FC Barcelone : Lionel Messi a une offre de Manchester City    Coupe de la CAF - 1⁄4 de finale (aller) : la JSK s'impose à Sfax    Le président Tebboune ordonne l'entame de l'exploitation de la mine de Gar Djebilet    L'agression sur les trains "inadmissible", poursuites judiciaires contre les auteurs    Le Front Polisario appelle l'UA à la mise en œuvre de ses résolutions    L'APLS mène de nouvelles attaques contre les forces d'occupation marocaines    Ouverture des frontières : Cinq vols quotidiens à partir du 1er juin    L'UNPA dénonce avec fermeté l'agression de l'occupation sioniste contre le peuple palestinien    Début du retrait des convocations aux examens du BAC et du BEM    Garde à vue « probablement » prolongée pour la journaliste Kenza Khetto, selon Radio M    Coronavirus : 117 nouveaux cas, 108 guérisons et 8 décès    Ligue 1: Le programme des rencontres de la 21ème journée    Distribution de 3 018 logements AADL après 20 ans de retard    La réouverture des frontières au menu    Aïn Hammurabi de Abdellatif Ould Abdellah : évocation innovante de la mémoire de sang perdue    Des Journées du film norvégien à Alger    La Chine pose son rover sur Mars    LE CHABAB PREND OPTION POUR LES DEMI-FINALES    Eternels atermoiements    "NOUS SOMMES DANS UNE SITUATION DE SECHERESSE ALARMANTE"    Un mort et 37 blessés à Béjaïa    Les syndicats menacent de boycotter l'entrevue    Situation stable dans les hôpitaux    Nouvelle opération de déstockage    Le MCA jouera sa saison à Casablanca    "Non, ce n'est pas un problème d'hygiène de vie"    Marché du livre : Des mesures d'encadrement présentées au gouvernement    Prix Ali-Maâchi du Président de la République : Appel à candidature    Ahcène Mariche. poète et auteur : «Mes livres sont des supports didactiques»    Le Conseil de la nation prend part à la session du printemps de l'Assemblée parlementaire de l'OTAN    Législatives: l'ANIE réitère son engagement d'accompagner les candidats    Restaurants fermés après l'Aïd : Service minimum pour la capitale    Bilan des différents services des UMC du CHUO: Plus de 57.000 consultations et 10.303 hospitalisations au premier trimestre    Israël et l'effet boomerang    Dréan: Déraillement d'un train de transport de minerai    L'extrémisme des états    Gaza brûle...    Football - Ligue 1: La bataille du podium lancée    Le casier 2 du centre d'enfouissement en feu depuis une semaine: La population des localités environnantes suffoque    Les (mauvaises) manières du «discours»    «L'Algérie a une chance d'engager le changement»    Vers une seconde conférence internationale    Deux millions de Palestiniens affectés par les attaques    Les causes d'une déconfiture    L'Anie sous haute surveillance    Le bouclier juridique    20 millions aux préparatifs de la saison estivale    «Ecrire en langue Tamazight est un devoir»    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le premier centre national des sciences à Skikda
Les richesses de l'ancienne école d'agriculture revalorisées
Publié dans El Watan le 22 - 12 - 2015

L'idée initiée par M. Kouadria, ex-recteur de l'université de Skikda, pour la création d'un musée scientifique sur l'emplacement de l'ancienne école de l'agriculture a fini par prendre forme.
Mieux encore, ce projet a été majoré pour passer du statut de musée à celui de centre national des sciences, une première en Algérie. L'information a été confirmée par Tahar Hadjar, ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche scientifique lors de sa dernière visite à Skikda, le 13 décembre dernier.
Cette décision ministérielle vient ainsi comme un appui aux efforts déployés par l'ancien recteur de l'université de Skikda et de son équipe. Ces derniers ont, en effet, dépoussiéré de véritables trésors légués par l'ancienne école d'agriculture. Ils ont également sauvé une authentique biodiversité en préservant trois espaces de végétation luxuriantes que sont les jardins botanique, mexicain et exotique. Approché pour apporter plus de détails sur ce centre national des sciences, le Dr Ahmed Nouar, chargé du projet confirmera l'information avant de rapporter que les instances ministérielles auront à étudier la proposition de classer les trois jardins cités comme «patrimoine national». Chose qui permettrait, selon ses dires, de mieux les préserver contre toutes éventuelles atteintes.
Au sujet de l'évolution des travaux engagés déjà, Dr Nouar précisera que les phases identification et classifications des collections ainsi que des outils scientifiques et autres laissés par l'école d'agriculture ont déjà été accomplies. «Nous sommes actuellement à la phase signalétique en élaborant des fiches techniques de tous les plants se trouvant au niveau des jardins».
Ce travail théorique, en grande partie déjà élaboré, sera complété par la phase aménagement. «Il faut savoir que l'enceinte englobant le futur centre scientifique, jardins compris, a été fermée au public pour permettre au bureau d'étude spécialisé qui a été chargé d'élaborer le schéma d'aménagement de travailler dans de bonnes conditions.
Car il faut savoir que le futur centre scientifique comprendra l'ensemble des bâtiments de l'ex-école d'agriculture (ancien rectorat de l'université de Skikda), auditorium ainsi que les jardins. Toute cette enceinte représentera une entité à part et servira, une fois les aménagements achevés, de lieu de savoir qui sera ouvert au grand public» dira le Dr Nouar.
Ce projet devrait permettre à Skikda de préserver un de ses immenses patrimoines. Il faut retenir, à titre d'exemples seulement, que les futurs visiteurs de centre scientifique auront à découvrir plusieurs collections d'outils scientifiques du siècle dernier ainsi qu'une riche biodiversité constituée de plants rares et rarissime, comme la «clémentine de Skikda» créée en 1941et qu'on ne trouve nulle part ailleurs.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.