Le processus de paix au Sahara occidental n'a pas atteint ses objectifs à cause des alliés du Maroc    Covid-19 : aménagement de l'horaire de confinement partiel à domicile dans 9 wilayas    "La majorité" des contrôleurs de commerce sont sur le terrain en dépit de la grève    Législatives du 12 juin : Les délais pour le dépôt des dossiers de candidatures prorogés    Décès de la militante Annie Steiner : Zitouni présente ses condoléances à sa famille    Coronavirus: 189 nouveaux cas, 135 guérisons et 9 décès    Tribunal Sidi M'hamed: Saïd Djabelkhir condamné à 3 ans de prison ferme pour offense à l'Islam    Le fils d'Idriss Déby intronisé président de la République    Que faire pour réguler le marché ?    La Super Ligue se déballonne, le foot européen doit recoller les morceaux    Le CRB enfonce le CABBA    La JSK y est presque, l'ESS rate le coche    Reprise à la hausse des activités du commerce extérieur    «Contrainte majeure» pour certains, «normale» pour d'autres    «10 000 patients sont en attente d'une greffe»    Tajine de kefta aux œufs    Ligue arabe, ONU, UE et UA réclament «un retrait immédiat» des troupes étrangères    La première édition du 2 au 5 juillet 2021 aux Ouacifs    Actuculte    ARAMA DE RETOUR, NEGHIZ CONTACTE    Création d'une société ENR mixte Sonatrach/Sonelgaz : Que deviendra le programme solaire des 1000 mégawatts ?    Lancement d'une étude macroéconomique    La Banque mondiale table sur un baril à 56 dollars en 2021    Grandiose marche nocturne à Akbou    Incendie au marché de gros des fruits et légumes    Cote d'alerte    Le lanceur d'alerte Noureddine Tounsi restera en prison    FAF : Zetchi passe la main à Amara    RC Kouba : Six mois de suspension pour Ghalem    7070 météorites algériennes filent illégalement à l'étranger    "Nous devons entretenir notre mémoire"    Ecoles primaires: Les appels au débrayage se multiplient    Des Algériens parmi eux: 18.000 enfants migrants non accompagnés disparus en Europe    Amnesty International: «Une nette baisse des condamnations à mort en Algérie»    Un fonds de 7,55 millions d'euros pour les migrants    768 Logements sociaux électrifiés    Des milliers de travailleurs investissent la rue    La nécessaire coordination    Le challenge de deux présidents    15 quintaux de kif marocain saisis    «Possibilité non négligeable» d'une victoire de l'extrême droite    Brèves    La sanglante guerre d'usure des Houthis    L'Algérie ne tombera pas    Les islamistes rêvent de victoire    L'art comme oeuvre marchande    Promouvoir la diversité linguistique amazighe    «Les centres d'archives sont une vitrine»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





SKAF : L'affaire des U21 fait polémique
Publié dans El Watan le 24 - 02 - 2021

Le SKAF (Miliana), club de Ligue 2 évoluant dans le groupe Ouest, est au centre d'une polémique dont les antagonistes sont les joueurs de la catégorie U21 et l'académie de la FAF dont les joueurs de la catégorie U17 évoluent sous les couleurs du grand club de Miliana.
Il faut rappeler que les deux entités, SKAF et la FAF, ont signé un protocole permettant aux jeunes de l'académie de jouer avec des licences estampillées SKAF. Un différend est né entre les joueurs, le staff de la catégorie U21 et la direction du club à la veille de la deuxième journée du championnat. En effet, après avoir joué le premier match de la saison, contre Aïn Defla, victoire 1-0, les joueurs ont été informés que ce n'est pas eux qui affronteront Aïn Oussara pour le compte de la seconde journée. L'entraîneur des U21,
Hocine Khelifi, raconte : «La veille du déroulement du match de la seconde journée, le président de la section football du club m'a annoncé que ce sont les jeunes U17 de l'académie qui joueront contre Aïn Oussara à la place des U21. Devant ma surprise et mon étonnement, il m'a dit : ‘‘Conformément à ce qui a été convenu avec la Fédération et mentionné dans le contrat de partenariat qui lie les deux parties, ce sont les jeunes de l'académie qui joueront les matchs à domicile.'' Les joueurs U21 ont été déboussolés par cette décision. Quelques-uns ont pris langue avec le président qui leur aurait dit : ‘‘On va intégrer quelques joueurs en seniors, garder quatre ou cinq pour les aligner de temps en temps avec les U17 et le reste rentre chez soi''.»
Face à cette situation, le staff technique a présenté sa démission, selon le premier responsable de la barre technique, Hocine Khelifi (conseiller en sport). Le coach adjoint et le préparateur physique lui ont emboîté le pas. Contacté, le DTN adjoint de la FAF, Benaouada, donne sa version des faits : «Cette affaire a pris des proportions qui dépassent la réalité. Il faut que l'opinion sache qu'il existe un contrat de partenariat entre le SKAF et la FAF pour que les joueurs de l'académie de la FAF jouent avec des licences du club (SKAF).
Elles ont été établies au nom du SKAF. C'est sur proposition du SKAF que les U17 de l'académie jouent avec les U21 du club. Le document existe et il est consultable. La DTN a donné son accord. La Covid-19 a bousculé beaucoup de choses. Les jeunes nés en 2004 n'ont pas de championnat. Nous sommes à la veille du tournoi final de la CAN U17 et il y a six, sept joueurs au sein de l'académie qui font partie de l'équipe nationale qui va participer au tournoi continental au Maroc en mars prochain. Nous avons estimé qu'il serait judicieux de leur donner de la compétition en les faisant participer au championnat des U21 afin qu'ils puissent être en forme et compétitifs lors de la CAN U17 au Maroc. C'est l'unique souci qui a guidé notre démarche.»
Ce problème aurait pu être évité, ainsi que tous les désagréments causés de part et d'autre, si le dialogue avait été instauré dès le départ entre la direction du club et la composante de la catégorie U21 et le staff.
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.