Blida: 3 blessés lors de l'opération d'extinction des incendies de forêt à Chréa    Coronavirus: 1305 nouveaux cas, 602 guérisons et 16 décès    RSF avoue avoir placé l'Algérie par "erreur" sur la liste des utilisateurs de Pegasus    Décès du metteur en scène Hassan Assous    Soudani s'engage avec Damac FC    JO - Judo : Fethi Nourine suspendu par la fédération internationale de judo    Arrivée d'experts chinois pour inspecter les équipements de Saidal    La FAF procédera à une désignation des quatre équipes pour les coupes africaines    La crise sanitaire alimente le différend au sommet de l'état tunisien    L'ANCIEN MINISTRE DE L'INDUSTRIE MAHMOUD KHOUDRI N'EST PLUS    L'ambassade d'Algérie à Paris dépose plainte    LE SNAPO PLAIDE POUR UNE VACCINATION DANS LES OFFICINES    Plein gaz pour Medgaz    LES FOURNISSEURS FRANÇAIS S'INTERROGENT    TRÊVE SANITAIRE À TIZI OUZOU ET À BEJAIA    L'IMAM VOLONTAIRE DE LA MOSQUEE DE M'KIRA ASSASSINE    Journées portes ouvertes à l'université Yahia-Farès    ALGER RIPOSTE    Abdelhakim Meziani, l'insatiable passionné    Ahmed Yahya énonce les critères de participation    Prêtez votre téléphone sans stresser    Larbi Houari emporté par le Covid-19    Le Makhzen viole les fondements des relations algéro-marocaines !    Qui dirige le Maroc ?    La campagne de vaccination gagne en cadence    375 personnes hospitalisées au niveau de la wilaya de Béjaïa    Pâtes gratinées à la viande hachée    Les Relizanaises en conquérantes à Berkane    Stage de dix jours à Alger    Adieu Hakim, on t'aimait bien    Il avait repris hier à 73,80 dollars : Le pétrole fait du surplace après avoir recouvré ses pertes    Il a rencontré jeudi le responsable de l'ANIE : Tebboune met le cap sur les locales    61% des candidats au baccalauréat admis à l'université : Les filières littéraires à la traîne    A Kaddour M'hamsadji    Prix du Président de la langue et de la littérature amazighes : Appel à participation    L'absentéisme, tout le monde connaît, mais sinon, le présentéisme, qu'est-ce que c'est ?    Une et indivisible    L'Algérie et le nouvel ordre mondial énergétique    Catastrophe écologique au Yémen    Washington et Baghdad discutent sur la présence militaire américaine    La FAF appelle à une large vaccination    Le président entame des consultations    Fini la politique de l'autruche    Du banal au pas normal?    Les «ripoux», les magistrats et les «privilèges»!    Quelle cyberstratégie pour l'Algérie?    «Moussawiri» de l'Algérien Ahmed Tounsi    «Donner de l'espoir grâce à la musique est la meilleure chose que j'ai faite...»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Mouloudia d'Alger : Bensaha, Allati et Rebiai lynchés à l'entraînement
Publié dans El Watan le 19 - 06 - 2021

L'affaire de la boîte de nuit qui n'en finit pas d'envenimer le quotidien du Mouloudia d'Alger, vient de prendre des proportions alarmantes, inquiétantes même, avec l'agression dont ont été victimes, jeudi matin, trois des quatre joueurs impliqués dans ce scandale.
Bilal Bensaha, Walid Allati et Miloud Rebiai qui s'entraînent depuis quelques jours avec l'équipe réserve, sur décision de la direction du club, ont été victimes d'un lynchage en plein entraînement par un groupe de pseudo-supporters.
Chauffé à blanc, ce groupe d'énergumènes a fait irruption au stade Ferhani où l'équipe réserve s'entrainait, pour s'en prendre au trio ainsi qu'aux membres du staff technique qui se sont interposés. Il a fallu l'intervention de la Gendarmerie nationale pour mettre fin à ce lynchage en règle à l'encontre des trois éléments, qui ont d'ailleurs été transportés en urgence à l'hôpital. Selon plusieurs témoins, les Bensaha, Allati et Rebaia souffrent de contusions multiples, de plaies ouvertes ayant nécessité des points de suture, et même de fractures.
Suite à ce grave incident qui défraye la chronique du club algérois et du football national, la direction du MCA n'a pas tardé à réagir, en condamnant cette agression. «La direction du club a été surprise par les graves attaques qui ont ciblé le staff technique de l'équipe réserve et les joueurs Rabiai, Allati et Bensaha, dont les auteurs ne représentent pas les vrais supporters du club ni les valeurs et principes sur lesquels l'équipe a été fondée.
Ce qui s'est passé ce jeudi 17 juin, au stade Ferhani, lors du déroulement de la séance d'entraînement de l'équipe réserve, est un acte totalement inacceptable, car toute la famille du Mouloudia condamne et condamne fermement cet acte non innocent», lit-on dans un communiqué publié sur le site du Doyen. Et de poursuivre : «La direction du MCA s'engage à travailler selon les moyens légaux pour protéger ses joueurs et appelle les supporters loyaux à faire face à ces actes et pratiques qui visent à déstabiliser l'équipe».
Neghiz et ses capés, solidaires, boycottent l'entraînement
Le lynchage dont ont été victimes les trois joueurs suspendus, n'a pas laissé indifférents leur coéquipiers et entraîneurs de l'équipe séniors. Ces derniers, qui devaient s'entraîner dans la soirée de jeudi, à Ain Benian pour ce qui était la dernière séance d'entraînement de la semaine, avant de se déplacer à Oran pour affronter le MCO, ont décidé de boycotter la séance.
Neghiz et ses joueurs, qui se sont entretenus durant quelques minutes avant l'entame de la séance, ont décidé donc de faire l'impasse sur ladite séance, en guise de solidarité avec leur coéquipiers agressés, tout en condamnant l'attitude des agresseurs, qui se réclament supporters du club.
Le capitaine Abderrahmane Hachoud s'est exprimé pour sa part sur le site officiel du club, en expliquant en son nom, et celui de ses coéquipiers et du staff technique, la décision de boycotter l'entraînement. «On a décidé à l'unanimité de boycotter l'entraînement de ce jeudi, en signe de solidarité avec nos trois coéquipiers agressés. On demande à la direction et aux vrais fans d'excuser et de comprendre surtout notre décision.
Il faut savoir qu'on est tous très affectés par ce qui s'est passé, et on ne pouvait travailler après cet acte ignoble à l'encontre de nos coéquipiers», a expliqué le capitaine d'équipe, et de condamner : «Joueurs et staff nous condamnons avec fermeté cette agression. Les fans ont le droit d'être en colère et de protester, mais pas en s'attaquant physiquement aux joueurs.
Cela fait neuf ans que je suis au MCA, et on a vécu des périodes plus délicates, notamment la saison où on a frôlé la relégation, mais les supporters ne se sont jamais attaqués aux joueurs physiquement. J'espère que cela ne se reproduira plus ».
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.