnances de désignation des administrateurs    Le ministère de l'Intérieur dément    Le "Oui, mais" de Makri    Vingt investisseurs devant la justice    Nouvelle série d'arrestations d'opposants    Abou-Leïla de Amine Sidi Boumediene au programme    PROTECTION CIVILE : 240 interventions enregistrées en 48 heures !    Ligue 1 (2e j) : l'ES Sétif piégée à domicile    Bolsonaro s'appuie sur l'armée …    La politique commerciale de Trump critiquée    Hé ! Oh ! Y a pas écrit poubelle sur mon Front !    Une édition dédiée à Fernand Pouillon et l'Algérie    Une stèle à la mémoire du militant Belaïd Aït-Medri    Le FLN tente de se réapproprier le titre de l'Amenokal    Enfin rêver pour réaliser ses désirs !    Douze villageois tués par Boko : Haram dans la région de Diffa    Jeux africains 2019 : Domination totale des Egyptiens    Mascara: Le cambrioleur d'une école arrêté    Djamel Belmadi convoque 22 joueurs    L'inévitable saignée des parents    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Il a purgé sa peine : Hadj Ghermoul libéré
Publié dans El Watan le 21 - 07 - 2019

Condamné en appel, le 13 mars dernier, à six mois de prison ferme, Hadj Ghermoul a été libéré hier de la prison de Aïn El Hadjar, à 10 km du chef-lieu de la wilaya de Saïda. Il a passé exactement 172 jours en détention.
Sa sortie de la prison a fait l'événement. Sur les réseaux sociaux, les messages de soulagement et de sympathie se sont multipliés et son domicile familial, sis à Tizi, à 8 km de Mascara, s'est transformé en un lieu de regroupement de quelques militants du mouvement populaire venus le soutenir. «Je ne souhaite la prison à personne», nous dit-il, en gardant le moral.
Le jeune militant de la Coordination nationale pour la défense des droits des chômeurs (CNDDC), Hadj Ghermoul, rappelons-le, a été écroué le 29 janvier dernier, trois jours après avoir brandi une pancarte sur laquelle on pouvait lire en arabe «La li ohda khamissa» (Non au 5e mandat). Son père Abdelkader, âgé de 67 ans, considérait son fils comme «l'un des tout premiers à s'être élevé contre le 5e mandat de l'ex-président Bouteflika».
C'est la publication, sur le réseau social Facebook, d'une photo sur laquelle il apparaissait avec son ami d'enfance, Kada Rezouane, avec la fameuse pancarte, qui lui a attiré les ennuis que l'on connaît. «J'ai demandé à Ghermoul de ne pas publier la photo dans sa page Facebook. Il était en sursis pour une ancienne affaire d'outrage à un agent de l'ordre public», témoigne Kada.
Lors de sa comparution immédiate devant le tribunal de Mascara, il sera accusé d'«outrage à corps constitué» et «délit d'ivresse publique».
Le 7 février, le jeune Hadj, père de Zakaria et Slimane, sera condamné à six mois de prison ferme et à 300 000 DA d'amende. Les frais de l'avocat qui a plaidé pour lui ont été pris en charge par son ami Kada. «J'ai donné 20 000 DA à l'avocat que j'ai mandaté. Je ne peux pas le laisser seul !» nous confie-t-il.
Le verdict est tombé comme un couperet pour la famille et amis de Hadj. Le 13 mars, il est de nouveau devant la barre de la cour d'appel de Mascara où le juge confirme la peine de prison et allège le montant de l'amende à 200 000 DA. Tous les appels demandant sa libération n'ont pas eu d'écho.
Après la sortie de prison de Hadj Ghermoul, on souhaite et espère voir le jeune supporter de l'EN, Samir Serdouk – interpellé le 23 juin en Egypte pour avoir brandi le slogan «Yetnahaw gaa» (Qu'ils dégagent tous) et condamné, le 9 juillet, par le tribunal de Dar El Beïda, à Alger, à une année de prison ferme assortie d'une amende de 50 000 DA pour «exposition aux regards du public de tracts de nature à nuire à l'intérêt national» – rentré chez lui.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.