Un sparadrap sur une jambe de bois ?    Intrigant limogeage du directeur de la radio de Jijel    Le hirakiste Karim Ilyès relâché    Défaillance de 12 entreprises versées dans le domaine de la pêche    Les résidents attendent leurs actes de propriété depuis 38 ans    Les litiges fonciers en débat    12 objectifs fixés pour le gouvernement de transition    Neuf militaires tués au Mali    La JS Saoura provisoirement leader    Le Béninois Jacques Bessan bloque le MOB    Les matchs contre la Zambie et le Botswana fixés    "Le variant britannique deviendra dominant"    UN DRAME ET DES ZONES D'OMBRE    "Les incendies de février sont d'origine criminelle"    Diwaniya Art Gallery représente quatre artistes algériens et étrangers    Focus sur l'insertion professionnelle des jeunes handicapés    "L'œuvre théâtrale de Mammeri doit être déconfinée"    Un jeune youtubeur disparu depuis mercredi dernier : La ville d'Oran en état d'alerte    Pénurie d'eau à Boumerdès : Vive tension dans plusieurs communes    Béni Amrane : Détournement à la Cnas    Man City : Guardiola aurait décidé de sa priorité pour le recrutement    AG élective de la FAA : Boukais révèle les irrégularités    Coopération algéro-française : Appel à projets du programme Profas C+    Célébration de la Journée internationale de la langue maternelle    Télécommunications: Les débits minimums vont passer à 4 Mbps    Ligue 2 - Groupe Ouest: Regroupement en tête    Bouira: Un mort et 9 blessés dans 3 accidents de la route    Infortunée sardine    Retards dans la remise des clefs des 7.800 logements AADL de Misserghine: Les bénéficiaires lancent un ultimatum de 3 jours avant la reprise de la contestation    Groupe Est: Retrouvailles nostalgiques à Batna et Khroub    Groupe Centre: Suspense à Blida et Mohammadia    Raffinerie de Skikda: Démarrage de la récupération des gaz torchés    Après une interruption de près d'une année: Retour des marches du vendredi    Le bon grain et l'ivraie    Un gâchis irrécupérable ?    Institut Cervantès à Alger : Communication « Alger dans la fiction théâtrale Lopesque »    «La pensée libre» à la barre    Mohamed Bazoum, élu président du Niger    Le Maroc veut construire un deuxième mur de défense    La Tunisie retient son souffle    Panique en Israël    Les avocats obtiennent gain de cause    Salah Goudjil confirmé    Les dossiers de réhabilitation de 32 sites historiques à l'étude    Djamaâ El Djazaïr : Le périmètre de protection et les règles de sécurité fixés    Mandat d'arrêt international contre le principal responsable    Sahara occidental: Washington continue de soutenir le processus onusien    Les nouveaux dirigeants libyens bientôt en Algérie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Relizane : Des demandeurs de logement manifestent
Publié dans El Watan le 17 - 01 - 2021

Un groupe de chefs de famille, irrités par le retard qu'affiche l'administration dans la libération des listes de bénéficiaires des différents programmes de logements sociaux – dont les travaux ont été réceptionnés depuis des mois –, s'est formé devant le siège de la daïra de Relizane pour réclamer l'affectation des dizaines d'unités en suspens depuis l'achèvement des travaux.
«Nous ne pouvons plus supporter ce que nous avons enduré depuis que nous attendions l'attribution de ces logements que nous suivons depuis la pose de la première pierre, il y a des années de ça» s'est exclamé Amine, un des manifestants, sans omettre d'ajouter : «Le jour où j'ai déposé mon dossier il y a une dizaine d'années, mon rêve était de vivre dans la quiétude et de fonder une famille dans une atmosphère saine mais depuis je me suis trouvé dans l'exigüité et contraints à la vie de promiscuité dans un patio où je me suis refugié avec mes enfants».
Il a éclaté en sanglots avant de finir sa phrase. Le premier responsable de l'exécutif a annoncé, par contre, l'entame des attributions des logements sociaux à partir du mois de février prochain. «Pas moins de 6000 unités de logements sociaux seront progressivement attribués à partir du mois prochain dont 2300 au chef lieu de la wilaya et 800 autres à Oued R'hiou».
Et pour rassurer sur la transparence de l'opération, il a annoncé la mise en œuvre d'une application (plate forme électronique) qui permettra au citoyen de suivre toutes les démarches et surtout s'enquérir des ses affaires. En réponse à une question portant sur la lenteur dans l'entame de certains investissements et autres projets de développement, le wali n'a pas mâché ses mots pour s'attaquer à certains responsables. «Certains retards ne sont pas innocents, j'ai déjà localisé un foyer, nous ne pouvons tolérer ces dysfonctionnement, nous allons sévir et les sanctions ne tarderont pas», a-t-il martelé.
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.