Une équipe algérienne décroche la 1re place    L'armée d'occupation israélienne attaque une ville palestinienne    Nous n'adhérerons à aucun processus de paix au vu de la poursuite du terrorisme marocain et du silence onusien    Plusieurs interventions dans le Centre et l'Est du pays ces dernières 24h    Les nouvelles technologies contribueront à sa généralisation    «Réception de la majorité des structures sportives vers la fin du mois»    Les ressources du secteur industriel "permettent de se passer d'une grande partie des revenus des hydrocarbures"    La conférence unificatrice des factions palestiniennes en Algérie, une affirmation du caractère sacré de la cause palestinienne    Coronavirus: 197 nouveaux cas 161 guérisons et 3 décès    Man City : Déjà un accord entre Ferran Torres et le Barça ?    LDC : Le programme des matchs de ce mardi    Le SG de l'ONU condamne "fermement"    Le procès de Chakib Khelil aura lieu le 20 décembre    Légère baisse de la production d'agrumes    Seules deux femmes siégeront à l'APW de Béjaïa    Les Benhamadi condamnés    En souvenir d'Omdurman    Le dossier sera traité jeudi prochain    Tentatives de relance des projets d'amélioration urbaine    Des exploitations agricoles privées d'électricité    Le Covid contamine les écoles    12 militaires et "des dizaines de terroristes" tués    "l'industrie musicale vit sa plus mauvaise période"    Grippe saisonnière : Les pharmaciens autorisés à pratiquer la vaccination    Nouvelles de Mostaganem    Une bureaucratie remplace une autre !    Importation de véhicules neufs : Les opérateurs dans l'expectative    Khalfallah Abdelaziz. Moudjahid et auteur : «Notre histoire doit être engagée contre l'amalgame et la déformation...»    Kaïs Yaâkoubi satisfait    Retrouvailles inédites à Doha !    Belmadi 4e, Mancini sacré !    Du gluten dans votre shampooing    Le RND remporte la présidence de l'APW    Le détail qui échappe à Charfi    Tout dépendra encore des recours    A Tierra met le cap sur Annaba    Au bled de cocagne !    Le 11 décembre à l'Institut «Cervantès» d'Oran: Conférence en ligne sur des monuments historiques d'Oran    Le renvoi révélateur?    Le bras de fer continue !    Les points à retenir du Conseil des ministres    Aziza Oussedik en paisible retraite    L'interaction Tamazight et l'informatique    7e édition des Journées du cinéma amateur    10 milliards de dollars octroyés à de faux investisseurs    L'Algérie octroie 100 millions de dollars à la Palestine    Les talibans nient les accusations d'«exécutions sommaires»    Mort du combattant anti-apartheid, Ebrahim Ismail Ebrahim    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Des femmes luttent seules, en silence et sans moyens
OCTOBRE ROSE CONTRE LE CANCER DU SEIN À BISKRA
Publié dans El Watan le 28 - 10 - 2021

A l'occasion d'«Octobre Rose» dédié à la lutte mondiale contre la propagation du cancer du sein touchant à 99% les femmes et connaissant une pyramide des âges incluant désormais les plus jeunes d'entre elles, la direction de la santé et de la population de Biskra, des organismes publics et des associations locales organisent des campagnes de sensibilisation et d'information, des séminaires et des conférences afin de promouvoir les bons gestes et comportements à adapter pour se prémunir contre cette maladie ayant des incidences graves et lourdes pour celles qui en sont atteintes, pour leurs familles et leurs proches.
Activant pratiquement sans moyens, l'Association le bon itinéraire pour les malades du cancer du sein a tenu à marquer sa présence, au Jardin de loisirs et de divertissements 1er Novembre de Biskra, en initiant une journée spécifiquement consacrée à la sensibilisation des femmes à prendre conscience de l'importance d'un dépistage précoce afin d'augmenter les chances de guérison, s'éviter les affres d'une mastectomie (ablation du sein) ou d'un décès dans les cas les plus graves. Au programme de cette manifestation, des prêches d'un imam qui a mis en avant les recommandations religieuses de lutter contre toutes les formes de corruption du corps et de s'armer de foi, de courage et de détermination pour vaincre la maladie, une spécialiste en oncologie, docteure Mokrani, qui a expliqué en termes simples les étapes et les modes thérapeutiques «d'autant plus efficaces que la maladie est décelée dès l'apparition de nodules mammaires», a-t-elle souligné.
Une psychologue a mis en exergue la nécessité de se départir de toute honte et peur et de participer activement aux soins et aux thérapies disponibles. «Le taux de létalité est en baisse et beaucoup de femmes reprennent une vie normale à l'issue du traitement», a-t-elle lancé pour encourager et revigorer les présentes à cette manifestation qui s'est déroulée dans l'agréable ambiance de ce parc visité par des dizaines de familles.
Pour une mammographie chaque année
«Notre association active sans aucune subvention publique, mais avec de petits dons de bienfaiteurs sensibles à notre situation. Nous avons sollicité à maintes reprises les grands entrepreneurs et les hommes d'affaires ainsi que les pouvoirs publics concernés pour obtenir un siège, mais nos requêtes sont restées des lettres mortes. Malgré tout, nous œuvrons pour accompagner, soutenir, aider, conseiller et suivre les femmes atteintes d'un cancer du sein. Aujourd'hui, notre intervention est axée sur les bienfaits et la nécessité pour les femmes de réaliser chaque année une mammographie afin de détecter le plus précocement possible l'apparition de cette maladie. Même si l'Algérie a mis en place un système de couverture sociale et médicale moderne et performant, il n'en reste pas moins que beaucoup de femmes n'ont pas la capacité financière pour une mammographie, des médicaments onéreux et non remboursés. Notre filet social comporte de nombreux trous faisant que des femmes surtout dans les zones rurales n'arrivent pas à accéder aux soins anticancéreux. Elles ploient aussi sous le fardeau des préjugés faisant de la femme atteinte d'un cancer du sein un paria puisque cette maladie est une atteinte à son intégrité physique et à un élément de sa féminité. Des femmes se battent seules, en silence et sans moyens contre cette horreur et nous voulons être à leurs côtés pour dépasser cette épreuve de leur vie.
La lutte contre le cancer du sein est une mission de longue haleine, requérant la participation de tous», a confié Hamidi Zoulikha, présidente de l'association citée et qui fait preuve d'une détermination sans faille pour aider les malades ou celles pouvant le devenir. Pour avoir été, elle-même, victime d'un cancer du sein et s'en être sortie après un long combat, elle porte l'ambition de faire bénéficier toutes les femmes de son expérience et à ancrer chez celles-ci de nouvelles attitudes pour vaincre cette maladie et en atténuer les effets socio-psychologiques.
Advertisements


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.