Tebboune installe une commission pour l'amender    Une nouvelle vague d'anciens ministres concernée    Liberté de dire. Toujours !    "Libérez Drareni, libérez tous les détenus d'opinion"    Des robes noires s'insurgent contre les procès à distance    "Mes vérités..."    Plus de 50 milliards de dinars de perte    La justice à la recherche des complices de Haddad    Un "casus belli" technologique nommé TikTok    Gloire à l'ANP et gratitude envers l'Armée rouge !    Manifestations pour plus de démocratie    Des opposants poursuivis pour terrorisme    Ce que prévoit la note du MJS    Benlamri proche de Getafe    Ferhat marque des points    «Des négociations sont en cours, il est à Londres»    La fille des Aurès    Mort d'un conducteur suite au renversement de son camion    Le flou persiste et inquiète les concernés    6 décès et 210 nouveaux cas en 24 heures    Fin prêtes pour accueillir les étudiants    Les cafés littéraires dénoncent et condamnent    Jimi Hendrix, mythes et légendes marocaines 50 ans après sa mort    Appel à la solidarité au profit des démunis    L'Algérie participera à l'édition BFM du Limousin    Etats-Unis et Chine : duel à distance    Plus de 4000 logements à attribuer avant la fin de l'année    Le projet de la cité des 1000 logements «dégommé»    Tikjda : Encore des feux de forêt    Match amical Algérie – Cameroun aux Pays-Bas    Le numérique, un geste barrière efficace ?    Automobile : Une plateforme numérique de préinscription dédiée aux opérateurs    Où est l'Algérie ?    Caricatures... indigènes : le décryptage d'Alain Ruscio    Lettres de mon moulin anonyme !    Le mouvement El Islah décide de voter "Oui" au référendum du 1e novembre    Paradou AC: Le meilleur est à venir    IRB Sougueur: Mohamed Benhalima nouveau président    Tlemcen: Une question de conformité    Il avait intenté une autre action contre l'Algérie: Sawiris de nouveau débouté dans l'affaire Djezzy    Offres et avantages de la CNAS: Une caravane de sensibilisation dans les zones d'ombre    BRAVADE AVEUGLE    LE «KOURSI» FANTASME    Une "étape cruciale" pour Chanegriha    "Nous n'importerons aucun vaccin qui ne soit pas pré-qualifié OMS"    L'ONU salue la décision de Fayez al-Sarraj de démissionner    Niger : L'EI revendique l'assassinat de 8 personnes    Israël : le «pacte d'Abraham» et la trahison des émirs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le ministre de la santé à Tizi Ouzou : Benbouzid interpellé sur le manque de moyens dans les hôpitaux
Publié dans El Watan le 20 - 04 - 2020

Nous commençons à prendre le contrôle des choses sur le terrain de lutte contre la propagation du Covid-19. D'ailleurs, nous maîtrisons la situation avec une organisation en mesure d'aboutir à la stabilisation du nombre de cas de contaminations», a déclaré, samedi, Pr Abderrahmane Benbouzid, ministre de la Santé lors de sa visite dans la wilaya de Tizi Ouzou.
Le représentant du gouvernement a ajouté que son département travaille sans relâche pour endiguer cette pandémie. «Nous travaillons sans interruption pour suivre l'évolution de cette maladie.
L'objectif de cette visite est surtout d'encourager le personnel soignant dans ces moments à continuer son travail de lutte contre cette maladie. Notre objectif aussi est la stabilisation du nombre de cas contamination», a-t-il indiqué aussi lors de son passage au niveau du CHU Nedir Mohamed où plusieurs patients contaminés au coronavirus sont hospitalisés.
D'ailleurs, les médecins de cet établissement hospitalier ont souligné le manque de places pour accueillir d'éventuels nouveaux malades déclarés positifs au Covid-19. «Même les services de pneumologie, de radiologie et de réanimation sont saturés», a fait remarquer un praticien. Le ministre de la santé et de la réforme hospitalière a rassuré le personnel soignant du CHU.
Il s'est ainsi engagé à renforcer, en moyens nécessaires, l'établissement pour faire face à toute éventualité, a-t-il promis tout en rendant hommage à tous ceux qui sont mobilisés pour la lutte contre ce virus qui a ébranlé toute la planète.
Par ailleurs, durant l'après-midi, la délégation ministérielle s'est rendue dans la région de Tigzirt qui a enregistré le nombre le plus important de cas positifs au Covid-19 dans la wilaya de Tizi Ouzou, notamment après l'apparition d'un foyer de contamination dans le village Iknache (Iflissen).
La visite du ministre intervient, d'ailleurs, après le cri de détresse lancé par le personnel soignant de l'EPH Ighilahriz, les citoyens et les élus de la localité qui se sont mobilisés pour acquérir du matériel au profit de cette structure de santé. Des villageois ont, à l'aide des dons de bienfaiteurs, réussi à équiper cet hôpital en moyens de protection, entre autres.
Des volontaires ont même réalisé des chambres d'isolement à l'intérieur de l'EPH où 15 patients contaminés au coronavirus ont été hospitalisés. Cinq décès ont été enregistrés. Sur les lieux, Moussa Abbou, maire de Tigzirt, a interpellé le ministre sur le manque de moyens dont souffre l'hôpital de la ville. Il cite, entre autres, le problème d'ambulances. «Nous n'avons pas d'ambulance.
Ce matin, nous avons assisté à l'évacuation d'un malade de l'EPH à la polyclinique, à pied.
Heureusement qu'il y a la solidarité des bienfaiteurs de la région qui sont venus à la rescousse de cet hôpital en cette période difficile», a-t-il déploré devant ministre de la santé.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.