Coupe de la CAF - 1⁄4 de finale (aller) : la JSK s'impose à Sfax    Le président Tebboune ordonne l'entame de l'exploitation de la mine de Gar Djebilet    Le Front Polisario appelle l'UA à la mise en œuvre de ses résolutions    L'agression sur les trains "inadmissible", poursuites judiciaires contre les auteurs    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines    Ouverture des frontières : Cinq vols quotidiens à partir du 1er juin    L'UNPA dénonce avec fermeté l'agression de l'occupation sioniste contre le peuple palestinien    Début du retrait des convocations aux examens du BAC et du BEM    Garde à vue « probablement » prolongée pour la journaliste Kenza Khetto, selon Radio M    Arsenal : Vers le come-back de Ramsey    Coronavirus : 117 nouveaux cas, 108 guérisons et 8 décès    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 21ème journée    Distribution de 3 018 logements AADL après 20 ans de retard    La réouverture des frontières au menu    Aïn Hammurabi de Abdellatif Ould Abdellah : évocation innovante de la mémoire de sang perdue    Des Journées du film norvégien à Alger    La Chine pose son rover sur Mars    LE CHABAB PREND OPTION POUR LES DEMI-FINALES    Eternels atermoiements    "NOUS SOMMES DANS UNE SITUATION DE SECHERESSE ALARMANTE"    Un mort et 37 blessés à Béjaïa    Les syndicats menacent de boycotter l'entrevue    Situation stable dans les hôpitaux    Nouvelle opération de déstockage    Le MCA jouera sa saison à Casablanca    "Non, ce n'est pas un problème d'hygiène de vie"    Marché du livre : Des mesures d'encadrement présentées au gouvernement    Prix Ali-Maâchi du Président de la République : Appel à candidature    Ahcène Mariche. poète et auteur : «Mes livres sont des supports didactiques»    Le Conseil de la nation prend part à la session du printemps de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN    Législatives: l'ANIE réitère son engagement d'accompagner les candidats    Restaurants fermés après l'Aïd : Service minimum pour la capitale    Bilan des différents services des UMC du CHUO: Plus de 57.000 consultations et 10.303 hospitalisations au premier trimestre    Israël et l'effet boomerang    Dréan: Déraillement d'un train de transport de minerai    L'extrémisme des états    Gaza brûle...    Football - Ligue 1: La bataille du podium lancée    Le casier 2 du centre d'enfouissement en feu depuis une semaine: La population des localités environnantes suffoque    Les (mauvaises) manières du «discours»    «L'Algérie a une chance d'engager le changement»    Vers une seconde conférence internationale    Deux millions de Palestiniens affectés par les attaques    Les causes d'une déconfiture    L'Anie sous haute surveillance    Le bouclier juridique    20 millions aux préparatifs de la saison estivale    «Ecrire en langue Tamazight est un devoir»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Restituer des pièces archéologiques, l'autre mission du commissariat
Projet d'aménagement d'un musée au HCA
Publié dans El Watan le 30 - 09 - 2019

Le travail d'aménagement a été engagé avec un des participants grecs au colloque, Stamatis A. Fritzilas, chef du département des antiquités classiques et préhistoriques.
Le Haut-Commissariat à l'amazighité (HCA) se donne une mission supplémentaire : élargir le partenariat scientifique avec des centres de recherche étrangers et faciliter la restitution des pièces archéologiques. «Il y a bien sûr la coopération avec des partenaires algériens, comme le Centre national de la recherche archéologique (CNRA), l'université de Tébessa, avec qui nous signerons demain (aujourd'hui) une convention.
On va élargir notre travail et travailler en réseau. Il faut à cet effet élargir les horizons vers l'autre rive, c'est-à-dire les centres de recherche étrangers», a annoncé, hier, Si El Hachemi Assad, secrétaire général du HCA, en marge du Colloque sur la résistance des femmes en Afrique du Nord.
Le travail a été engagé avec un des participants grecs au colloque, Stamatis A. Fritzilas, chef du département des antiquités classiques et préhistoriques. Ce dernier a remis, hier, la tête d'un jeune homme en marbre provenant de l'Agora d'Athènes. Selon une affichette, elle appartenait vraisemblablement à une statue-portrait (deuxième moitié du Ier siècle av. J.-C.). L'archéologue et chercheur à l'Inrap de France, Mahfoud Feroukhi, explique que le portrait a des traits de ressemblance avec Juba II. «Je pense que la tête peut effectivement être celle de Juba… Je suis en train de l'étudier. Il me semble qu'il y a eu une inscription parlant de Juba qui a été découverte dans l'Agora d'Athènes», relève-t-il.
Réceptionnant la tête en marbre, M. Assad signale que son institution compte aménager un musée pour y exposer tout ce qui a trait à la civilisation amazighe. «Le HCA peut être un espace qui complète les musées. Cela dit, on respecte la vocation d'un musée», relève-t-il. Le partenariat avec les Grecs sera formalisé, précise M. Assad, dans le cadre d'une convention qui devra être signée à partir de l'année prochaine.
«Bien sûr, il y a des préalables sur le contenu, etc. M. Feroukhi sera notre intermédiaire, il a la maîtrise du grec. On doit mûrir le projet et travailler sur l'essentiel. Ce partenariat nous permettra de pister ce qui a trait aux pièces archéologiques, aux éléments du patrimoine matériel qui doivent être ici en Algérie. C'est une étape prioritaire. Nous essayerons à cet effet d'avoir des copies, des informations sur les éléments de notre patrimoine…
Nous ambitionnons également de faire de l'échange au profit des jeunes doctorants qui souhaitent traiter de la problématique. On peut les encadrer et leur donner des facilités pour des séjours en Grèce. Nous œuvrons pour permettre la réciprocité. C'est un principe qui sera inscrit dans la convention», détaille le secrétaire général du HCA. D'autres accords de partenariat sont engagés avec les Espagnols et les Français. «Je suis déjà allé (en Espagne) dans le cadre de la fondation euro-arabe des hautes études.
Il y a des réserves, puisque c'est une association. Nous passerons à une autre étape qui concerne l'université. L'université de Malaga, de par la présence d'un de ses enseignants au colloque, est aussi intéressée», se réjouit-il, évoquant l'engagement d'un partenariat «très prochainement» avec l'Iremam à Marseille.
Le secrétaire général du HCA annonce que son institution travaille avec des universités locales et les musées, à l'instar de celui de Cirta, dont la responsable Amel Soltani, par ailleurs présidente du comité scientifique du colloque, s'est engagée à remettre une copie de la pièce de monnaie de Massinissa, «l'unique au monde à porter le nom complet en punique de l'Aguellid», précise-t-elle.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.