Covid-19/vaccination: les citoyens à se présenter dans les structures de santé de proximité    Covid-19: au moins 3.875.359 morts dans le monde    La Bande dessinée en fête à Alger du 25 au 27 juin en cours    Compétitions interclubs de la CAF: l'Algérie conserve ses 4 représentants    Réunion ministérielle du Comité sur la Palestine du Mouvement des pays non-alignés    Le monde en bref...    Boukhelifa (Béjaïa) : Sit-in des bénéficiaires du lotissement d'El Maghra    Coupe de la CAF (Demi-finale aller). Coton Sport 1 – JS Kabylie 2 : Une très belle option pour la finale    Coupe arabe (U20) : Les Verts débutent par une victoire face à la Mauritanie    Appel à l'adoption de mécanismes pour la facilitation des transferts en devises des exportateurs algériens    Elections régionales en France : Le Rassemblement National de Marine Le Pen prend une raclée    BAC à Béjaïa : Des absences qui interpellent    Règlement de la crise malienne : L'application de l'accord de paix est «poussive», regrette la CMA    21e Festival européen à Alger : Sous le signe de l'amitié algéro-européenne    Frioui out «plusieurs semaines»    Le message de Washington    L'université s'ouvre sur l'entreprise    Les ressources financières posent problème    La justice se penche sur la fraude électorale    Qui arrêtera l'Italie ?    «Urban Jungle», une exposition collective sur le réaménagement d'une rue d'Alger    Deux hirakistes risquent trois ans de prison à Mostaganem    Le FFS dénonce et condamne "un acte ignoble"    Quelle place pour les clubs algériens ?    Bouazza : "Le CRB ? Ce sera encore plus difficile"    L'ESS conforte sa position de leader    Sonelgaz cible le marché africain    La suppression de l'essence avec plomb actée    Conférence internationale à Berlin pour tenter de pacifier la Libye    L'auteur condamné à 3 ans de prison ferme    Les familles de 23 harraga sans nouvelles de leurs enfants    Relaxe pour le maire d'Afir confirmée en appel    Paris ouverts sur de nouvelles hausses    Dessalement de l'eau de mer: une réunion pour le suivi des projets pour renforcer les réserves    La chaîne El Hayat TV suspendue pour une semaine    Une grande Histoire à apaiser    De nouveaux équipements arrivent: Bombardiers d'eau et drones contre les feux de forêt    Alger: Deux ouvriers meurent électrocutés    Le changement en Algérie est-il impossible?    L'enjeu des locales et la survie des partis    Une ambition en sursis    Chanegriha à Moscou    Les négociations prennent fin sans parvenir à un accord    Selma Bédri, sur du velours    «Ne souillez pas nos symboles!»    «Les planches me manquent!»    Rencontre avec Emir Berkane    Qui succédera à Chenine ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Cité Guehdour Tahar à Guelma : Rush sur le stade de proximité
Publié dans El Watan le 12 - 05 - 2021

De jour comme de nuit, le stade de proximité de la cité Guehdour Taher, sur les hauteurs de la ville de Guelma, connaît une activité soutenue, depuis son inauguration il y a quelques mois, à telle enseigne que le lieu est devenu une attraction pour les passants.
Les équipes de foot des associations et des quartiers s'y entraînent et y organisent des tournois. Quant aux adeptes du jogging, la piste réservée à ce sport ne désemplit pas. «Ce qui manque ici ce sont des gradins.
Et pourtant la bute qui entoure les trois terrains s'y prêtent», déclarent à El Watan des habitués des lieux. «Nous sommes des joggers et il nous est difficile de courir avec tout ce monde qui s'agrippe aux grillages du terrain. Il faut slalomer et surtout éviter de percuter les enfants qui traînent sur la piste», soulignent nos interlocuteurs.
En effet, si la création de cet espace grillagé, éclairé et doté de gazon artificiel à Guelma, à l'instar d'autres terrains, de moindre importance dans plusieurs communes, est accueillie favorablement par les sportifs et autres amateurs du ballon rond, des propositions pour une meilleure organisation se font entendre. «Faute d'une convention avec l'APC, nous sommes obligés de nous entendre avec les associations de quartiers qui ont les clefs du terrain.
Même pour l'organisation des tournois. Contrairement aux terrains de L'ODEJ (Office des établissements de Jeunes) qui lui propose des conventions», déclare le responsable d'un club formateur de football à Guelma. Et de poursuivre : «Nous recevons des clubs d'autres wilayas lors des tournois ici à Guehdour et tenez-vous bien, il n'y a pas de sanitaires. Imaginez dans quelle situation les jeunes et moins jeunes se retrouvent pour un besoin pressant». Contacté à ce sujet, le DJS de Guelma tient à préciser : «Nous avons réalisé le terrain et nous l'avons livré à l'APC. Pour ce qui est des sanitaires, ils ne sont pas prévus dans la réglementation. Cependant, l'APC de Guelma pourrait procéder à l'installation de tels aménagements pour le bien-être des utilisateurs».
Et de conclure : «L'APC pourrait aussi aménager des gradins. C'est une excellente idée pour cet espace d'autant que nous allons créer deux autres terrains l'un pluridisciplinaire (hand-ball, basket-ball, volley-ball, etc.) et un autre pour le tennis de court».
Quoi qu'il en soit, il suffit d'un rien pour que les terrains de proximité de la cité Guehdour Tahar ne tombent pas dans la mauvaise gestion ou du moins dans des situations d'abandon comme cela a eu lieu pour le tristement célèbre Mateco. Et les prémices d'une telle situation apparaissent ici et la à Guelma avec des grillages éventrés et des portes béantes comme nous l'avons constaté à la cité Ain Defla ou Bara Lakhdar.
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.