Le nouveau tsar    Djerad préside une cérémonie de remise des clefs à 1.000 bénéficiaires de logements AADL à Baba Hassen    Chanegriha confirmé au poste de chef d'état-major de l'ANP    Débat virtuel sur le hirak avec Bouchachi et Belkaïd    LE HIRAK EST UN MOUVEMENT DE PROTESTATIONS, DE REVENDICATIONS ET NON UN PARTI POLITIQUE OU UNE COOPTATION DE CERTAINS INDIVIDUS.    Les candidats à l'instance présidentielle connus mardi prochain    Un geste d'apaisement qui en appelle d'autres    Les citoyens ferment le siège de l'APC    Deux navires de Sonatrach mis sous séquestre    Les Syriens et les Français en tête    Disponibilité d'Android 11 Beta sur OPPO Find X2 Series    Le Mali à la croisée des chemins    Ce que risquent l'Algérie, le Maroc et le Rwanda    Le bilan s'alourdit à 89 morts    Le chef du gouvernement tiendra-t-il le coup ?    La Corée du Nord contre tout assouplissement «prématuré» du confinement    Le Président proroge de trois mois le recours à l'armée pour la mise en œuvre du confinement    Les clubs de la Ligue 1 ont cumulé un déficit estimé à 1 000 milliards de centimes    Zidane ne souhaite pas un départ de Messi du Barça    Mohyiddine Kerrache signe pour quatre ans    L'épreuve    28 décès dus à la Covid-19 en 48 heures    Les sapeurs-pompiers en formation    Les médecins critiquent la gestion de la crise    9 décès et 413 nouveaux cas en 24 heures    «L'obstination de certains pour un projet inutile»    L'appel de la terre natale à ses enfants martyrs de la liberté    Décès du poète et parolier Mohamed Angar    Un lectorat espagnol au campus de Béjaïa    Chlef : Le projet des deux trémies toujours en souffrance    Biskra : La Casnos active un portail électronique pour ses affiliés    Chanegriha: le rapatriement des crânes des résistants, un complément aux fondements de la souveraineté nationale    Brèves    Session de l'APW d'Oum El Bouaghi : Radioscopie du secteur éducatif    JSMB : Nacer Yahiaoui n'est plus    Mouloudia d'Alger : La direction fustige la FAF    Taleb Omar appelle à davantage de mobilisation contre l'inaction de l'ONU face aux dépassements de l'occupant    Poésie. Agarruj Yeffren de Mohamed Said Gaci : Un trésor caché    Agression de l'éditeur Karim Chikh : Vague d'indignation sur la toile    Paléontologie : Le jurassique au pied de la cite Malki    Ligues 1 et 2: Encore des divergences sur la reprise    En dépit d'une décision de l'UE: L'Espagne ne rouvrira pas ses frontières aux Algériens    Non respect des mesures préventives contre le Covid 19 : 1034 infractions en un mois    De l'eau pour tous...    L'INDEPENDANCE, LE HIRAK ET LE MAL PROFOND    Adrar: L'ex-député Mohamed Guerrot n'est plus    l'Algérie a honoré sa dette    ONU/CDH: l'Algérie appelle à Genève au respect de la souveraineté des Etats    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les malades reprennent espoir
Installation des accélerateurs au CAC
Publié dans El Watan le 14 - 04 - 2014

Avec les nouveaux équipements, la situation des cancéreux devrait nettement s'améliorer.
Après de longues années d'attente, les centaines de malades atteints du cancer, de Sétif et des wilayas limitrophes, commencent à voir le bout du tunnel puisque leur prise en charge médicale connaîtra prochainement une évolution. Fortement pénalisés par les dates des rendez-vous et les distances à parcourir pour des séances de radiothérapie, les malades de Sétif, Bordj Bou Arreridj, M'sila, Bejaïa et d'une partie de Mila devront, nous dit-on, bénéficier avant la fin du mois de juin prochain de séances de radiothérapie à un intervalle de temps court, sachant que l'installation des trois accélérateurs du centre anticancer de Sétif -qui devait être inauguré en juin 2012-, a débuté hier.
L'opération qui intervient après la délicate pose des portes des bunkers, est à la charge des ingénieurs français de Varian Médical (France), une filiale d'une société américaine. Avec ces équipements, à savoir trois accélérateurs d'électrons biénergie de 6 et 18 MV, un scanner simulateur de radiothérapie, un simulateur conventionnel de radiothérapie avec option tomographie, un système de vérification et de contrôle, un système planning de traitement acquis pour un montant de 2 281 millions de dinars, la prise en charge des patients du centre anticancer de Sétif, devrait nettement s'améliorer, et ce au grand soulagement des concernés et de leurs proches qui n'auront donc plus à effectuer des centaines de kilomètres pour se soigner.
Ainsi, l'établissement qui a fait couler beaucoup d'encre des années durant, sera sous peu opérationnel. Il convient de préciser que les malades et les parents qui viennent de loin bénéficieront en outre d'un soutien psychologique et logistique de premier plan. Soumis à des soins de longue durée, notamment la chimiothérapie et la radiothérapie, les malades et leurs parents seront hébergés et assistés au niveau de Dar Essabr, la maison d'accueil des malades atteints du cancer, construite à côté du CAC.
Réalisée sur une surface de 2000 m2, la maison qui dispose de 28 chambres d'une capacité de 80 lits est l'œuvre de l'association En-Nour, des bienfaiteurs dont le défunt Abdelhamid Kermali qui en avait fait don de toute la recette de son jubilée, et des autorités locales qui n'ont pas lésiné sur les moyens. Cet espace de vie pourvu de bon nombre de commodités (chambres climatisées dotées d'un équipement hôtelier complet, des espaces verts, une bibliothèque, Internet et autres) contribuera sans doute au bien-être des malades et partant facilitera la tâche des praticiens du CAC.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.