Elections en Libye: le Haut conseil d'Etat dénonce une "ingérence étrangère"    Belmadi espère disputer jusqu'à 3 rencontres en Juin : Algérie – Mauritanie confirmé pour le 3 juin    CFA : Première réunion lundi    Réunion avec les présidents de clubs professionnels : Les nombreux chantiers qui attendent la nouvelle FAF    Un doctorat soutenu en Italie et consacré à la vallée Ighzer Amellal : La géo-archéologie sur les traces de nos ancêtres    Décongestion routière dans la capitale : Coup d'envoi de la réalisation de deux nouvelles pénétrantes    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les positions des forces d'occupation marocaine    Tlemcen: L'ex-député Tahar Missoum condamné à 2 ans de prison    Les marches du vendredi se poursuivent    Mise en garde    Décret sur les psychotropes: Le SNAPO réclame la publication de la liste des produits concernés    La CNAS d'Oran organise une campagne d'information: Du nouveau pour les demandes de congé de maternité à distance    Eradication prochaine de trois grands bidonvilles: Préparatifs pour le relogement de plus de 4.000 familles    MONNAIE COURANTE    Prise en charge des revendications socioprofessionnelles: Djerad pour une «approche progressive»    El-Bayadh: Les agriculteurs soulagés    LES «BONS MOTS» : «LIMOGEAGE», «LYNCHAGE», «COMPLOT»...    Guelma: L'évocation douloureuse du 8 mai 1945    Des ex-magistrats saisissent Tebboune    Les mises en garde du gouvernement    Le gaspillage atteint son apogée    Villarreal – Man United, une finale inédite    Tottenham cible Conte    À la veille du grand jour à Béjaïa    Un lourd dossier contre Rachad    Les slogans sortis de laboratoires    De l'importance des structures de proximité    L'unité d'urgences médicales opérationnelle    L'Algérie dans le «Top Ten»    La Tunisie, aux abois, se tourne de nouveau vers le FMI    La police attaquée, une dizaine de morts et des kidnappings    Une politique du mensonge et du chantage    La pasionaria Djamila Boupacha    Une idée sur la barbarie coloniale    Le fabuleux destin d'un héros oublié    Renvoi du verdict au 27 mai    15 personnes arrêtées à El-Qods occupée    Percée des conservateurs dans un bastion travailliste    Le manque de vaccins accroît le risque d'une nouvelle vague    La mercuriale se stabilise pour les légumes, pas pour les fruits    USMA-MCA, le choc    "J'ai toujours pensé que j'en étais capable"    CRB-NCM, délocalisé au stade du 5-Juillet    Ouagadougou tend la main à l'ex-président Compaoré    Limogeage du directeur régional des douanes d'Annaba    Le résistant intrépide    Sansal récipiendaire du prix Méditerranée du roman 2021    Quid de la coopération technique ?    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le RCD ouvre des «consultations» avec d'autres partis
Pour «débloquer» la situation politique
Publié dans El Watan le 06 - 07 - 2013

Le RCD multiplie les «discussions» avec d'autres acteurs de la scène politique algérienne.
Une délégation du MSP a ainsi été reçue mercredi dernier au siège du RCD, annonce un communiqué de cette formation politique. «Mohcine Belabbas, président du RCD, assisté de Salah Belmekki, Abdelkader Groucène et Hacène Mezoued, respectivement secrétaires nationaux aux élus et élections, à l'économie et à l'administration, a reçu une délégation du MSP conduite par son président, Abderrazak Makri. L'entretien qui a duré 1 heure et 45 minutes a porté sur la situation politique nationale», énonce-t-on dans le document. La formation politique ne précise toutefois pas les conditions qui ont conduit à cette rencontre ni qui en est l'instigateur.
D'autant plus lorsque l'on sait le fossé qui peut exister sur l'échiquier politique et idéologique entre les deux partis. «Nous appartenons à deux partis avec des identités et programmes politiques distincts. Le dialogue et l'échange entre les acteurs de la classe politique permettront de libérer la scène politique des contraintes et obstructions actuelles pour parvenir à un accord minimal à même de garantir les conditions d'une compétition démocratique sur la base de projets et de programmes politiques», a précisé le président du RCD dans le communiqué. Les représentants du RCD ont ainsi expliqué que la gravité de la situation que connaît le pays est d'abord due à «une crise de légitimité à l'origine du discrédit des institutions». «Le RCD a rappelé sa proposition d'une convention nationale pour une Constitution de compromis. Son adoption sera nécessairement soumise à un référendum organisé par une commission indépendante de gestion des élections.
Le RCD se bat pour que l'Algérie, qui est un des rares pays où le ministère de l'Intérieur reste l'organisateur exclusif des scrutins électoraux, s'adapte aux normes mondiales qui confèrent la gestion des élections à des instances indépendantes», rappelle-t-on dans le document. «Pour sa part, le MSP propose l'idée d'une concertation autour d'une phase de transition pour laquelle il conviendrait d'assurer une direction issue d'un consensus politique. La question de la Constitution devant être intégrée dans la foulée de cette initiative», explique le communiqué du RCD. Les deux partis, qui semblent tenter d'activer au milieu d'une vie politique amorphe et paralysée à plusieurs égards, ont ainsi convenu d'élargir ces entretiens «à toute formation s'engageant dans la voie pacifique et res
pectant les valeurs et principes démocratiques». D'ailleurs, le parti créé par Saïd Sadi recevra, ce lundi, une délégation du parti Ennahda de Fateh Rebiaï.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.