Ligue 1-reprise des entraînements: les clubs voient enfin le bout du tunnel    Une nouvelle vague d'anciens ministres concernée    Liberté de dire. Toujours !    "Libérez Drareni, libérez tous les détenus d'opinion"    Des robes noires s'insurgent contre les procès à distance    "Mes vérités..."    Plus de 50 milliards de dinars de perte    La justice à la recherche des complices de Haddad    Un "casus belli" technologique nommé TikTok    Gloire à l'ANP et gratitude envers l'Armée rouge !    Manifestations pour plus de démocratie    Des opposants poursuivis pour terrorisme    Tebboune installe une commission pour l'amender    Ce que prévoit la note du MJS    Benlamri proche de Getafe    Ferhat marque des points    «Des négociations sont en cours, il est à Londres»    Mort d'un conducteur suite au renversement de son camion    Le flou persiste et inquiète les concernés    6 décès et 210 nouveaux cas en 24 heures    Fin prêtes pour accueillir les étudiants    Les cafés littéraires dénoncent et condamnent    Jimi Hendrix, mythes et légendes marocaines 50 ans après sa mort    Appel à la solidarité au profit des démunis    L'Algérie participera à l'édition BFM du Limousin    Etats-Unis et Chine : duel à distance    Plus de 4000 logements à attribuer avant la fin de l'année    Le projet de la cité des 1000 logements «dégommé»    Tikjda : Encore des feux de forêt    Match amical Algérie – Cameroun aux Pays-Bas    Le numérique, un geste barrière efficace ?    Automobile : Une plateforme numérique de préinscription dédiée aux opérateurs    Où est l'Algérie ?    Caricatures... indigènes : le décryptage d'Alain Ruscio    Lettres de mon moulin anonyme !    Le mouvement El Islah décide de voter "Oui" au référendum du 1e novembre    Paradou AC: Le meilleur est à venir    IRB Sougueur: Mohamed Benhalima nouveau président    Tlemcen: Une question de conformité    Il avait intenté une autre action contre l'Algérie: Sawiris de nouveau débouté dans l'affaire Djezzy    Offres et avantages de la CNAS: Une caravane de sensibilisation dans les zones d'ombre    BRAVADE AVEUGLE    LE «KOURSI» FANTASME    Une "étape cruciale" pour Chanegriha    "Nous n'importerons aucun vaccin qui ne soit pas pré-qualifié OMS"    L'ONU salue la décision de Fayez al-Sarraj de démissionner    Niger : L'EI revendique l'assassinat de 8 personnes    Israël : le «pacte d'Abraham» et la trahison des émirs    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





38e édition du festival national du théâtre amateur de Mostaganem
En attendant l'argent
Publié dans El Watan le 14 - 06 - 2005

Le volet financier constitue l'un des points abordés par le commissaire du Festival national du théâtre amateur de Mostaganem, Mohamed Nouari, lors d'une conférence de presse animée hier au Théâtre national algérien (TNA) à Alger. Et ce en prévision de la 38e édition de ce festival qui se tiendra du 23 au 29 juillet prochain.
Ainsi, il précise que cette manifestation sera soutenue sur le plan financier par le ministère de la Culture, les services concernés de la wilaya et de l'APC de Mostaganem et des sponsors. Jusque-là, côté pouvoirs publics, « seuls les services de la wilaya ont débloqué l'enveloppe promise, soit 200 millions de centimes. Nous attendons les contributions du ministre de la Culture et de notre APC. L'an dernier, la wilaya nous avait aidés avec 200 millions de centimes. Quant au ministère de la Culture et à l'APC, ils ont débloqué respectivement 300 et 150 millions de centimes. Les contributions s'étaient avérées insuffisantes pour organiser un festival de cette ampleur. Cette manifestation est organisée jusque-là par l'Association culturelle du Festival du théâtre amateur. Mais à partir de cette année, cette mission a été confiée à un commissariat, d'où la nécessité de mettre à notre disposition des moyens financiers plus importants », indique le même intervenant. Vu que « nous devons lancer d'autres activités ayant trait au quatrième art, à l'exemple des symposiums, la formation et l'organisation de festivals régionaux ». Concernant cette 38e édition, il est prévu d'accueillir douze troupes nationales et six étrangères, provenant du Maroc, de Tunisie et de France, soit deux troupes de chaque pays. Pour participer à cette manifestation, explique-t-il, les troupes algériennes ont été soumises à une sélection. Pour ce faire « nous avons contacté à l'échelle nationale 80 troupes dont 62 ont répondu positivement. Elles participeront aux journées de sélection qui se dérouleront à Guelma, Lakhdaria, Tizi Ouzou, Hassi R'mel et Tlemcen. C'est par cette démarche que seront sélectionnées les douze troupes locales qui prendront part au 38e Festival national du théâtre amateur de Mostaganem. » Outre la présentation de pièces de théâtre, sont programmées plusieurs activités ayant trait au quatrième art, entre autres, un stage de mise en scène et un symposium sur le mouvement théâtral en Algérie. Un hommage sera rendu au fondateur du festival, Si Djillali Benabdelhalim. A cette occasion, sera décerné pour la deuxième fois le Grand prix Si Djillali Benabdelhalim, destiné à récompenser tous les cinq ans le meilleur spectacle du festival. Ce prix a été décerné pour la première fois en 2000. Rappelons que le festival a rendu hommage les trois années précédentes successivement à Ould Abderrahmane Kaki, Abdelkader Alloula et Azzedine Medjoubi.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.