Où est passé l'esprit du partenariat Euromed ?    Commémoration du 14e anniversaire de la mort d'Arafat, les Palestiniens œuvrent pour l'unité    La conférence de presse de Medouar en points    Suspicion de 16 cas de rougeole durant les 72 dernières heures à Merouana    SENATORIALES A ORAN : Duel entre deux candidats au parti FLN    Droit, Ethique, Morale….    BATNA : 16 cas de rougeole dépistés en 72 heures    GARE MARITIME DE MOSTAGANEM : Une personne arrêtée avec plus de 12 000 euros    à J-6 de Togo-Algérie Belmadi dévoile une liste de 25 joueurs, une première pour Chita et Meziane    L'Algérien Walid Bidani passe à côté    La JSS sur le podium, nul renversant dans le derby CSC-DRBT    Un restaurant pour abriter un congrès !    Le Qatar balayé par de violents orages et de fortes pluies    Baisse importante des réserves de change    Mise en place d'une matrice nationale des niveaux de compétences    Plus de 120 foyers branchés au gaz naturel    300 greffes sont réalisées annuellement en Algérie    Béatification : de quoi parle-t-on ?    Essor d'une police des livres    5 354 logements cherchent terrains    USM Harrach: L'urgence de l'ouverture du capital financier    Air Algérie: Protesta des mécaniciens de la maintenance    Ce qu'illustre la passe d'armes entre Macron et Trump    Chambre des arts et des métiers: Sortie d'une nouvelle promotion de 128 artisans    Ouyahia, un «joker»    MC Alger: Mehdi Benaldjia en renfort    Le Consul général de France, à Oran, rend hommage aux combattants: «175.000 Algériens morts et disparus pendant la 1re Guerre mondiale»    Les opérateurs économiques appelés à adhérer au système de l'emploi    En littérature et dans la réalité    «L'Algérie vue par les orientalistes russes»    Pas de disparités entre homme et femme    Basés en Syrie : Comment rendre les S-300 invincibles face à Israël ?    L'Algérie participe à la conférence de Palerme sur la Libye    Signature d'un contrat avec la firme-Conseil américaine    Le bilan de l'attaque d'un hôtel àMogadiscio s'alourdit à 39 morts    Inquiètes de la Chine : Les Bourses européennes terminent la semaine en baisse    Etats-Unis : La Fed maintient les taux en l'état mais promet d'autres hausses    Les Algériens font plus d'enfants que leurs voisins    Le chef de la DCSA remplacé    Le cauchemar prend fin    Les grands producteurs de pétrole à Abou Dhabi pour une éventuelle réduction de la production    Défaite des Algériennes face à la Côte d'Ivoire    Trois Algériens dans le Top 30    Sahara occidental : Des eurodéputés dénoncent la partialité du rapport de Patricia Lalonde    Centenaire de l'armistice : Ouyahia participe à Paris à la cérémonie de commémoration    Décès : Le journaliste Merzak Meneceur n'est plus    «Comment parler de soutien à un 5e mandat sans que le Président le demande ?»    Syndicalisme, le tournant    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CHU Belloua
Les étudiants en colère
Publié dans El Watan le 29 - 12 - 2005

Les étudiants en médecine de l'université Mouloud Mammeri de Tizi Ouzou (UMMTO), qui suivent des modules au niveau du sanatorium de Belloua, travaillent dans des conditions lamentables, avons-nous constaté.
L'amphithéâtre, qui sert de salle de cours pour une centaine d'étudiants, se trouve dans un état de dégradation avancé. Il est dépourvu d'un minimum de conditions pour permettre le bon déroulement de la pédagogie. Situé au rez-de-chaussée de l'établissement hospitalier partiellement rénové, cet amphithéâtre, ne dispose d'aucune bouche d'aération, remarque-t-on. Les fenêtres sont toutes fermées et l'odeur de l'humidité se fait sentir dès que l'on accède à l'intérieur. L'absence d'un entretien régulier, affirment des étudiants en sixième année, a favorisé la formation d'épaisses couches de poussière sur le sol et les tables. De l'intérieur des sanitaires, inutilisables, il se dégage une odeur nauséabonde. Ces derniers ont été transformés en décharge qui attire des parasites. Les lavabos, la tuyauterie sont envahis par la rouille et la moisissure. La boiserie qui sert de couvercle pour les conduites d'évacuation des eaux usées s'est effritée, laissant ainsi l'eau couler directement sur les murs qui nécessitent d'être repeints. La plupart des néons ne fonctionnement pas et certains interrupteurs ont été arrachés. Durant ces froides journées de la saison hivernale, les chauffages sont hors d'usage. Pourtant, le reste de l'hôpital est bien chauffé, avons-nous constaté. Les murs de la cage d'escalier menant à cet amphithéâtre sont fissurés. Les araignées en ont profité pour tisser leurs toiles qui accrochent les bactéries, source de multiples infections virales, alerte-t-on. Des représentants des étudiants déclarent que tous les responsables de l'établissement et ceux de la faculté de médecine à l'UMMTO ont été interpellés, à maintes reprises, mais la situation demeure la même depuis plus de cinq ans.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.