Les chaines qui diffuseront les rencontres de nos Pros, ce jeudi    Le MAE dément la suspension par les Emirats arabes unis de la délivrance de visas    OPEP : Attar présidera lundi la 180ème réunion ministérielle    LPA: les listes des bénéficiaires dévoilées en mars 2021    Vaccin anti-Coronavirus : l'Algérie est dans une démarche très prudentielle    Arrêt de la diffusion télévisuelle par système analogique dans 5 wilayas    Conseil de la nation: adoption du projet de loi relatif à la lutte contre l'enlèvement    PSG: la réaction de Di Maria et Paredes au décès de Maradona    Le Maroc, soutenu par la France, a sapé tous les efforts pour régler la question sahraouie    «Nous avons un groupe homogène»    Aït Abdeslam «out» contre le CABBA et le MCO    22 pays dont l'Algérie confirment leur participation    Saïd Bouhadja n'est plus    Images d'ailleurs, regards d'ici    Sonelgaz menace    Entre avancées et entraves    Le membre du BP du PT acquittée à Jijel    Recensement de plus de 17 690 sites archéologiques depuis 2016    Kambozia Partovi, grande figure du cinéma iranien, est mort de la Covid-19    Les techniciens de cinéma exigent la reconnaissance    Noureddine Tounsi incapable de comparaître devant le juge d'instruction    "Certains juges préfèrent leurs convictions à la loi"    JS Kabylie : décès de l'ancien latéral Rezki Maghrici    Le verdict attendu pour le 1er décembre    "La sécurité, c'est mieux !"    Kaboré en tête des résultats partiels    Difficile unification du Parlement en Libye    De nombreux établissements scolaires paralysés    Les pompiers reprennent leur bâton de pèlerin    Naissance de l'Association des journalistes algériens solidaires avec le peuple sahraoui    Les Algériens ont une image mitigée de l'UE    Des résultats en nette régression    Amor Benamor s'approvisionne quotidiennement auprès de l'OAIC    Les livres, gouverneront-ils un jour ?    "Puentes", des ponts culturels entre l'Algérie et l'Espagne    "La création en banlieue : un art de combat ?" en débat    AEP : l'ADE multiplie les forages à Boumerdès    Football - Ligue 1: Sur fond de certitudes et d'inconnues    Licence professionnelle: Des contretemps pour la DCGF    Tlemcen: Deux nouveaux directeurs à la tête de l'urbanisme et du logement    Tébessa - Electricité et gaz : des mises en garde contre les raccordements illicites    Les angles de l'ingérence    Une médaille pour nos revers !    Chanegriha et Djerad présentent leurs condoléances à la famille du défunt    Le gouvernement entretient le suspense    Démantèlement d'un réseau de passeurs à Oran    1.025 nouveaux cas et 20 décès    Appels à protéger les civils à l'approche de la bataille pour Mekele    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Propagation du nouveau coronavirus : L'OMS convoque une réunion d'urgence
Publié dans El Watan le 30 - 01 - 2020

La Chine réussira-t-elle à contenir la propagation du nouveau coronavirus ? Telle est la question de l'heure qui se pose avec acuité. Des experts en santé publique oscillent entre optimisme et pessimisme, le scénario le plus sombre, affirment-ils, est «une épidémie à l'échelle planétaire».
Chaque fois qu'une personne est contaminée, il faut la placer en isolement, identifier ses contacts et les alerter quant aux risques encourus, une tâche qui devient rapidement titanesque à mesure que le nombre de cas augmente.
Les autorités chinoises dénombrent désormais 6000 cas de contamination dans le pays, soit plus que l'épidémie du SRAS.
La majorité des cas mortels du coronavirus ont été signalés dans la province de Hubei, foyer de l'épidémie, qui a rapporté hier le décès de 27 patients supplémentaires. Les autorités sanitaires de la province ont indiqué que le coronavirus y a causé la mort de 125 personnes au total.
L'Association du transport aérien international (IATA) précise être en contact étroit avec l'OMS, au sujet des bonnes pratiques pour ne pas exporter des virus, mais ne prend pas position à ce stade quant à une restriction du trafic international. Individuellement cependant, des compagnies ont sensiblement allégé leurs programmes de vols.
Entre le 23 et le 27 janvier, près de 9% des liaisons prévues depuis ou vers la Chine ont déjà été annulées, selon le cabinet Cirium, qui étudie le trafic aérien, cité par l'agence Bloomberg.
On apprend en outre que le chef de l'OMS convoque une nouvelle réunion d'urgence aujourd'hui. «J'ai décidé de réunir à nouveau demain (aujourd'hui, ndlr) le Comité d'urgence du règlement sanitaire international sur le nouveau coronavirus (2019-nCoV) pour me conseiller sur la question de savoir si l'épidémie actuelle constitue une urgence de santé publique de portée internationale», a écrit Tedros Adhanom Ghebreyesus dans un tweet.
Il a ajouté : «L'OMS regrette profondément l'erreur dans le rapport de situation de cette semaine, qui a inséré le mot modéré de manière inexacte dans l'évaluation globale des risques du coronavirus. Il s'agissait d'une erreur humaine dans la préparation du rapport. J'ai déclaré à plusieurs reprises le risque élevé de l'épidémie.»
La première compagnie allemande Lufthansa a annoncé, hier, la suspension immédiate de tous ses vols vers et en provenance de la Chine continentale, alors que quatre cas d'infection par le nouveau coronavirus ont été détectés en Bavière. Autre conséquence : le géant suédois de l'ameublement Ikea a annoncé, hier, la fermeture «jusqu'à nouvel ordre» de la moitié de ses 30 magasins en Chine afin de contribuer à la lutte contre la propagation du nouveau coronavirus. La Grande-Bretagne a déconseillé mardi à ses ressortissants de se rendre en Chine, sauf en cas de nécessité.
Cette épidémie pourrait atteindre son pic dans une semaine ou dans une dizaine de jours, a estimé Zhong Nanshan, expert chinois renommé dans le domaine des maladies respiratoires, lors d'une interview accordée à l'agence chinoise Xinhua.
Zhong est chef d'une équipe nationale d'experts créée pour le contrôle et la prévention de la pneumonie causée par le nouveau coronavirus, et membre de l'Académie d'ingénierie de Chine. «Il y a deux mesures clés pour lutter contre l'épidémie : le dépistage précoce et l'isolement précoce. Ce sont les méthodes les plus primitives et les plus efficaces», a-t-il noté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.