L'Etat attaché à la moralisation de l'action politique    "Les Douanes doivent contribuer à la lutte contre la corruption"    "Un travailleur a besoin d'un salaire de 75.000 dinars    "On voit le bateau couler et on ne fait rien"    Alain Portes décide de poursuivre son aventure avec l'Algérie    243 nouveaux cas positifs et 5 décès en 24 heures    "Une dérobade historiquement indigne"    Ligne ferroviaire Saïda-Tiaret-Tissemsilt : Le projet sera-t-il livré cette année ?    Belmadi s'exprime sur l'avenir de Guardiola avec Man City    Inter Milan-Milan AC : Les compositions probables    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 10ème journée    Aït Ali rencontre les représentants de la filière    La patrie d'Armstrong et la dignité des peuples : un challenge existentiel    L'Afrique du Sud appelle Biden à annuler la décision de Trump    Rome attend du Caire une collaboration "complète"    Revoilà les manifestations du pain au Soudan    L'Algérie demande de faire toute la lumière sur ce drame    Charfi répond aux «petits» partis    Huit activistes condamnés à 10 000 DA d'amende    Le ministre de l'Enseignement supérieur chahuté par les étudiants    Report du procès en appel de Zoukh au 6 février    Leknaoui à la rescousse    Isla de retour, forfait de Rebiai    Attar insiste sur le développement de la pétrochimie    La rue assaillie par les mécontents    Faible mobilisation des travailleurs    Un mort et trois blessés    La première session du Cnes «nouveau» se tiendra en février    "Le rapport Stora est loin de la réalité"    Des gargotes pour les haltes solitaires    Lupin ou la consécration des séries télévisées européennes    Dans un mur de la chapelle, le message attendait depuis 165 ans    Mesures à l'encontre des coupables    Mémoires sur le mouvement syndical algérien    Des figures historiques oubliées par l'école de la République    Jean-Philippe Ould Aoudia : Mémoire, vérité et réconciliation    CNAS Alger : Appel à la déclaration annuelle des salaires (DAS 2020)    Le monde en bref...    Paroles d'un porte-parole    MO Béjaïa : L'ère Karouf a commencé    Culture : Le sociologue Liess Boukraa s'est éteint    Examens nationaux: Près de 2 millions d'élèves inscrits via la plateforme du ministère de l'Education    Des histoires à raconter    Football - Ligue 1: Duels des extrêmes à Tlemcen et Alger    Atteinte à la vie privée des enfants: Des télés privées menacées de poursuites judiciaires    Constantine: 20 policiers morts du Covid-19 dans la région Est    Mohamed Charfi défend le principe des 4 %    La justice se déjuge    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Mostaganem : Les établissements scolaires manquent de moyens anti-Covid
Publié dans El Watan le 29 - 11 - 2020

Dans un communiqué parvenu à notre rédaction, le Conseil national autonome des professeurs de l'enseignement secondaire et technique (Cnapest) dénonce le fait que bon nombre d'établissements scolaires, au niveau de la wilaya de Mostaganem, ne disposent pas des moyens nécessaires quant à la bonne application du protocole sanitaire défini par les autorités concernées.
«Beaucoup de lacunes sont à combler au niveau de plusieurs établissements scolaires, et plus particulièrement dans les écoles primaires qui sont financées par les APC, ces dernières ne disposant que de très faibles ressources, voire elles sont complètement inexistantes». Selon le même communiqué, il est difficile d'appliquer le protocole sanitaire suite au manque flagrant des moyens de prévention nécessaires dans ces établissements scolaires.
Dans ce contexte, le Cnapest a fait part de son inquiétude quant aux conditions de la scolarisation des élèves et de travail des enseignants, et met à l'indexe les pouvoirs-publics pour combler les moyens matériels et humains à même de protéger les enseignants et leurs élèves de la propagation du coronavirus.
«Si les parents d'élèves contribuent à l'achat du matériel nécessaire, il n'en demeure pas moins que ces initiatives restent très insuffisantes», lit-on sur le communiqué.
Par ailleurs, le syndicat évoque également la pénurie d'enseignants dans certaines disciplines, ainsi que des emplois du temps surchargés. «Quelques 70 postes restent à pourvoir au niveau du moyen et 90 autres au cycle secondaire, ce qui se répercute négativement sur le rendement des élèves», déplore le Cnapest, qui revendique aussi des logements de fonction pour les enseignants qui viennent d'autres wilayas, surtout en cette période de pandémie, ainsi que le versement de la prime d'expérience et professionnelles des professeurs ayant été recrutés en 2011. «Ces enseignants n'ont pas encore perçu leurs prime jusqu'à ce jour», souligne le Cnapest de Mostaganem.
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.